28 mars 2018

"3:47 EST" - Klaatu

Tout, dans ce groupe, et dans ce premier album, confine au mystère. Sorti en 1976 sur le label Daffodil (un label de la même nationalité que le groupe, c'est à dire, canadien) et, aux USA, sur Capitol Records, cet album est le premier de Klaatu, un groupe canadien (donc) de rock progressif. Il s'appellera, à sa sortie aux USA, du même nom que le groupe, un simple Klaatu, mais son titre originel est plus compliqué : 3:47 EST. Les fans de science-fiction savent bien qu'il existe un film (un vrai classique du genre), sorti en 1951, un... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

21 mars 2018

"Camembert Electrique" - Gong

Tu veux un camembert ? Tiens, un camembert...Tu veux un camembert ? Un camembert... Ne cherchez pas, vous êtes en train d'écouter un des plus bizarres albums de rock français. Un groupe français mené par un Australien du nom de Daevid Allen (Christopher David Allen de son vrai nom, décédé en 2015 à l'âge de 77 ans), ancien membre de Soft Machine (il en a été membre fondateur avec Robert Wyatt, Mike Ratledge et Kevin Ayers, mais n'a participé à aucun album du groupe : alors que le groupe jouait en France, Allen s'est vu interdire... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
19 mars 2018

"Obsolète" - Dashiell Hedayat

Attention : le disque dont vous vous apprêtez à lire la chronique est bizarre, étrange, et même totalement dingue. C'est incontestablement un des trucs les plus fous de l'histoire de la musique française. L'album le plus barge (avec le Camembert Electrique de Gong, de la même année, que j'aborderai ici un de ces jours) enregistré au Château d'Hérouville (Val d'Oise). Sorti en 1971, ce disque est signé d'un artiste multitâches, qui oeuvrait sous divers pseudonymes, et dont le vrai nom était (j'utilise le passé, car il est mort en... [Lire la suite]
26 février 2018

"Maximum Darkness" - Man

Si j'aborde cet album, c'est parce que je le connais, et si je le connais, c'est grâce à deux choses bien différentes. J'aurais pu le connaître uniquement grâce à l'une de ces deux choses, peu importe laquelle, mais ce fut au final une jonction entre les deux. Compliqué ? Je m'explique. Il y à un livre que j'ai déjà cité plein de fois, parce qu'il recense des albums (111 albums, précisément, des années 60 à 2015) méconnus mais excellents, qu'il faut découvrir ou redécouvrir. Un livre de Manoeuvre, Collector. Si certains albums... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
20 février 2018

"Slow Motion" - Man

Si je chronique cet album, c'est pour une raison bien simple : ayant passé récemment une commande de vinyles, j'ai reçu celui-ci en cadeau bonus (je savais que j'allais en avoir un, mais quel allait être ce disque ? Mystère, et je priais pour que ça soit un album que je ne possédais pas déjà ; j'ai été exaucé). Par conséquent, pourquoi ne pas l'aborder sur le blog ? C'est un album de Man, groupe de rock progressif anglais (gallois, pour être précis), et c'est même précisément leur neuvième album. Il date de 1974 et s'appelle Slow... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 11:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
02 février 2018

"Foxtrot" - Genesis

J'ai découvert Genesis par des chemins bien détournés : les quelques tubes FM qu'ils ont eu en fin de carrière (quelques uns : Hold On My Heart, Jesus He Knows Me, Throwing It All Away et évidemment I Can't Dance) et les tubes de la carrière solo de Phil Collins. Enfant, je savais très bien, à l'oreille, que le chanteur de I Can't Dance et celui de Sussudio et One More Night était le même. Ce n'est qu'à partir du moment où j'ai commencé à écouter du rock, vers mes 11 ans, que je me suis intéressé à ce genre de musique (ainsi qu'à la... [Lire la suite]

31 janvier 2018

"Emile Jacotey" - Ange

 Je suis fan de rock progressif, ce qui veut dire que j'aime Genesis, Yes, Emerson, Lake & Palmer (ceci dit, pour ces derniers, uniquement jusqu'au triple live mégalomaniaque de 1974, après, je déteste ce qu'ils ont fait), Gentle Giant, Gong, Caravan, et évidemment King Crimson et Pink Floyd qui sont pour moi dans le très haut du panier. En France, on a eu des progueux aussi (certains classeraient Magma dans ce genre ; je dis : non), comme les Moving Gelatine Plates, Gong (en partie un groupe français, que j'ai déjà cité... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
16 janvier 2018

"A Collection Of Great Dance Songs" - Pink Floyd

Ce disque a été un de mes premiers Pink Floyd, avec The Dark Side Of The Moon (acheté en CD par mon père, fan du groupe et de l'album, dans les années 90) et Wish You Were Here (acheté par mes soins, peu après, sur conseil paternel ; disons plutôt qu'on me l'a acheté, en fait, j'avais, quoi, 11 ou 12 ans). Peu de temps après, la pochette et le nom du groupe m'attirant, j'achète (pour le coup, je crois l'avoir acheté avec mon propre argent) ce disque, sans savoir que j'allais me faire copieusement avoir. J'aurais du regarder au dos... [Lire la suite]
18 décembre 2017

"F.E.A.R. (Fuck Everyone And Run)" - Marillion

  Dernier album de Marillion à ce jour,  cet album est sorti en 2016, en CD et en vinyle. En bon gros fan du groupe (même si j'ai toujours préféré leur première période, avec le chanteur Fish, période achevée en 1988 avec son départ et son remplacement par Steve 'H' Hogarth, qui est toujours dans le groupe), j'ai les deux formats, et si l'album est simple en CD, i lest double dans le majestueux format d'antan, et le trakclisting plus bas indique les changements de faces (le tracklisting CD est un petit peu différent,... [Lire la suite]
09 décembre 2017

"Clutching At Straws" - Marillion

Ca faisait longtemps que je n'avais pas parlé de Marillion (et je n'en ai pas parlé souvent, d'ailleurs ; entre le nombre d'albums abordés sur le blog et le nombre d'albums qu'ils ont fait et continuent de faire, j'ai encore de la marge avant d'en avoir abordé ne serait-ce que le tiers !), et ce disque-ci me tenait particulièrement à coeur. Sorti en 1987, cet album est très important dans l'histoire du groupe de rock progressif anglais. Il marque en effet la fin d'une ère, leur première. Fish, leur chanteur aux bariolages scéniques... [Lire la suite]