26 juin 2018

"Sister Feelings Call" - Simple Minds

Ne cherchez pas une édition CD de cet album des Simple Minds : tel quel, sous cette pochette, avec ce tracklisting de 7 titres, il n'existe probablement pas, officiellement du moins, et dans le cas où il existerait de manière officielle, ça ne serait que par le biais d'un coffret, pas séparément. Cet album est la seconde partie de Sons And Fascination, album que le groupe a publié en 1981 (et que j'ai réabordé tout à l'heure). Les versions CD de Sons And Fascination proposent, sur le même disque, ce Sister Feelings Call. Pourquoi... [Lire la suite]

26 juin 2018

"Sons And Fascination" - Simple Minds

Encore les Simple Minds ? Bah oui. Et tout à l'heure aussi. Un truc à dire au sujet de cet album : la basse y est monstrueuse. Bon, le reste aussi, car sincèrement, Sons And Fascination, quatrième album du groupe de Jim Kerr et Charlie Burchill, est parfait de A à Z, de 1 à 9, du début à la fin et en passant aussi par le milieu. 8 titres (pour environ 45 minutes) juste démentiels, de la new-wave de haute, très haute qualité, le tout sorti sous une pochette bien dans les normes de l'époque (Depeche Mode, New Order, Ultravox, OMD...),... [Lire la suite]
24 juin 2018

"Songs From The Big Chair" - Tears For Fears

La new-wave pue de la gueule ? Vous le croyez franchement ? Vous en êtes persuadés ? Alors écoutez Tears For Fears. Ce groupe, un duo constitué du guitariste/chanteur/claviériste Roland Orzabal (à moitié d'origine franco-basque, Raoul de son prénom de naissance, renommé Roland deux semaines plus tard pour que ça soit plus anglais) et du chanteur et bassiste Curt Smith, respectivement de gauche à droite sur la photo de pochette plus haut, est un des meilleurs, mais alors meilleurs, groupes de ce courant musical, avec Simple Minds,... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
23 juin 2018

"Cry" - Simple Minds

Après un Good News From The Next World très réussi mais au succès plus que modéré en 1995, les Simple Minds (qui à l'époque n'étaient plus, officiellement, que deux : le noyau dur Jim Kerr - chant - et Charlie Burchill - guitare, claviers) se retrouveront dans le total creux de la vague. Tout le monde s'en foutra, d'eux, pour tout dire. Plus bankables du tout. Un Néapolis correct mais secondaire en 1998 ne parviendra absolument pas à surprendre son monde. Le groupe enregistre un album qui ne sortira, en tant que partie intégrante... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
23 juin 2018

"Neon" - Cats On Trees

J'avoue, j'ai acheté ce disque (en vinyle ; avec le CD et un voucher de téléchargement gratuit glissés, pour le même prix, dans la pochette, sympa mais redondant : à quoi sert d'avoir un coupon de code de téléchargement quand on a aussi le CD qu'on peut encoder en MP3 soi-même ?) à cause du single. Keep On Dancing, qui passe à l'heure actuelle souvent à la radio (RTL2) et dont on peut sans aucun doute (ne regardant pas ces chaînes, je ne suis sûr de rien) voir le clip souvent à la TV, est une très bonne chanson. Meilleure que le... [Lire la suite]
21 juin 2018

"Black & White 050505" - Simple Minds

J'ai toujours été fan des Simple Minds, que j'ai découverts, comme pas mal de monde, avec leur tube Don't You (Forget About Me) de 1984, issu de la bande originale du film Breakfast Club. Une chanson qui fait partie des hits de la période new-wave, chanson que j'ai découvert alors que j'avais environ 10 ans, soit vers 1992, mais que j'avais sans doute du entendre très jeune sans m'en rendre compte, elle n'a jamais cessé (c'est toujours le cas) de passer à la radio. C'est d'ailleurs une des trois chansons des Minds, avec Mandela Day... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

20 juin 2018

"The Seeds Of Love" - Tears For Fears

Petit plaisir coupable pour moi : j'adore la new-wave. Aussi bien la new-wave arty, genre les Simple Minds du début de carrière (mais les Simple Minds pour la totalité de leur discographie, en fait), Gang Of Four, Magazine, Public Image Limited ou Wire, que la new-wave un peu putassière, les gros tubes qui squattaient les ondes radio et les TV du monde entier dans les années 80 : Duran Duran, Soft Cell, Alphaville, etc, etc... Parmi les groupes cultes des années 80, certains, comme Duran Duran ou Frankie Goes To Hollywood, sont... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:01 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
19 juin 2018

"Parklife" - Blur

La fameuse guéguerre commerciale, médiatique (et, pour ce qui est des deux leaders, quasiment personnelle, à coups de vannes méchantes et de déclarations-choc) entre Oasis et Blur a eu lieu entre 1994 et 1997. Soit, pendant l'existence du mouvement britpop, dont ils étaient deux des plus illustres représentants (avec Pulp, The Verve et Suede). La pochette de ce troisième album de Blur, sorti en 1994 justement (l'année de sortie du premier Oasis), serait une des pièces du dossier : le chien noir serait un Oasis hargneux et essayant à... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:02 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
17 juin 2018

"Blue Sky Mining" - Midnight Oil

Je l'ai dit ici récemment (en réabordant les albums d'AC/DC), mais j'avais déjà eu l'occasion, avant ça, de le dire, l'Australie est une terre de rock. Ce qui, en anglais, est un sympathique jeu de mots, car l'Australie est un pays assez rocailleux (le Mont Kosciusko, Ayers Rock, Hanging Rock, etc). Outre AC/DC, on trouve aussi, parmi les meilleurs (mais pas que : voir le septième groupe que je cite, un groupe de grunge pas spécialement génial) et les plus connus groupes de rock (et hard-rock, punk, etc) originaires de ce pays : The... [Lire la suite]
16 juin 2018

"With The Beatles" - The Beatles

  Second album des Beatles, ce disque est au moins aussi important, si ce n'est plus encore, que le premier, sorti quelques mois plus tôt en cette même année 1963. C'était Please Please Me, un disque cependant secondaire dans la discographie du plus grand groupe de rock du monde, un album qui renfermait déjà quelques classiques, c'est vrai (Love Me Do que je n'ai jamais pu encadrer, Please Please Me, I Saw Her Standing There, une époustouflante reprise de Twist And Shout), une pochette mythique prise dans la cage d'escaliers de... [Lire la suite]