30 mars 2018

"Live Album" - Grand Funk Railroad

J'avais abordé ce disque au temps de la préhistoire du blog, vers 2009, et je n'avais pas été des plus tendres. Ce n'est pas le fait qu'il ait été abordé dans le fameux bouquin dont je me fais un plaisir d'aborder ou de réaborder les albums au fil de mes (re)découvertes qui va me faire changer d'avis sur ce Live Album de Grand Funk Railroad (uniquement crédité Grand Funk ici). Granf Funk Railroad est un groupe américain, un trio, de hard-rock (enfin, de rock à tendance assez bourrine, mais aussi boogie/blues), fondé en 1968 et dont... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:10 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

25 mars 2018

"Endless Boogie" - John Lee Hooker

Et encore un album que j'aborde et qui l'a été dans le bouquin de la Grosse Tête Manoeuvre. A la différence de pas mal d'albums que j'ai abordé récemment (le Iron Butterfly, le Terje Rypdal, le Man live, que j'aurais cependant du découvrir, comme je l'avais expliqué, d'une autre manière, ou le Dwight Twilley), celui-ci, je le connaissais déjà depuis quelques temps, et si je ne l'avais pas abordé ici depuis, c'est un oubli regrettable. D'autant plus regrettable que j'ai déjà abordé (et récemment, pour la dernière fois) des albums... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
15 mars 2018

"Everybody's In Show-Biz" - The Kinks

L'Âge d'Or des Kinks a officiellement pris fin en 1971 avec Muswell Hillbbillies, remarquable album de country-rock à la Kinks, assurément un de leurs meilleurs albums, même s'il ne se vendra pas des masses et sera globalement assez moyennemetn accueilli par la presse (ce n'est que bien après qu'il sera réhabilité). CCet album, que j'aborde aujourd'hui, date de juste après, c'est l'album suivant. Par conséquent, l'Âge d'Or étant révolu, fini, terminé (et il ne reviendra pas), ce disque serait, donc, selon toute logique, raté, non ?... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
14 mars 2018

"Grateful Dead (Skullfuck)" - Grateful Dead

Cet album possède plusieurs noms. En fait, il n'en possède pas. Double live sorti en fin d'année 1971, il aurait dû s'appeler, si on avait laissé le groupe faire, Skullfuck. La maison de disques, Warner Bros. Records, assez curieusement, n'appréciera pas des masses ce nom et leur interdira de le sortir ainsi. Comme le groupe n'en démordait pas, Skullfuck ou rien, ce fut rien. Enfin, si, l'album sortit sous le nom du groupe, Grateful Dead donc. Aujourd'hui, si le nom voulu par le groupe n'est toujours pas officiellement indiqué, les... [Lire la suite]
07 mars 2018

"Live In San Diego" - Eric Clapton

Un bon vieux live de Clapton, de temps en temps, ça fait du bien, non ? Celui-ci, enregistré en 2007, ne sortira qu'en 2016 en CD et, je crois bien, en DVD (Blu-ray, aussi, probable ?). Compte tenu qu'il a été enregistré à San Diego (Californie), il s'appelle Live In San Diego, ce qui, quand on y réfléchit bien, est mieux que de l'avoir appelé Live In Cleveland. Le 15 mars 2007, plus précisément, Eric Clapton est ici entouré de quelques musiciens de très grand niveau qui, pour la plupart d'entre eux (on pourrait même dire tous) sont... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
01 mars 2018

"Live In Europe" - Creedence Clearwater Revival

Avec la compilation Endless Summer des Beach Boys, cet album est le plus court double album vinyle que je connaisse (il doit évidemment en exister d'autres, mais je ne les connait pas) : il dure à peine 50 minutes (pour info, la compilation des Beach Boys, qui date d'un an après ce double live, est encore plus court, moins de 50 minutes, si je me souviens bien) ! Le plus drôle est que, malgré sa courte durée (et c'était bien un double vinyle, je le certifie : je possède un exemplaire français d'époque), ce live propose probablement... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 10:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

25 février 2018

"Waiting For Colombus" - Little Feat

1978 n'est pas une année particulièrement remarquable. Genesis avec le fadasse ...And Then There Were Three..., Queen et leur tout aussi fadasse et inégal Jazz, l'épouvantable Love Beach d'Emerson, Lake & Palmer, le terriblement raté M.I.U. Album des Beach Boys, le certes cartonneur mais franchement fade Minute By Minute des Doobie Brothers, Cruisin' des Village People (par pitié, tuez-moi avant que je ne me reproduise semble être la pensée la plus courante après l'écoute de cet album)... Pas terrible. Bon, OK, on a aussi droit... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
23 février 2018

"Ginger Baker's Air Force" - Ginger Baker's Air Force

Parlez d'un super-groupe : que des pointures, ici, ou presque (des noms un peu moins connus que d'autres, mais sur les onze membres, oui onze, on a quand même six musiciens qui, dans leur domaine, sont des légendes du rock). C'est un peu ça, un super-groupe : un assemblage, le plus souvent éphémère (ici, ça ne tiendra que deux albums, tous deux en 1970), de musiciens de génie, pour un résultat souvent espéré, attendu comme le Messie, et qui, une fois sur deux, déçoit. Soit sur le coup, soit sur la durée. Ce premier album du Ginger... [Lire la suite]
16 février 2018

"Odyssey" - Terje Rypdal

Pour ce disque, les mots me manquent cruellement : grandiose, immense, intense, inoubliable...et tant d'autres. Cet album est méconnu, l'artiste qui l'a fait (et qui continue sa carrière à l'heure actuelle) aussi, sauf des grands amateurs de guitare. Il est de nationalité norvégienne, il s'appelle Terje Rypdal, ne me demandez pas comment ça se prononce (Teryé Rypdol ? Terjé Rupdél ? Comme ça se prononce à la française, soit Terjé Ripdale ? Une autre prononciation ?), et ne me demandez pas non plus d'écrire des kilomètres et des... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 14:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
14 février 2018

"The Black-Man's Burdon" - Eric Burdon & War

Eric Burdon est un des plus grands chanteurs de rock britanniques, et même sans distinction de nationalité. Le mec a démarré sa carrière avec un groupe mythique, les Animals, dont tout le monde se souvient de leur tube House Of The Rising Sun, qu'Hugues Aufray adaptera, pour notre Johnny national, en Le Pénitencier peu de temps après sa sortie. Les mêmes Animals sortiront d'autres hits, dont une reprise de Don't Let Me Be Misunderstood, chanson à la base interprétée par Nina Simone et que le groupe de disco-flamenco Santa Esmeralda... [Lire la suite]