14 mai 2017

"Live ! At The Star-Club In Hamburg, Germany 1962" - The Beatles

Alors là... Je ne sais que dire. Je ne savais tout simplement pas qu'il était possible de trouver un album avec une aussi mauvaise qualité sonore. Non, je n'exagère en rien : c'est tout simplement chiable, nullissime, boueux, inaudible...et le pire, c'est que, d'après ce que j'ai pu dénicher comme infos sur le Web  (Wikipédia mon ami), les bandes auraient été remastérisées avec les meilleures techniques de l'époque (mi-seventies) afin de les améliorer au maximum. Je n'ose imaginer, donc, à quoi elles devaient bien... [Lire la suite]

01 janvier 2017

"Earth" - Neil Young + The Promise Of The Real

J'aime Neil Young, j'adore Neil Young même, mais franchement, il y à des fois, il ferait mieux de se casser la gueule dans une cage d'ascenseur vide au 15ème étage d'un immeuble plutôt que de sortir certains albums. Ou disons plutôt, pour le cas qui nous intéresse ici, certains projets. En 2015, le Loner a sorti un album intitulé The Monsanto Years, un disque (non chroniqué ici, je le ferai sans doute un jour car j'ai du retard à rattraper, notamment concernant Neil Young) enregistré avec un groupe du nom de The Promise Of The Real,... [Lire la suite]
28 décembre 2016

"Hardwired... to Self-Destruct" - Metallica

Aussi surprenant que cela puisse paraître, oui, les Four Horsemen sont de retour. Si le succès inexplicable de "Lulu" tend à s'estomper singulièrement, cette piètre prestation musicale (oserais-je dire) n'a semble t-il pas découragé le groupe de poursuivre l'aventure en pondant ce... truc... nommé "Hardwired... To Disappoint Self-Destruct", relayé dans les bacs à partir du 18 Novembre 2016. Le tout faisant suite au single "Hardwired", entêtés qu'ils sont, persuadés de proposer un rapport qualité-prix suffisamment intéressant pour en... [Lire la suite]
24 mai 2016

"Renaud" - Renaud

10 ans qu'on attendait, qu'on espérait (sans trop l'espérer non plus, pas se faire trop de mal) ça : le retour de Renaud. Et voilà, c'est fait depuis quelques semaines, la chetron sauvage a enfin sorti un nouvel album, le chanteur énervant est enfin sorti de son silence, de son isolement, 7 ans après Molly Malone - Balade Irlandaise (disque de reprises, en français, de chansons traditionnelles irlandaises), 10 ans après Rouge Sang (son dernier opus constitué de chansons inédites), deux albums franchement ratés. Enfin, le... [Lire la suite]
27 août 2015

"Never Say Die !" - Black Sabbath

C'est le temps de parler du pire album de Black Sabbath...enfin, du pire de leur première période, qui s'achève justement avec cet album, et c'est déjà ça. La première période, c'est la fameuse période avec Ozzy Osbourne au chant, de 1969 à 1978. Cette période, la plus connue et mythique, et une des meilleures (soit dit en passant, la période suivante, 1980/81, avec Dio au chant, est au moins aussi bonne, avec deux albums studios immenses, et un live dantesque, et c'est ma préférée aussi), a permis au groupe de publier des... [Lire la suite]
22 août 2015

"New Blood" - Blood, Sweat & Tears

Je tiens à le préciser d'emblée, cet article sera : a) plus court que de coutume car je ne me sens vraiment pas l'envie de tartiner des paragraphes au sujet de cet album, et b) le dernier sur le blog concernant Blood, Sweat & Tears (parce que les albums suivants, merci bien, mais ça sera sans moi). Voici donc Blood, Sweat & Tears, big band de jazz-rock, à nouveau, pour la cinquième et ultime fois sur le blog. Ce groupe, si vous avez suivi les précédentes chroniques à son sujet, a commencé remarquablement bien sa carrière... [Lire la suite]

16 août 2015

"Blood, Sweat & Tears 4" - Blood, Sweat & Tears

Après un troisième album (Blood, Sweat & Tears 3) en plus que demi-teinte (beaucoup trop de reprises, certaines à côté de la plaque, aucune prise de risque...), qui fut d'autant plus une cruelle déception pour les fans et la presse que les deux premiers albums étaient, eux, imparables, Blood, Sweat & Tears, groupe de jazz-rock au collectif imposant (8-9 membres !) et au nom inspiré par un fameux discours de Winston Churchill, sort son quatrième album en 1971. Tout aussi sobrement et logiquement que pour le précédent... [Lire la suite]
10 août 2015

"Technical Ecstasy" - Black Sabbath

Aaah, Black Sabbath... Que dire ? Un groupe de légende, une des pierres angulaires du rock et du hard-rock (surtout). Des pionniers que la bande à Tony et Ozzy, l'amputé (une phalange en moins suite à un accident dans une usine, le son de sa guitare en sort transformé grâce à un 'implant' en métal) et la gargouille (la voix d'Ozzy, inimitable). Le groupe a démarré sa carrière discographique en 1969 avec un premier album éponyme à la pochette qui file des frissons, et au tracklisting déjà incendiaire (Black Sabbath, NIB, The... [Lire la suite]
09 juillet 2015

"Bad Boy" - Ringo Starr

Si vous voulez savoir quel est le pire album jamais fait par un ex-Beatles (les trois conneries avant-gardistes du couple LennOno exceptées), vraiment celui qui restera à vie comme la plus mauvaise contre-performance couchée sur disque, ne passez pas à côté de cet album. Sacré Ringo Starr. On l'aime bien, le Richard Starkey (son vrai nom), il a un capital sympathie vraiment important, quasi resté intact depuis le début de sa carrière au sein du plus grand groupe de rock du monde (1962), mais il faut reconnaître qu'il n'a jamais été... [Lire la suite]
18 juin 2015

"Electronic Sound" - George Harrison

Comment définir cet album ? D'abord, est-ce que ç'en est un ? Oui, quand même, ç'en est un, on peut le dire, mais ce qu'il faut quand même dire aussi, c'est que c'est loin d'être un disque classique. S'il avait été fait par John Lennon, on se serait dit encore une de ses conneries avant-gardistes de la fin des sixties, et puis on aurait chopé un disque de n'importe qui d'autre, et qu'on n'en parle plus. Oui, mais là, on parle de George Harrison. Se dire qu'un album aussi bizarre, chelou et (autant le dire tout de suite) raté que cet... [Lire la suite]