22 juillet 2018

"Снова в СССР" - Paul McCartney

Entre 1983 et 1986, Paul McCartney s'est considérablement laissé aller à faire de la bonne...grosse...mélasse...bien...sucrée...et...cependant...bien...insipide. Pipes Of Peace ? Deux bonnes chansons (ou trois ; selon mon humeur du jour), mais le reste sont bon son remplissage de chutes de studio (ce qu'est l'album, d'ailleurs, je ne vais pas encore reviendre dessus). Give My Regards To Broad Street ? No More Lonely Nights est sublime, mais le reste, on passe, des réarrangements orchestraux de chansons (des Beatles et de Macca solo)... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

21 juillet 2018

"Press To Play" - Paul McCartney

Oui, les années 80 furent compliquées pour les dinosaures ayant eu le malheur de continuer leur carrière. Je préfère ne pas parler trop en détail des albums faits, durant cette décennie, par Bob Dylan, Lou Reed, David Bowie, Iggy Pop et les Rolling Stones. Tous ont au moins sorti un bon (voire un grand) disque durant cette période, cependant (dans l'ordre : Infidels, Scary Monsters (& Super Creeps), The Blue Mask, Blah Blah Blah - qui n'est cependant pas immense - et Tattoo You), parfois même deux (on rajoute Oh Mercy et New... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:03 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 juillet 2018

"Give My Regards To Broad Street" - Paul McCartney

Tug Of War a été un gros succès (boosté par Ebony And Ivory, duo avec Stevie Wonder, et par Wanderlust, sublime ballade, sans oublier la complainte dédiée à John Lennon, Here Today) en 1982, et l'année suivante, Paul McCartney a profité du fait d'avoir enregistré un petit pacson de chansons durant les sessions de cet album pour en offrir un second, Pipes Of Peace, boosté par un autre duo, Say, Say, Say (avec Michael Jackson) et la chanson-titre, merveille antimilitariste. Si on met de côté un McCartney II (1980) plutôt expérimental... [Lire la suite]
19 juillet 2018

"Pipes Of Peace" - Paul McCartney

Ce disque, quand je l'ai abordé pour la première fois il y à 5 ans, je l'avais placé dans les ratages. Ce n'est plus le cas (enfin presque : je laisse le tag quand même), car j'ai appris à mieux l'aimer, mais je tiens quand même à préciser que ce n'est quand même pas un grand cru de Paul McCartney, ni en général. Voilà, c'est dit. D'ailleurs, Macca doit le savoir aussi, car il n'a, de mémoire, jamais interprété le moindre morceau de ce disque en live. Et s'il l'a fait, c'est alors vraiment récemment, au cours de sa dernière tournée... [Lire la suite]
18 juillet 2018

"Tug Of War" - Paul McCartney

Date : 8 décembre 1980. Lieu : New York, USA. Scène : un malade tire sur John Lennon. Résultat : traumatisme pour toute une génération, pour tous les Beatlemaniaques, pour les trois autres Beatles, leurs familles, proches, amis. Ringo pleure à la TV. Harrison ferme les grilles de sa propriété, se rendant compte que ça aurait très bien pu lui arriver (en 1999, même s'il s'en sortira, ça lui arrivera : un type pénètrera chez lui pour tenter de les tuer, lui et sa femme). McCartney est interviewé à la TV, et semble étonnamment distant.... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:02 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
17 juillet 2018

"McCartney II" - Paul McCartney

Non, vous ne rêvez pas : ce disque, qui était autrefois rangé dans le rock expérimental (ce qui ne me plaisait qu'à moitié, mais je ne me voyais pas le ranger dans le rock pur, ni dans la pop, ce n'est ni l'un, ni l'autre), est désormais rangé dans la sinistrement infâmante catégorie des 'ratages'. Je pense que c'est là que ce disque est le mieux, finalement. Car pour un ratage, franchement, ç'en est un. Ce disque aurait logiquement du, si tout avait été pour le mieux dans le meilleur des mondes, ne jamais exister. En 1980 (début... [Lire la suite]

17 juillet 2018

"Sonic Temple" - The Cult

Après un début de carrière très rock gothique, The Cult vire sa cuti en 1987 grâce au producteur Rick Rubin (qui leur fait réenregistrer tout un album pour la peine alors qu'ils l'avaient engagé pour un single ; il paraît que leur management ne prendra, au début, pas très bien la chose, qui fut en effet effectuée dans leur dos, mais les ventes du disques seront telles que tout sera probablement pardonné) et leur album Electric. Le bien-nommé album, écrin de classiques du genre de Lil' Devil, Wild Flower, Love Removal Machine, Peace... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
15 juillet 2018

"Love" - The Cult

Je ne sais pas si vous vous en souvenez mais il a existé (leur dernier album, sauf erreur de ma part, remonte à 2016, c'est pas si vieux, et c'était le très bon Hidden City) un groupe de rock du nom de The Cult. Un groupe de rock à tendance gothique à la base, une sorte de mélange entre new-wave, gothique et glam-rock en fait. Le chanteur du groupe s'appelle Ian Atsbury, et au début des années 2000, quand deux des Doors survivants (l'un des deux ne l'est plus, survivant, depuis son décès il y à deux-trois ans), le guitariste Robbie... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
11 juillet 2018

"Season Of Glass" - Yoko Ono

  8 décembre 1980, New York, vers Central Park. L'horreur. Un certain M.C. (je refuse de citer son nom complet, je l'ai déjà fait sur le blog par le passé, mais c'est fini ; que ce connard crêve en taule d'une hémorragie interne suite à une perforation anale), qui a, quelques heures plus tôt, fait dédicacer son exemplaire de Double Fantasy par l'auteur même de l'album, abat John Lennon, par revolver, devant l'entrée du Dakota Building, immeuble où l'ex-Beatles, sa femme Yoko et leur fils Sean vivaient depuis le milieu des... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
07 juillet 2018

"Menlove Ave." - John Lennon

A cause d'un sale connard dont je me refuse à citer le nom et au sujet duquel j'espère qu'il crêvera du Sida en prison (et qu'il y crêvera tout court, d'ailleurs), la mission de John Lennon sur Terre s'est brutalement interrompue le 8 décembre 1980, date fatidique, au pied de l'immeuble du Dakota, vers Central Park, là où il vivait, avec femme et enfants, depuis plusieurs années. Il avait 40 ans depuis quelques semaines, son dernier opus, Double Fantasy, fait en duo avec Yoko, venait de sortir trois semaines auparavant et commençait... [Lire la suite]