11 août 2018

"154" - Wire

Après avoir sorti un premier opus (Pink Flag, 1977, pochette minimaliste) très punk, mis tout de même franchement à part au milieu de toute la production punk d'alors (un disque qui, en 35 minutes enregistrées dans les conditions du live en studio, offre 21 morceaux allant de 28 secondes à 3,50 minutes ne peut pas être qualifié de 'traditionnel'), et un deuxième opus (Chairs Missing, 1978, pochette minimaliste) moins punk mais toujours très étrange (42 minutes, 15 titres), Wire va encore une fois surprendre son monde en 1979 avec ce... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

09 août 2018

"Chairs Missing" - Wire

Wire est un des plus étonnants groupes de la scène punk britannique d'époque. N'importe quel groupe ayant pu réussir, sur son premier album, à aligner 21 titres pour 35 minutes mériterait cette distinction. Wire l'a fait, avec Pink Flag (le titre serait une allusion caustique à Pink Floyd, qui partageait avec Wire le même label, Harvest, hébergé par EMI), sorti en 1977, un disque au visuel minimaliste (un terrain de sport avec un grand mat au centre, le drapeau rose a ensuite été rajouté au pochoir) et au contenu vraiment barge : 21... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 juin 2018

"Vienna" - Ultravox

Décidément, il me vient des envies de new-wave en ce moment. Après Simple Minds (et c'est pas fini), après Orchestral Manoeuvres In The Dark (et là, je pense que c'est fini), voici Ultravox. Mondialement connus pour leur hit Dancing With Tears In My Eyes (sorti en 1984), les Ultravox se sont fondés en...1973, sous le nom de Tiger Lily. C'est en 1976 qu'ils prennent le nom d'Ultravox (au début, avec un point d'exclamation, qu'ils vireront rapidement), et leur premier album éponyme date de 1977 (le second aussi). En 1978, le groupe... [Lire la suite]
13 juin 2018

"Rue De Siam" - Marquis De Sade

Je l'avoue, j'ai, il y à longtemps, acheté ce disque (en vinyle, une réédition) rien que pour sa pochette. Elle m'interpellait, je la trouvais (et la trouve toujours, d'ailleurs) un peu dérangeante. Cette teinte rose, mais surtout ce personnage, cet homme dont on ne voit pas la tête (il est légèrement penché en avant et ça donne l'impression qu'il est décapité), juché sur des chaussures à talons mais vêtu de pantalon et chemise (il se peut aussi que ça soit une femme, ce personnage, ceci dit), debout sur un rebord, au-dessus de... [Lire la suite]
14 mars 2018

"Real Life"- Magazine

Attention, disque étrange et assez inclassable pour cette nouvelle chronique. Il s'agit de Real Life, premier album du groupe Post-Punk Magazine. L'album est sorti en 1978 et est donc considéré comme un des premiers disque de ce mouvement issu du punk, au même titre que Pink Flag de Wire ou le premier Public Image Limited. Le groupe est composé du chanteur Howard Devoto, ex du groupe de punk-rock The Buzzcocks, du guitariste john Mcgeoch (une pointure de la scène new- wave, il fera ensuite parti entre autre de Siouxie And The... [Lire la suite]
09 mars 2018

"Flush The Fashion" - Alice Cooper

Le fond du seau à merde est ici atteint, pour beaucoup de fans. En fait, Flush The Fashion ('tirez la chasse d'eau sur la mode', ou 'aux chiottes la mode' pour faire plus court) est tellement embarrassant, gênant, qu'on évite souvent d'en parler. C'est vraiment difficile de se dire que c'est bien le même Alice Cooper, le même Vincent fucking Furnier, qui a enregistré ce disque dont le seul point positif à tirer est sa courte durée : 28 minutes. Oui, même pas une demi-heure pour ce disque produit par Roy Thomas Baker (Queen, les... [Lire la suite]

09 février 2018

"Nite Flights" - The Walker Brothers

J'ai parlé récemment de Scott Walker pour une compilation reprenant ses reprises de Jacques Brel (il en faisait genre une ou deux par album dans les années 60), compilation sortie en 1981. Voici maintenant un autre album du bonhomme, mais cette fois-ci, pas en solo. A la base, Walker faisait partie des Walker Brothers, un trio vocal qui étaient tout sauf des frangins, au passage, et dont l'album ici présent, sorti en 1978, bien des années après leur précédent opus, est leur dernier. Il s'appelle Nite Flights, et c'est probablement... [Lire la suite]
08 février 2018

"Black And White" - The Stranglers

Troisième album des Stranglers, et déjà des changements en perspective dans leur son. En tout cas, ce qui est sûr, c'est que cet album mérite bien son titre : Black And White ! Long de 38 minutes pour 12 titres, cet album est en effet, à l'époque (1978), sorti sous une pochette uniformément bichrome, blanc au recto, noir au verso, et ça s'appliquait aussi au disque : la face A est appelée face blanche, et la B, la face noire. Pour les sillons, je veux dire, car les premiers pressages de l'album, en plus de proposer un 45-tours bonus... [Lire la suite]
05 février 2018

"The Flowers Of Romance" - Public Image Limited

Des bidouillages sonores discrets, sortes de petits plics synthétiques, une batterie qui tabasse violemment, à grands coups secs, et puis...Aaaaaaaaaaallllaaaaaaaaah ! Aaaaaaaaaaaaaalllaaaaaaaah ! Batterie tribale, violente, sèche, brute. Une voix aigüe, narquoise, cynique, difficile à encaisser au premier abord, nous balance des paroles insensées. Pendant 4,45 minutes. Bienvenue dans l'univers totalement frappadingue et sournois du troisième album de Public Image Limited : The Flowers Of Romance. Sorti en 1981, cet album est un... [Lire la suite]
24 janvier 2018

"Metal Box" - Public Image Limited (PiL)

Fallait oser. Sortir un disque sous un boîtier rond n'était pas original, les Small Faces avaient fait de même en 1968 avec leur Ogden's Nut Gone Flake. Mais le faire dans un boîtier rond de métal, en de plus, sous la forme d'un triple album (au format maxi 45-tours, ceci dit), là, fallait le faire. Bon, en même temps, on parle de Public Image Limited, alias PiL, le deuxième groupe majeur (et deuxième groupe, tout court, en fait) de John Lydon après les Sex Pistols. John Lydon, plus connu sous son pseudonyme du temps des Pistols,... [Lire la suite]