20 novembre 2019

"Naked" - Talking Heads

Soyons honnêtes une minute (ça nous changera peut-être) : ce disque ne mérite probablement pas de figurer dans l'infâmante catégorie des ratages, où il est condamné, ad vitam aeternam, à cotoyer de vraies pourritures telles que les albums de Kyo ou Hot Space de Queen (sans parler, brrrr, quel enfoiré celui-là, de Shot Of Love de Bob Dylan), et à cotoyer son peu glorieux prédécesseur dans la discographie des Talking Heads, True Stories. Mais le nom de la catégorie dit bien ce qu'elle est, on y parle aussi de 'coups de gueules', non,... [Lire la suite]

19 novembre 2019

"First Love/Last Rites" - Cock Robin

Fin du court cycle Cock Robin. Après avoir abordé le premier album, et après avoir abordé le deuxième, voici, en troisième et ultime chronique, le quatrième album. Nan, j'déconne, c'est le troisième. Et incontestablement le dernier album non pas viable, mais intéressant, de ce groupe américain qui, dès le deuxième album, est en fait devenu un duo vocal accompagné de musiciens de studio. Un peu les Steely Dan (toutes proportions gardées, et vraiment bien gardées) de leur génération, car ce groupe fit de même en son temps. Ce... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
16 novembre 2019

"True Stories" - Talking Heads

Je m'étais promis, récemment, quand j'ai (enfin) abordé Little Creatures, que j'arrêterai là mes chroniques des albums des Talking Heads, et que, donc, je n'aborderai pas leurs deux albums suivants (les deux derniers, de plus), True Stories et Naked. J'avais pas envie de perdre mon temps avec eux, ne les aimant pas. Mais bon, vous savez ce que c'est... Voici donc True Stories, et je passe donc pour un con. Cet album, sorti en 1986 sous une pochette des plus feignasses (vous vous en rendez bien compte ; au fait, au verso, inversé,... [Lire la suite]
12 novembre 2019

"After Here Through Midland" - Cock Robin

On continue pépèrement le (petit : trois articles seulement !) cycle Cock Robin. Le groupe, américain (plus jeune, je ne sais pas pourquoi, j'étais persuadé qu'il s'agissait d'Anglais), a été fondé en 1982 et a sorti son premier album, éponyme, en 1985, un album de pop-rock ma foi vraiment réussi, comme je l'ai dit ici récemment, et qui offrait déjà deux gros hits, When Your Heart Is Weak et The Promise You Made. Ainsi que quelques chansons qui, sans avoir été des tubes, sont des classiques du groupe. Après ce premier album, le... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
10 novembre 2019

"Born In The U.S.A." - Bruce Springsteen

Alors que Bruce Sprinsgteen a sorti, récemment (oh, pas cette semaine-ci, ni ce mois-ci, mais il y à quelques mois) un nouvel album, j'ai eu envie de reparler un peu, ici, d'un de mes albums préférés de lui, et que je n'avais pas abordé ici depuis 10 ans. Et puis, oui, promis, je l'aborderai ici, ce nouvel album. Mais bon, place à un disque culte des années 80, que je réécoute souvent en ce moment (il m'accompagne notamment en bagnole sur la route pour aller bosser, et écouter ce genre de musique le matin, c'est vraiment bonnard),... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
08 novembre 2019

"Cock Robin" - Cock Robin

Encore un petit cycle (court, celui-ci : trois albums, trois articles) qui démarre sur Rock Fever. Qui, pour le coup, pourrait être renommé Pop Fever. On va parler, enfin, ici, d'un groupe qui n'avait été abordé, sur le blog, et il y à un bon bout de temps, que par le biais de quelques articles concernant des chansons, des clips. Cock Robin. Groupe de pop américain fondé en 1982, il a cartonné tout du long des années 80, et était constitué du chanteur et claviériste (et un peu bassiste) Peter Kingsbery, de la chanteuse (et un peu... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

03 novembre 2019

"Kamakiriad" - Donald Fagen

Si vous suivez ce blog depuis un moment, vous savez peut-être que j'adore Steely Dan (dont j'avais reparlé ici l'an dernier via un cycle de nouvelles chroniques de leurs albums, d'ailleurs). Fondé au début des années 70, c'était un groupe de pop-rock (qui s'est ensuite orienté vers des sonorités jazzy) mené par un chanteur/claviériste, Donald Fagen, et un guitariste/bassiste, Walter Becker. Bon, il y avait évidemment d'autres musiciens dans le groupe (sur le premier album de 1972, Fagen n'était d'ailleurs pas le seul et principal... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
02 novembre 2019

"Behaviour" - Pet Shop Boys

Voilà un groupe qui fait son entrée dans le blog. Les Pet Shop Boys est un groupe culte, fondé en 1981 et constitué de Neil Tennant et Chris Lowe. Spécialisé dans la synthpop, qui était alors en vogue, le groupe a sorti son premier album en 1986, et on y trouve déjà des tubes, notamment West End Girls, sans doute leur chanson la plus connue. En 2012, au cours de la cérémonie de clôture des Jeux Olympiques de Londres, les Pet Shop Boys furent conviés et y interprètèrent cette chanson. En 1990, ils sortent leur quatrième album,... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
30 octobre 2019

"Long Road Out Of Eden" - Eagles

28 ans. Il aura fallu attendre 28 ans pour avoir enfin droit à un nouvel album studio, entièrement enregistré en studio, des Eagles. Entre temps, en 1994, soit à mi-parcours, il y aura eu Hell Freezes Over, un live en partie acoustique proposant 4 morceaux studio inédits en introduction. Mais ensuite, pendant 13 ans, rien, jusqu'à ce qu'en 2007, badaboum, ne sorte un album dont la pochette représente de gigantesques dunes de sable dans le désert : Long Road  Out Of Eden. Le leader du groupe, Don Henley (chant, batterie),... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
27 octobre 2019

Le Chemin - Kyo

Bon les mecs, je dois aller à confesse, m'avancer et crier toute la vérité : si j'ai décidé d'aborder cet album de Kyo, c'est bien sûr pour en parler avec les moyens du bord. Mais c'est surtout pour assouvir une envie irrépressible : défoncer l'album et surtout défoncer Kyo. C'est petit, c'est vrai, mais, par définition, l'être humain est petit. Je vous le dis tout net : je hais viscéralement ce groupe que je considère comme étant une des pires horreurs issues de la scène rock française. A côté de ça, Indochine... [Lire la suite]