16 juin 2018

"(In) Too Much Too Soon" - New York Dolls

Depuis le temps que je voulais le faire, celui-là... Hier, j'ai (enfin) réabordé, depuis le temps que je comptais le faire mais ça traînait sur le blog, le premier album  des New York Dolls. En le réhabilitant pas mal (enfin, je ne l'avais pas défoncé autrefois, mais j'étais quand même bien moins gentil à son égard). Ce groupe mythique, culte, un des principaux instigateurs du futur mouvement punk (attitude provoc', etc), et aussi une des références musicales et vestimentaires des Guns'n'Roses (et du hair-metal en général,... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

15 juin 2018

"New York Dolls" - New York Dolls

Sans ce groupe, vraisemblablement pas de Guns'n'Roses. La bande à Axl Rose et Slash leur a, en effet, piqué pas mal de choses : le look, l'attitude fuck off, un son très violent tout en étant, au final, glam... La référence est des plus évidentes. Les New York Dolls, nom qui vient d'un magasin de réparation de poupées qui était situé à côté d'une boutique dirigée par l'oncle d'un des membres du groupe, a été fondé à...New York (vous ne vous attendiez pas à ça, hein ?) en 1971. Membres originels du groupe : David Johansen (chant),... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:02 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
05 juin 2018

"Téléphone" - Téléphone

On en parle encore en 2018, et la tournée de reformation, sous le nom des Insus ?, avec double live et DVD/BR live à la clé, a encore renforcé la réputation : oui, Téléphone est probablement le meilleur groupe de rock français, devant Noir Désir qui, pourtant, dans le genre, est d'enfer aussi (disons que les deux groupes se complètent pas mal, les seconds ayant à peu près démarré leur carrière au moment où les premiers, pour faire un jeu de mots téléphoné sur leur nom, ont raccroché, 1986). Téléphone, dont le premier nom était un... [Lire la suite]
05 avril 2018

"Sweet Revenge" - Lightning Raiders

Encore un album (en fait, ça n'en est pas vraiment un, mais je vais y revenir) découvert via le bouquin de Philippe Manoeuvre. Sincèrement, autant il y à des albums, parmi ceux abordés dans le bouquin ( et que j'ai abordé ici récemment, pour certains) que j'aurais pu découvrir par un autre moyen, à force de farfouiller sur le Ouèbe notamment, autant il y en à, et celui-ci en fait partie incontestablement, que je n'aurais probablement jamais découvert autrement. Cet album est sorti en 2012, en CD uniquement, mais les morceaux datent... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
02 avril 2018

"Give 'Em Enough Rope" - The Clash

Il était temps que je parle à nouveau des Clash, me rendant compte que deux de leurs albums n'avaient pas encore été abordés ici. Pas les meilleurs, mais bon, faut les faire quand même, histoire de les avoir tous abordés. Place donc à leur deuxième album, sorti en 1978 : Give 'Em Enough Rope. Difficile d'en parler, de ce disque. Premier album du groupe à sortir aux USA (le premier album, The Clash, ne sortira là-bas, avec un tracklisting différent, qu'en juillet 1979 ; avant ça, les ricains devaient passer par l'import pour avoir... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
29 mars 2018

"Back From World War III" - Jack Meatbeat & The Underground Society

Je vais être aussi clair que la lune à Maubeuge (pas compris ? Pas grave, mais ça m'attriste un peu quand même, vous savez) : ce disque, aujourd'hui probablement assez difficile à trouver, est une tuerie. Déjà, j'en avis chié pour dégotter un exemplaire (d'occasion, mais en état parfait), quand j'ai découvert l'existence de ce disque, en 2009, via Rock'n'Folk. Dans leur numéro de mai 2009, paru en avril (putain, 9 ans !), Philippe Manoeuvre avait abordé ce disque dans sa fameuse Discothèque Idéale (entre parenthèses (la preuve), il... [Lire la suite]

08 février 2018

"Black And White" - The Stranglers

Troisième album des Stranglers, et déjà des changements en perspective dans leur son. En tout cas, ce qui est sûr, c'est que cet album mérite bien son titre : Black And White ! Long de 38 minutes pour 12 titres, cet album est en effet, à l'époque (1978), sorti sous une pochette uniformément bichrome, blanc au recto, noir au verso, et ça s'appliquait aussi au disque : la face A est appelée face blanche, et la B, la face noire. Pour les sillons, je veux dire, car les premiers pressages de l'album, en plus de proposer un 45-tours bonus... [Lire la suite]
29 janvier 2018

"This Year's Model" - Elvis Costello

Declan Patric McManus... Avec un nom pareil, pas étonnant qu'il ait choisi Elvis Costello comme nom de scène. Enfin, c'est pas vraiment lui, mais son manager qui aurait choisi ce pseudo, allusion aussi bien à Presley qu'à une des stars du cinéma comique américain des années 50 (Abbott & Costello). Personnellement, je pense que Buddy Costello aurait bien collé aussi, vu le look très Buddy Holly du bonhomme, mais comme Presley est mort l'année du premier album de Costello (My Aim Is True, avec Watching The Detectives et Less Than... [Lire la suite]
24 janvier 2018

"Metal Box" - Public Image Limited (PiL)

Fallait oser. Sortir un disque sous un boîtier rond n'était pas original, les Small Faces avaient fait de même en 1968 avec leur Ogden's Nut Gone Flake. Mais le faire dans un boîtier rond de métal, en de plus, sous la forme d'un triple album (au format maxi 45-tours, ceci dit), là, fallait le faire. Bon, en même temps, on parle de Public Image Limited, alias PiL, le deuxième groupe majeur (et deuxième groupe, tout court, en fait) de John Lydon après les Sex Pistols. John Lydon, plus connu sous son pseudonyme du temps des Pistols,... [Lire la suite]
21 janvier 2018

"No More Heroes" - The Stranglers

La pochette donne le ton et le titre est un jeu de mots bien dégueulasse (mais en même temps, on parle des Stranglers, alors...) : 'Nos morts héros'. Heu non, No More Heroes, pardon. C'est le deuxième album des Etrangleurs, un des groupes de punk les plus atypiques et féroces de tous les temps, et on y voit une couronne mortuaire d'un côté...et un des membres du groupe (le bassiste franco-anglais Jean-Jacques Burnel) allongé sur la tombe de Trotsky au dos du boîtier de la réédition CD ! Les Stranglers avaient marqué avec leur... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,