14 février 2020

"It's Too Late To Stop Now" - Van Morrison

Je vais être clair (de lune à Maubeuge) : cet album, sorti en 1974, enregistré en plusieurs endroits en 1973, est considéré comme un des plus grands albums live de l'histoire de la musique enregistrée, et ce, depuis Charlemagne au moins. Et cette réputation est totalement justifiée, amplement méritée. Double album (toujours en CD, car l'album dure 92 minutes), c'est aussi un des rares albums live (avec le Made In Japan de Deep Purple et le Live/Dead du Grateful Dead notamment) à ne contenir strictement aucun overdub, aucune... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

29 janvier 2020

"Leon Russell And The Shelter People" - Leon Russell

On va parler aujourd'hui d'un artiste remarquable mais, aussi, chez nous (car dans son pays, les USA, on ne peut pas dire ça), remarquablement peu connu, et décédé en 2016 : Leon Russell. Natif de l'Oklahoma, ce mec possédait une voix que d'aucuns qualifieraient peut-être, les cons, de voix de cartoon façon Daffy Duck (force est de constater qu'au premier abord, il faut s'habituer), mais aussi et surtout un talent fou. Multi-instrumentiste  (piano, guitare, basse), auteur-compositeur, accompagnateur, il a notamment joué sur des... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
31 octobre 2019

"Yes We Can" - Lee Dorsey

Encore un album que j'ai découvert (celui-là, je ne sais pas si j'aurais pu le découvrir autrement) par le biais du livre Collector de Manoeuvre. Je ne vais pas encore rappeler (l'an dernier, j'ai publié pas mal d'articles sur des albums abordés dans ce livre qui recense une centaine d'albums méconnus, oubliés, mais que Manoeuvre adore et défend) ce qu'est ce livre, et merde, en fait, je viens de le faire rapidement dans la parenthèse qui précède, allez vérifier si vous ne me croyez pas, ah vous voyez, j'avais bien raison, pourquoi... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
29 octobre 2019

Pain In My Heart - Otis Redding

 Aujourd'hui, on va parler un peu de Soul Music et de celui qui en est un des plus grands chanteurs, peut-être même le plus grand avec Sam Cooke : Otis Redding. Ne serait-ce que pour le bien de la musique, on aurait tous aimé que Redding vive plus longtemps. Et pour cause, son premier album posthume The Dock Of The Bay, en plus d'être un putain de sommet, laissait entrevoir un changement de style et Redding avait encore beaucoup de belles choses à nous offrir. Malheureusement, il a fallu que cet avion à la con se... [Lire la suite]
Posté par MaxRss à 18:14 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 mars 2018

"Dixie Fried" - James Luther Dickinson

Mais qui est ce James Luther Dickinson qui, sur la pochette de son album, son premier album solo (celui-ci, donc), pose fièrement, debout sur un socle de statue gravé à son nom, bien fringué mais pieds nus, lunettes noires et canne droite en pogne, dans un glorieux noir & blanc ? Cette photo de pochette sent bon son fin de race. James Luther Dickinson est plus connu sous son diminutif de Jim. Jim Dickinson, pianiste au style éminemment boogie/country/blues, qui a produit (dans la douleur) le troisième opus de Big Star, ainsi que... [Lire la suite]
18 mars 2018

"Them Changes" - Buddy Miles

Un des plus grands batteurs de tous les temps. Mort en 2008, Buddy Miles a joué avec Wilson Pickett, Santana (en live, 1972, mais aussi l'album Freedom de 1987), John McLaughlin (Devotion), Muddy Waters (Fathers And Sons), Jimi Hendrix (sur Electric Ladyland, et en live : Band Of Gypsys), il a fait partie de l'Electric Flag, un groupe de blues-rock mené par le guitariste Mike Bloomfield, et après avoir quitté le groupe suite au départ de l'insomniaque guitariste, Buddy fonde son propre groupe : le Buddy Miles Express. Son troisième... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

17 mars 2018

"Leon Live" - Leon Russell

Cette pochette me tue. Vraiment. Non mais, regardez-la un peu de près, voulez-vous : ce cadre rouge constellé de lunes, étoiles et cercles bleus, et cette expression totalement lunaire de Leon Russell, vêtu de son habituel haut-de-forme constellé d'étoiles...Comme s'il réfléchissait à ce qu'il allait chanter ou dire et n'était pas vraiment encore sûr de lui... Au dos de cette imposante pochette à triple volets (c'est un triple album), une photo de lui, sans son papeau, comme complètement dépenaillé, dans une pénombre bleutée, micro... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:02 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
02 mars 2018

"Sefronia" - Tim Buckley

Mort en 1975 d'une overdose, le papounet de Jeff Buckley, j'ai nommé Tim, n'aura pas eu une carrière comme les autres. Et pas la carrière qu'il méritait. Non pas que ses albums soient ratés, oh que non... mais aucun n'a connu le succès, il faut dire que certains d'entre eux sont assez peu commerciaux, ceci explique cela (de plus, en France, il faudra attendre plusieurs années pour que ses albums soient correctement distribués). Si on met de côté son ultime album Look At The Fool (1974), qui est bien raté comme il faut, les albums de... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:02 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
25 février 2018

"Waiting For Colombus" - Little Feat

1978 n'est pas une année particulièrement remarquable. Genesis avec le fadasse ...And Then There Were Three..., Queen et leur tout aussi fadasse et inégal Jazz, l'épouvantable Love Beach d'Emerson, Lake & Palmer, le terriblement raté M.I.U. Album des Beach Boys, le certes cartonneur mais franchement fade Minute By Minute des Doobie Brothers, Cruisin' des Village People (par pitié, tuez-moi avant que je ne me reproduise semble être la pensée la plus courante après l'écoute de cet album)... Pas terrible. Bon, OK, on a aussi droit... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
14 février 2018

"The Black-Man's Burdon" - Eric Burdon & War

Eric Burdon est un des plus grands chanteurs de rock britanniques, et même sans distinction de nationalité. Le mec a démarré sa carrière avec un groupe mythique, les Animals, dont tout le monde se souvient de leur tube House Of The Rising Sun, qu'Hugues Aufray adaptera, pour notre Johnny national, en Le Pénitencier peu de temps après sa sortie. Les mêmes Animals sortiront d'autres hits, dont une reprise de Don't Let Me Be Misunderstood, chanson à la base interprétée par Nina Simone et que le groupe de disco-flamenco Santa Esmeralda... [Lire la suite]