13 décembre 2014

"Olé" - John Coltrane

En 1960 sortait Sketches Of Spain, Miles Davis puisait son inspiration dans la musique espagnole. Pour moi, l'essai ne fut pas concluant outre mesure. Néanmoins, on ne pouvait qu'applaudir l'oeuvre de Davis pour sa grande originalité et ses sonorités innovantes. Olé est bien différent de l'oeuvre de Davis car beaucoup plus sombre et bien plus mystique! Quiconque aura entendu le titre éponyme comprendra parfaitement ce que je veux dire. Commençant sur de la contrebasse, le sax ténor de Coltrane vient vite s'imposer. La messe... [Lire la suite]

05 décembre 2014

"Sketches Of Spain" - Miles Davis

Tijuana Moods (Charles Mingus)... Olé (John Coltrane)... L'Espagne a intéressé le jazz. Ces deux immenses albums de jazz fortement sous influence hispanique (celui de Mingus est plus d'influence mexicaine, Tijuana étant une ville-frontière à la douteuse réputation) datent respectivement de 1957 pour le Mingus (mais sorti en 1962) et de 1962 (enregistré en 1961) pour le Coltrane. Il y à un autre album de jazz hispanisant qu'il ne faut pas oublier de citer, et ce d'autant plus qu'il est encore plus réussi que ces deux immenses albums.... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 10:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
04 décembre 2014

"Kind Of Blue" - Miles Davis

Oula...compliqué, de parler de cet album. Un des articles les plus anciens de mon blog (2009 !) parmi ceux qui je n'avais pas encore revisités, et je me suis dit il faut vraiment refaire la chronique, l'ancienne était minable, deux petits paragraphes de rien du tout, je l'avais faite à la va-vite et elle ne rendait pas du tout justice à l'album. Facile à dire, pas aussi facile à faire. Alors que j'écris ces lignes, me préparant à reparler de cet album, je commence à me demander comment je vais bien pouvoir m'y prendre, nom de Zeus.... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
25 novembre 2014

"(No Pussyfooting)" - Fripp & Eno

Robert Fripp, guitariste de King Crimson, décide de stopper l'existence de son groupe en 1974, il annonce cette nouvelle juste avant la sortie de l'album Red. Brian Eno, de son côté, fit partie de Roxy Music dès la fondation du groupe en 1972, mais quittera l'aventure en 1973, juste après la sortie du deuxième album du groupe, For Your Pleasure, afin de se lancer en solo. La rencontre entre ces deux formidables entités créatrices eut lieu en 1972, alors que le premier était en pleine construction du nouveau line-up de King Crimson... [Lire la suite]
03 octobre 2013

"Restlessness" - Man Is Not A Bird

Ne vous attendez pas à trouver 20 ou 30 exemplaires de cet album à la FNAC la plus proche de chez vous (ni même à la plus lointaine de chez vous) ; pour tout dire, j'ai une raison bien particulière de connaître, depuis très peu de temps, ce disque, et cette raison, la voici : un des membres du groupe est le fils de ma responsable au boulot ! Mais sachez que cette chronique (qui ne sera pas d'une longueur écrasante, je le précise) aurait été la même si j'étais tombé par hasard sur ce disque au lieu de me l'être fait prêter par... [Lire la suite]
11 mai 2013

"Unfinished Music #1 : Two Virgins" - John Lennon & Yoko Ono

 Je me suis posé la question : ô toi qui actuellement aborde ou ré-aborde un grand paquet d'albums des carrières solo des ex-Beatles, aurais-tu l'intention un peu cinglée de réaborder aussi la trilogie d'albums avant-gardistes que John Lennon et Yoko Ono ont enregistré en 1968/1969 ? Je me suis répondu avec un peu de retard (j'étais pas là quand je me suis posé la question) et ma réponse fusa : oui. Je dois être un peu cinglé quelque part, aussi. Bon. Comment commencer une telle chronique, celle du premier album solo officiel... [Lire la suite]

28 février 2013

"Shape Shifter" - Santana

 J'adore Santana de leur premier album éponyme (1969) à Moonflower (1977) inclus. Pendant cette période, le groupe américano-mexicain, mené par Carlos Santana, guitariste mexicain hors-pair, a livré des oeuvres prodigieuses, du rock latino teinté de jazz qui, malgré les années qui passent, restent fantastiques : Abraxas, Caravanserai, Welcome, le triple live Lotus, Moonflower (double album mi-live mi-studio), Santana III... Des albums essentiels, enregistrés par un groupe ayant souvent, tellement souvent changé de... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 14:25 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
31 janvier 2013

"Concert By The Sea" - Erroll Garner

 Erroll Garner, c'est un des titants du jazz pianistique. Il y à des maîtres dans tous les instruments : Coleman pour la clarinette (Don 'papa d'Eagle-Eye et Neneh' Cherry aussi), Coltrane pour le saxophone (Sonny Rollins aussi), Miles pour la trompette (Chet Baker, Wynton Marsalis aussi), Nina Simone, Ella Fitzgerald, Billie Holliday, Sarah Vaughan, Mahalia Jackson pour le chant, Charles Mingus pour la basse (contrebasse), Jaco Pastorius aussi, Herbie Hancock pour les claviers, John McLaughlin pour la guitare, Tony Williams,... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 18:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
28 janvier 2013

"Time Out" - The Dave Brubeck Quartet

Pour les fans de jazz, ce disque fait partie des classiques ABSOLUS du genre, aux côtés du Kind Of Blue de Miles Davis et du A Love Supreme de John Coltrane. Et pour les néophytes, ceux qui n'y connaissent rien ou quasiment rien, ce disque est généralement un des rares albums de jazz qu'ils connaissent, même sans le savoir. Rendons par ailleurs hommage à l'auteur de cet album, Dave Brubeck (ici avec son quartet), mort très récemment, à un âge canonique de 92 ans... Ce pianiste était une des dernières légendes du jazz, du jazz de... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 10:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
02 juillet 2012

"Red" - King Crimson

En 1974, juste avant la sortie de ce disque (ou juste après son enregistrement, quoi), King Crimson se sépare. Red sera leur dernier opus studio jusqu'à 1981. Un disque surpuissant et extrêmement noir, violent, malsain, dépressif, une sorte de grunge avant la lettre (un album comptenant beaucoup pour Kurt Cobain, d'ailleurs, il l'avouera sans problème)... Un chef d'oeuvre extrême. En voici le morceau-titre, d'abord (le cycle Crimso s'achèvera une fois cet album abordé, encore trois clips en comptant celui-ci) !