20 octobre 2011

"Chinatown" - Thin Lizzy

Je vais reprendre la même phrase d'introduction que pour le précédent article (Baptism de Kravitz), mais là aussi, il fallait bien que ça arrive un jour : après une série de grands albums (Jailbreak, Johnny The Fox, Bad Reputation, le double live Live And Dangerous et Black Rose : A Rock Legend), Thin Lizzy s'est laissé aller, en 1980, avec leur 10ème album studio, Chinatown. Produit par le groupe et Kit Woolven, Chinatown est, en effet, un ratage. Pas un ratage monstrueux du style Hot Space (Queen) ou Never Let Me Down (Bowie),... [Lire la suite]

20 octobre 2011

"Reckoning" - R.E.M.

Sorti en 1984, Reckoning est le deuxième album de R.E.M., et est sorti, comme le premier et jusqu'à 1987, sur I.R.S. (un label indépendant). Enregistré à Charlotte, en Caroline du Nord, l'album sera un assez beau succès critique et public, il se vendra mieux que Murmur, leur précédent opus (1983), mais malgré ce succès, R.E.M. (alias Rapid Eye Movement), ne deviendra vraiment cartonneur qu'à partir du début des années 90. Leurs albums des années 80, qui recèlent, franchement, d'excellentes chansons (certaines de leurs plus connues... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
18 octobre 2011

"In Step" - Stevie Ray Vaughan

Sorti en 1989, In Step est le quatrième album studio de Stevie Ray Vaughan, et son cinquième album tout court (en 1986, un live du nom de Live Alive est sorti). Comme pour son précédent opus (le très bon Soul To Soul), SRV est accompagné de Double Trouble (bassiste Tommy Shannon, batteur Chris Layton, claviériste Reese Wynans), et on a aussi la participation, ici, de Darrell Leonard (trompette) et Joe Sublett (saxophone). D'une durée de 41 minutes, In Step est produit par SRV et son groupe, ainsi que par Jim Gaines. C'est le dernier... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
18 octobre 2011

"La Folie" - The Stranglers

Les Stranglers furent un des groupes de rock les moins aimés de l'histoire (pas autant que Suicide, n'exagérons pas, mais tout de même). Il faut dire qu'il y à de quoi : les claviers étonnants à la Doors modernes, les chansons très machistes, sexistes, l'attitude punk soigneusement cachée sous des oripeaux new-wave, et des musiciens plus âgés que de coutume (pas non plus des darons, mais le batteur, Jet Black, par exemple, est plus âgé que la totalité des membres de groupes de rock punk et new-wave de l'époque). Plus d'autres... [Lire la suite]
17 octobre 2011

Les plus grands albums live

Voici une longue, longue liste vous proposant les plus grands albums live de l'histoire, enfin, selon moi. Par ordre chronologique (année seulement, pas les mois). Ellington At Newport Jazz Festival, Duke Ellington (1956) Live At The Apollo, James Brown (1963) Olympia 1964, Jacques Brel (1964) Live At The Star-Club, Hamburg, 1964, Jerry Lee Lewis (1964) Live At The Apollo, Vol. II, James Brown (1967) Wheels Of Fire, Cream (1968) At Folsom Prison, Johnny Cash (1968) Ummagumma, Pink Floyd (1969) Kick Out The Jams, MC5 (1969) ... [Lire la suite]
16 octobre 2011

"Love On The Beat" - Serge Gainsbourg

Commeje l'ai fait dernièrement avec le Out Of Time de R.E.M., j'ai décidé de refaire complètement mon article concernant le Love On The Beat de Serge Gainsbourg. La raison ? J'ai appris à aimer cet album, avec le temps. Avant, ce disque, je ne pouvais pas le piffer, clairement. Trop pop, trop outrancier, rien à voir avec les précédents opus de Serge, un disque putassier, etc... Oui, mais voilà, j'ai réussi à faire la part des choses, et plusieurs écoutes rapprochées de l'album m'ont aidé. La petite histoire qui tourne autour de la... [Lire la suite]

16 octobre 2011

"Green" - R.E.M.

Album important, pour R.E.M. : c'est leur premier sur un gros label (Warner) après avoir sorti des albums sur le label indépendant I.R.S. (depuis Murmur, leur premier opus, en 1983 jusqu'à Document en 1987). Ce premier album sur un gros label est sorti en 1988 et s'appelle Green. Chose amusante, la pochette, assez peu réussie, est...jaune ! Aucun changement dans le line-up depuis le début du groupe (Michael Stipe, Mike Mills, Peter Buck, Bill Berry). L'album est produit par le groupe et Scott Litt, et offre quelques chansons... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 11:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
16 octobre 2011

"Flesh + Blood" - Roxy Music

Roxy Music touche son nadir musical absolu en 1980 avec Flesh + Blood. Et pour les ceusses qui ne sauraient pas ce que 'nadir' veut dire, c'est l'exact opposé de 'zénith' (soleil levant), terme généralement utilisé pour parler d'une hausse de qualité inégalée. Le nadir, qui en est l'inverse, signifie donc une baisse de qualité inégalée, bref, le point le plus bas, le soleil couchant, d'une carrière. Indéniablement, Flesh + Blood, sous sa pochette très arty représentant deux lanceuses de javelot très sexy (une pochette bien dans la... [Lire la suite]
15 octobre 2011

"Soul To Soul" - Stevie Ray Vaughan

En 1985, Stevie Ray Vaughan sort son troisième album. Il s'appelle Soul To Soul, et est produit par Stevie Ray et par John Hammond Jr. D'une durée de 40 minutes, il offre 10 titres, et fait suite à deux cartons pleins, les monumentaux Texas Flood (1983) et Couldn't Stand The Weather (1984). Après deux albums aussi grandioses, inutile de dire que Stevie Ray Vaughan, remarquable guitariste de blues mort trop tôt, était attendu au tournant. Soul To Soul, sous une pochette très roots et qui ne compte pas parmi les plus belles de... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
15 octobre 2011

"Tender Prey" - Nick Cave & The Bad Seeds

Attention, voici un album très sombre. Vous pouvz d'ailleurs vous fier à sa pochette, sobre et noire, montrant un Nick Cave sans sourire, dans un cadre, sur fond noir, avec le titre de l'album écrit en grosses lettres rouges. Pochette qui fleure bon l'amateurisme et l'underground, à voir la pochette (tout comme certaines autres de Nick Cave & The Bad Seeds, comme From Her To Eternity), on a l'impression de se retrouver face à un album obscur, vendu sous le manteau, illégalement, tant ça fait 'fait à la maison avec peu de... [Lire la suite]