02 juillet 2018

"1970 : Devi/ation" - Pink Floyd

Et on continue dans la lancée (en attendant d'aborder le cinquième coffret probablement demain ; en revanche, pour le sixième, il sera bel et bien abordé aussi, rassurez-vous, mais d'ici le courant de juillet, car c'est le seul que, pour le moment, je ne possède pas encore, bien qu'il soit en cours de livraison et que, donc, virtuellement, il soit en ma possession). Après avoir abordé le coffret de 1965/1967, celui de 1968 et celui de 1969, respectivement nommés Cambridge St/ation, Germin/ation et Dramatis/ation, voici le moment... [Lire la suite]

29 juin 2018

"It's Only Rock'n'Roll" - The Rolling Stones

Beaucoup de fans estiment qu'avec ce disque, ça y est, les Stones n'avaient plus rien à dire. Le début de la fin, quelque part. Sous une sublime pochette conçue par le regretté Guy Pellaert (qui, la même année, fera la pochette du Diamond Dogs de Bowie). Sorti en 1974, It's Only Rock'n'Roll n'est pourtant pas un mauvais album des Rolling Stones, ni un mauvais album tout court. Bon, c'est vrai, il n'est pas parfait, il est un peu long (48 minutes), il contient deux titres vraiment pas terribles, mais beaucoup de groupes d'un niveau... [Lire la suite]
28 juin 2018

"Lust For Life" - Iggy Pop

  Après la fin des Stooges en 1974 (après un Raw Power démentiel produit par Bowie, qui a cependant largement atténué le côté violent de la musique du groupe ; voir le remix de 1997, signé Iggy en personne, et qui explosera les tympans de toute personne l'écoutant au casque à un volume relativement élevé), Iggy Pop est en pleine déroute. Il enregistre un disque avec James Williamson (guitariste des Stooges de Raw Power), le fameux Kill City à la production aussi belle qu'une décharge sauvage sur la Côte d'Azur, album enregistré... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:02 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
20 juin 2018

"Down By The Jetty" - Dr Feelgood

Sorti en 1975 (en janvier), ce disque donne le ton dès sa pochette : en ces temps de rock progressif, de hard-rock couillu, de glam-rock et de jazz-rock, en ces temps de pochettes chamarrées, Dr Feelgood, petit groupe de Canvey Island (petite île de l'estuaire de la Tamise, dans le comté de l'Essex), nous offre un radical retour en arrière : pochette sobrissime en noir & blanc, lettrage des plus lambda, aucune recherche artistique, pas de pochette ouvrante, pas de sous-pochette (enfin, si, mais en papier classique et vierge),... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
17 juin 2018

"Tarkus" - Emerson, Lake & Palmer

Aaaah, Emerson, Lake & Palmer... Mais revenez, les mecs, revenez ! Oui, c'est vrai qu'ELP (pour faire plus court) est vraiment un groupe clivant. On aime ou pas le rock progressif. Et parmi les fans de ce genre musical, on aime ou pas ELP. Et quand on n'aime pas, putain, on n'aime VRAIMENT pas. J'aime bien ce groupe, mais je ne le rangerai jamais parmi mes préférés du genre. King Crimson, Genesis, Van Der Graaf Generator et Yes sont bien loin devant. Tellement loin qu'ils ont en fait semé ELP sur la route. Mais quand ELP ... [Lire la suite]
16 juin 2018

"(In) Too Much Too Soon" - New York Dolls

Depuis le temps que je voulais le faire, celui-là... Hier, j'ai (enfin) réabordé, depuis le temps que je comptais le faire mais ça traînait sur le blog, le premier album  des New York Dolls. En le réhabilitant pas mal (enfin, je ne l'avais pas défoncé autrefois, mais j'étais quand même bien moins gentil à son égard). Ce groupe mythique, culte, un des principaux instigateurs du futur mouvement punk (attitude provoc', etc), et aussi une des références musicales et vestimentaires des Guns'n'Roses (et du hair-metal en général,... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

15 juin 2018

"Mind Games" - John Lennon

 1970 : premier album solo de John Lennon (on ne compte pas les trois conneries avant-gardistes dont il s'est, en collaboration avec Yoko Ono, rendu coupable entre 1968 et 1969), un disque sublime mais abrasif, touchant mais intense, un album intérieur, psychanalytique, considéré comme trop sec et intérieur pour l'époque (jugé inécoutable). 1971 : Imagine. La même chose, mais avec du chocolat et du sucre-glace dessus, comme le disait, à son propos, Lennon lui-même à l'époque. Deux albums immenses. 1972 : Some Time In New York... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
15 juin 2018

"New York Dolls" - New York Dolls

Sans ce groupe, vraisemblablement pas de Guns'n'Roses. La bande à Axl Rose et Slash leur a, en effet, piqué pas mal de choses : le look, l'attitude fuck off, un son très violent tout en étant, au final, glam... La référence est des plus évidentes. Les New York Dolls, nom qui vient d'un magasin de réparation de poupées qui était situé à côté d'une boutique dirigée par l'oncle d'un des membres du groupe, a été fondé à...New York (vous ne vous attendiez pas à ça, hein ?) en 1971. Membres originels du groupe : David Johansen (chant),... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:02 - - Commentaires [96] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
07 juin 2018

"Crache Ton Venin" - Téléphone

Sacrés Téléphone. Leur premier album éponyme de 1977 a plutôt interpellé ; leur deuxième album, forcément, était très attendu. Marrant que, jusqu'à présent, je ne l'avais toujours pas abordé sur le blog, je rattrape donc mon erreur ici. D'autant plus que c'est avec cet album que j'ai, détail historique (me concernant), découvert le groupe, il y à longtemps, mais alors longtemps, en empruntant le CD à la bibliothèque de la ville où je vivais alors. J'avais choisi ce disque parce que la pochette m'avait bien plus (c'était avant que je... [Lire la suite]
06 juin 2018

"Mirrors" - Blue Öyster Cult

Au moment de sortir ce disque, Blue Öyster Cult est passé de groupe de hard-rock discret (les débuts, sous divers noms tels que Soft White  Underbelly ou Stalkforrest Band) au succès progressif à superstar de la scène heavy metal. Ce disque arrivera presque à les faire chuter de leur piédestal et les faire plonger en enfer. Les trois premiers albums (Blue Öyster Cult en 1972, Tyranny & Mutation en 1973, Secret Treaties en 1974), entérinés par un double live anthologique en 1975 (On Your Feet Or On Your Knees), les a... [Lire la suite]