04 juin 2021

"Yanqui U.X.O." - Godspeed You ! Black Emperor

Doublé expérimental sur le blog : entre cet article et celui qui sera publié demain même heure, c'est de la musique tout sauf accessible en ce début de juin...  Et autant l'album de demain, je n'aurai pas de mal à en parler, autant, ici, ça va être difficile. Car c'est le seul album que je connais de ce groupe, groupe dont je connais au final, donc, peu de choses : Godspeed You ! Black Emperor. Un groupe canadien, fondé en 1994 au Québec et tirant son nom d'un documentaire nippon de 1976 sur les "exploits" d'un gang de bikers... [Lire la suite]

18 mai 2021

"Hermaphrodites" - Les Chats Renaissance (Jean-Pierre Massiera)

Disque culte, rare, précieux, difficile à dénicher (j'ai vraiment eu du cul pour le coup, même s'il m'a fallu débourser 50 euros pour un vinyle ; mais comme je m'attendais à claquer bien davantage, je peux m'estimer le mec le plus heureux du monde). Pour tout dire, j'ai eu du mal rien qu'à trouver des visuels pour la pochette, merci Discogs. Bon, sinon, j'imagine qu'à moins d'être ultra connaisseur en rock français 70's, cet album ne doit rien vous dire. Ni le nom du groupe, ni celui qui est entre parenthèses et qui, en en fait, est... [Lire la suite]
14 avril 2021

"Third - It's Always Rock'n'Roll" - Heldon

Heldon est une des plus belles fiertés de la musique française, sans doute, mais vraiment pas un groupe ultra connu. Un groupe dont j'ai ici déjà parlé, il y à quelques années, mais à une seule occasion, pour leur deuxième album, Allez Teïa, sorti en 1975. Un album assez incroyable au demeurant, mais qui, je m'en rends compte maintenant que j'ai écouté leur album suivant (qui se trouve être celui que j'aborde ici aujourd'hui), ne semble en fait être qu'une étape vers un album encore plus incroyable. Bon, je nique le suspense,... [Lire la suite]
10 avril 2021

"Vital" - Van Der Graaf Generator

Hé oui, une nouvelle chronique concernant Van Der Graaf Generator. J'ai réabordé le cas du remarquable Still Life de 1976 il y à un mois et demi environ, mais là, c'est de l'inédit total. Et préparez-vous à un choc, les mecs, si vous ne connaissez pas encore cet album, parce que c'est de la bon Dieu de putain de bordel de Zeus de caisse de nitroglycérine posée sur une machine à laver en plein essorage, ce truc. Bon, Van Der Graaf Generator (ici crédité sans le Generator, mais c'est bien le même groupe), VDGG pour faire plus long,... [Lire la suite]
16 février 2021

"Black Tie White Noise" - David Bowie

C'est peu dire que d'affirmer que David Bowie aura souffert (ses fans aussi, surtout ses fans en fait) dans les années 80. On met de côté le premier album qu'il a fait dans cette décennie, Scary Monsters (& Super Creeps) en 1980, parce que lui est vraiment remarquable. Mais le reste... Let's Dance ? Sympa, mais secondaire. Tonight ? On passe, malgré deux bonnes chansons. Never Let Me Down ? Aussi curieux que ça puisse paraître, vu sa réputation (Bowie lui-même en parlera comme de son nadir musical), il est meilleur que le... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
19 janvier 2021

"La Déboussole" - Catherine Ribeiro + Alpes

Et voilà, c'est fini. Le cycle (auquel MaxRSS à contribué indirectement, vu qu'il avait, il y à un an, abordé trois de ces albums) consacré aux albums de Catherine Ribeiro + Alpes, groupe de rock progressivo/expérimental français, cycle assez court parce que seulement constitué de 9 albums (pas ma faute s'ils n'en ont pas fait plus, merde !), et que j'ai réparti sur un album tous les deux jours pour faire un peu durer, s'achève ici. On a parlé récemment du huitième et donc avant-dernier opus de Ribeiro, sorti en 1979, Passions. Un... [Lire la suite]

17 janvier 2021

"Passions" - Catherine Ribeiro + Alpes

Avant-dernier article du cycle, je le précise pour ceux qui, peut-être, en auraient déjà un peu marre de lire des articles sur Ribeiro sur le blog. Mais si vous n'en avez pas marre, vous serez sans doute tristes d'apprendre que c'est bientôt fini. Il y à quelques jours, j'ai proposé Le Temps De L'Autre, album que Catoche et ses Alpoches a sorti en 1977, un disque dont la pochette la représentant en Mona Lisa fumant un oinj' sera source de polémique, Philips rééditera l'album sous une autre pochette (sous le même fond marron merde),... [Lire la suite]
15 janvier 2021

"Le Temps De L'Autre" - Catherine Ribeiro + Alpes

Mine de rien, on approche dangereusement de la fin du cycle consacrée à Catherine Ribeiro + Alpes. Ca risque peut-être de secouer un peu vers la fin du voyage, quelques petites turbulences sont à craindre (comprendre : pour le moment, les albums sont remarquables, ou au pire franchement super bons, mais il se peut que certains albums parmi ceux restants à aborder ne soient pas aussi réussis). Pour tout dire, arrivé à ce stade, j'ai commencé non pas à saturer (j'aime vraiment cette artiste bien à part dans le paysage musical... [Lire la suite]
11 janvier 2021

"Le Rat Débile Et L'Homme Des Champs" - Catherine Ribeiro + Alpes

Le cycle Catherine Ribeiro + Alpes se poursuit tranquillement. Mine de rien, c'est ma seconde chronique principale du cycle (en fait, j'avais déjà abordé, en 2015, l''album suivant, que je rechroniquerai pour l'occasion dans quelques jours, mais bon...), mais la cinquième dans l'ensemble. On avait quitté Ribeiro et son groupe en 1972 avec Paix, un album tout simplement monumental, quintessentiel, certes pas super facile d'accès (pléonasme, euphémisme, litote...choisis, c'est pour moi), mais réussi du début à la fin. Bon, en même... [Lire la suite]
09 janvier 2021

Paix - Catherine Ribeiro + Alpes

Pour ceux qui n'aiment pas, je suis au regret de vous apprendre une chose : ce n'est pas encore fini avec Catherine Ribeiro et les Alpes. Puisqu'après cette chronique, vous allez en bouffer encore deux autres. Enfin bon, je suis prêt à fiche mon billet que, parmi toutes les personnes qui consultent le blog, aucune ne déteste Ribeiro et sa bande. Bon, je ne vais pas tourner autour du pot les mecs : je suis superbement emmerdé à l'idée de parler de ce disque. Pourquoi ? Parce que... WAHOU ! Comment décrire un disque pareil ?... [Lire la suite]