25 mars 2018

"Radio City" - Big Star

Après le désastre commercial (des problèmes de distribution empêchent Stax Record de faire vendre correctement l'album, qui sera difficile à trouver en magasin à sa sortie) de #1 Record, Chris Bell quitte Big Star en 1972. Le groupe de Memphis est réduit à un trio, mais ça ne va pas les arrêter. Enfin, je parle pour Alex Chilton. Il paraît qu'Andy Hummel (basse) et Jody Stephens (batterie) étaient, eux, prêts à jeter l'éponge, mais Chilton, désormais détenteur de toutes les parties de guitares, claviers et vocales, va tenir bon la... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 10:05 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

18 février 2018

"Pass The Distance" - Simon Finn

  Cet album est rarissime. Oublié, presque. Simon Finn. Vous n'avez jamais entendu parler de lui ? C'est normal. Simon Finn, né en 1951 en Angleterre (dans le comté du Surrey), a réalisé son premier album en 1970, et son deuxième album en...2005. Il a par la suite apparemment sorti encore deux autres albums, voire trois, tout du long des années 2000, ayant donc bien rattrapé le temps après 35 ans de silence total.. Je ne sais pas ce que vaut son deuxième album (Magic Moments), ni ses suivants, mais son premier opus, son seul... [Lire la suite]
09 février 2018

"Nite Flights" - The Walker Brothers

J'ai parlé récemment de Scott Walker pour une compilation reprenant ses reprises de Jacques Brel (il en faisait genre une ou deux par album dans les années 60), compilation sortie en 1981. Voici maintenant un autre album du bonhomme, mais cette fois-ci, pas en solo. A la base, Walker faisait partie des Walker Brothers, un trio vocal qui étaient tout sauf des frangins, au passage, et dont l'album ici présent, sorti en 1978, bien des années après leur précédent opus, est leur dernier. Il s'appelle Nite Flights, et c'est probablement... [Lire la suite]
05 février 2018

"The Flowers Of Romance" - Public Image Limited

Des bidouillages sonores discrets, sortes de petits plics synthétiques, une batterie qui tabasse violemment, à grands coups secs, et puis...Aaaaaaaaaaallllaaaaaaaaah ! Aaaaaaaaaaaaaalllaaaaaaaah ! Batterie tribale, violente, sèche, brute. Une voix aigüe, narquoise, cynique, difficile à encaisser au premier abord, nous balance des paroles insensées. Pendant 4,45 minutes. Bienvenue dans l'univers totalement frappadingue et sournois du troisième album de Public Image Limited : The Flowers Of Romance. Sorti en 1981, cet album est un... [Lire la suite]
22 janvier 2018

"Like Flies On Sherbert" - Alex Chilton

Bordel de nom de Dieu, quel disque de malades... Non, je sais, cette phrase d'intro, je vous l'ai déjà servie, pour je ne sais plus quel album, et probablement plusieurs fois en plus, mais là, je ne vois pas par quoi d'autre commencer. Cet album ne dure que 29 minutes pour sa version vinyle (le CD est un peu plus long, voire même beaucoup plus long, il existe plusieurs versions, même en vinyle, de l'album, tracklisting différent, celui que je propose plus bas est celui de mon vinyle, pressage, si je ne me trompe pas, anglais), et ce... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
28 octobre 2015

"Pygmalion" - Slowdive

Pour ce dernier article concernant Slowdive (oui, je sais, c'est le dernier article, et en même temps, ce n'est que le troisième les concernant ; hey, pas de ma faute s'ils n'ont fait que trois albums, ces Anglais !), place à... ben, leur dernier album. Sorti en 1995 sous une pochette faisant plus penser à ces albums de new-wave arty du début des années 80 (genre New Order, Human League ou Orchestral Manoeuvres In The Dark), ce disque, long de 48 minutes pour seulement 9 morceaux (dont deux de moins de 2 minutes...et un atteignant... [Lire la suite]

26 octobre 2015

"Brave" - Marillion

Attention, sommet. Non, je n'exagère pas. Si Misplaced Childhood (1985) est le sommet de la première partie de la carrière de Marillion (cette première période va de leurs débuts, début des années 80, à 1988 et le départ de leur chanteur Fish), cet album sorti en 1994 est, lui, le sommet de la deuxième partie de leur carrière (1988/...), avec le chanteur Steve Hogarth. Sorti donc en 1994, long de quelques 71 minutes pour, au choix, 11 ou 17 titres (deux des morceaux sont en plusieurs parties, réparties sur une seule plage audio,... [Lire la suite]
17 octobre 2015

"Souvlaki" - Slowdive

Récemment (il y à une petite semaine), j'ai enfin abordé un groupe assez culte des années 90, un groupe anglais n'ayant duré que quelques petites années (avant de se reformer épisodiquement pour des concerts), n'ayant fait que trois albums, entre 1991 et 1995 : Slowdive. Un groupe assez particulier, affiliés au rock indépendant (dans un sens, ils en font partie) et au shoegaze, ce sous-genre assez particulier, généralement un peu bruitiste, de rock indépendant, dont le groupe le plus mythique et connu est sans conteste My Bloody... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
11 octobre 2015

"Just For A Day" - Slowdive

C'est du triste qui vous attend aujourd'hui ; pas parce que c'est samedi, non : jamais, jamais, un week-end ne sera triste à celui ou celle qui vient de passer une semaine entière de dur labeur. Mais aujourd'hui, samedi 10 octobre, 8 heures du matin, voici que se pointe, pour la première fois sur le blog, un des albums les plus élégamment tristes, dépressifs même, qui soient : le premier album de Slowdive. Je ne sais pas si vous connaissez ce groupe anglais qui a oeuvré durant quelques courtes années, dans la décennie 90, mais si... [Lire la suite]
18 mai 2015

"John Lennon/Plastic Ono Band" - John Lennon

39 minutes et autant de secondes (du moins, dans ma mémoire) de douleur, voilà ce que représente, grosso merdo, cet album. Sorti en fin d'année 1970, année de la 'mort' officielle des Beatles, année où chacun d'entre eux a dégoupillé au moins un album solo, ce disque est à la fois le premier et le cinquième album solo de John Lennon. Le cinquième, parce qu'il ne faut pas oublier les trois conneries avant-gardistes qu'il a vomies entre 1968 et 1969, en collaboration avec sa Yoko d'amour, ni le Live Peace In Toronto 1969 de...1969,... [Lire la suite]