07 juillet 2018

"Menlove Ave." - John Lennon

A cause d'un sale connard dont je me refuse à citer le nom et au sujet duquel j'espère qu'il crêvera du Sida en prison (et qu'il y crêvera tout court, d'ailleurs), la mission de John Lennon sur Terre s'est brutalement interrompue le 8 décembre 1980, date fatidique, au pied de l'immeuble du Dakota, vers Central Park, là où il vivait, avec femme et enfants, depuis plusieurs années. Il avait 40 ans depuis quelques semaines, son dernier opus, Double Fantasy, fait en duo avec Yoko, venait de sortir trois semaines auparavant et commençait... [Lire la suite]

18 avril 2018

"Anywhere" - The Flower Travellin' Band

Je vais me répêter, mais j'ai découvert ce disque et ce groupe via le fameux livre Collector. Encore. Mais si je n'avais jamais entendu parler, avant ça, de ce groupe, je pense que tôt ou tard, j'en aurai appris l'existence par d'autres moyens. Voici un groupe de rock japonais (le drapeau nippon sur la pochette était là pour l'indiquer, même si on voit les membres du groupes sur la fameuse pochette, mais on ne distingue pour ainsi dire pas leurs traits), le premier groupe de rock japonais que j'aborde sur le blog, le dernier aussi... [Lire la suite]
12 avril 2018

"Bugger Off !" - Stack Waddy

Tu nous fais chier, Peel ! Et voilà comment on trouve un titre à son album. La légende (enfin, légende...c'est raconté par le principal intéressé au dos de la pochette de l'album, dans les notes) voudrait en effet que John Peel, le fameux animateur radio britannique qui avait signé, sur son label Dandelion Records, le groupe Stack Waddy (qu'il adorait), leur aurait demandé de refaire une prise d'une chanson, histoire de mieux la jouer encore, et le groupe lui aurait répondu, collectivement, Bugger off, Peel ! Il faut savoir que le... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
11 avril 2018

"Stack Waddy" - Stack Waddy

Le groupe préféré de John Peel, fameux animateur radio (ou Disc-jockey) britannique. Peel était tellement fan de ce petit groupe originaire du Cheshire (comme un fameux Chat qui disparaît et réapparaît à volonté...) qu'il les signera sur son propre label, Dandelion Records (qui cessera son activité en 1972). Stack Waddy, qui tire son nom d'un personnage de BD publié dans le magazine américain satirique Mad, était un groupe de rock à tendance bluesy, psyché-garage et proto-stoner, quelque part. Le groupe n'a eu le temps de ne sortir... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
27 mars 2018

"The Pious Bird Of Good Omen" - Fleetwood Mac

On va encore une fois parler de Fleetwood Mac, mais pas du même. Enfin, si, le même groupe, mais pas la même formation, et clairement pas le même style musical. Si le Mac, à partir du milieu des années 70 (avec Bob Welch, puis surtout Lindsey Buckingham et Stevie Nicks), s'est totalement orienté dans la pop-rock (avec moult tubes à la clé, et des albums best-sellers du genre Rumours et Tango In The Night), la première mouture, typiquement britannique, de Fleetwood Mac, fondée en 1967, était du blues-rock pur et dur. Reprises... [Lire la suite]
18 mars 2018

"Them Changes" - Buddy Miles

Un des plus grands batteurs de tous les temps. Mort en 2008, Buddy Miles a joué avec Wilson Pickett, Santana (en live, 1972, mais aussi l'album Freedom de 1987), John McLaughlin (Devotion), Muddy Waters (Fathers And Sons), Jimi Hendrix (sur Electric Ladyland, et en live : Band Of Gypsys), il a fait partie de l'Electric Flag, un groupe de blues-rock mené par le guitariste Mike Bloomfield, et après avoir quitté le groupe suite au départ de l'insomniaque guitariste, Buddy fonde son propre groupe : le Buddy Miles Express. Son troisième... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

13 mars 2018

"Motel Shot" - Delaney & Bonnie & Friends

Cet album, abordé dans le bouquin de Manoeuvre (Collector, 2017) mais que je connaissais déjà, est incontestablement le meilleur album (avec le live On Tour With Eric Clapton de 1969, un Clapton qui brille ici par son absence) de Delaney & Bonnie (& Friends). Il date de 1971 et est le quatrième album studio (et cinquième tout court avec le live précité et que j'ai abordé ici récemment) du duo/couple de folksingers américains bien connus pour avoir souvent collaboré (leurs musiciens, surtout, ont été de vrai passe-partout,... [Lire la suite]
16 février 2018

Smokin' O.P.'s" - Bob Seger

J'ai pas mal parlé de Bob Seger il y à environ un an/un an et demi, il est temps d'en reparler un brin, le temps de cet album. Je me le suis enfin chopé en vinyle, et je suis content, car il est vraiment pas évident à dénicher, celui-là. Contrairement à pas mal d'albums de Seger, il est disponible en CD, même s'il ne doit pas être super évident de trouver le CD maintenant (réédité en 2005, pas à grands renforts de publicité vous vous en doutez), et c'est un des plus anciens albums de Seger disponibles (hum) sous ce format. Et pas... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
04 février 2018

"Scott Walker Sings Jacques Brel" - Scott Walker

  Alors là... Que dire ? Un des plus grands chanteurs francophones (rappelons sa belgitude) repris par un des plus grands chanteurs anglophones (américain de nationalité), deux chanteurs ayant la particularité d'avoir des voix intenses, et d'être deux références absolues pour un certain David Bowie (qui reprendra et l'un, et l'autre). D'un côté du ring, Jacques Brel. De l'autre, Noel Scott Engel, alias, de son nom de scène, Scott Walker, ex-membre des Walker Brothers (dont je vais reparler very soon), un groupe vocal américain... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
27 janvier 2018

"15 Big Ones" - The Beach Boys

Aaaah, 15 Big Ones... Tout, sur ce disque, a envie de nous crier de faire gaffe. Le titre de l'album (grosso modo : '15 gros n°1', mais c'est aussi une allusion, pour l'époque, aux 15 ans d'existence du groupe), le lettrage, les cinq photos des zigotos, souriants niaisement pour deux d'entre eux, dans des médaillons disposés selon les anneaux olympiques (qui, eux, apparaissent réellement au verso, voir plus bas), sur fond bleu, avec ce triple cadre de couleurs... Tout nous gueule que ce disque semble être un bon gros nanar musical,... [Lire la suite]