17 septembre 2020

"Karma To Burn" - The Waterboys

Ca peut sembler ahurissant, mais c'est pourtant le cas : bien qu'ayant sorti leur premier album en 1983, les Waterboys n'ont pas sorti d'albums live avant 2005 (il en existe bien un qui date de quelques années avant, mais c'est un non-officiel, difficile à trouver désormais, The Live Adventures Of The Waterboys). Pour un groupe tel que les Waterboys, qui délivrent aussi bien la marchandise sur scène, ça peut vraiment sembler ahurissant, mais c'est bel et bien le cas. C'est donc en 2005 que le groupe de Mike Scott, qui a l'époque n'a... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

16 septembre 2020

"Universal Hall" - The Waterboys

Après le retour, tant espéré des fans, en 2000, un question se pose : pendant combien de temps les Waterboys vont-ils tenir dans ce monde actuel ? Tout en ayant eu du succès dans les années 80, le groupe de Mike Scott n'est tout de même pas une machine à tubes remplissant les stades comme le sont U2 ou les Stones. Mais ils sont toujours là, les pépères, et leur nouvel album est de cette année 2020. Ce n'est pas celui-ci, vu qu'il date, lui, de 2003. 44 minutes tout rond. Marquant le retour du violoniste  Steve Wickham dans le... [Lire la suite]
15 septembre 2020

En voila 100, mon cochon ! (ou comment Leslie se masturbe le cervelet en public)

Ohé la compagnie ! C'est bien beau de dire "ouais, je vais faire ma liste..", n'empêche qu'à un moment, faut lâcher la purée comme le dirait l'actrice de porno slovaque à la guitoune toute irritée. Alors voici ma liste, garantie 100% bonne foi et objectivité. 100 +1 disques que je ne pourrai jamais renier, de ceux qui ont niqué bien des radio-CD, chaines HIFI et enceintes d'ordinateurs. Un Choix de Sophie déchirant et accouché dans la frustration, l'amertume et la rancoeur. Bonne liste... sous vos applaudissements. Mais d'abord,... [Lire la suite]
15 septembre 2020

"A Rock In The Weary Land" - The Waterboys

Et c'est reparti : après avoir temporairement mis les Waterboys de côté le temps de parler des deux (en fait, trois, car Dream Harder, des Waterboys, est en fait un album solo virtuel) albums solo de Mike Scott, leader du groupe, les revoici. Sans Steve Wickham, le violoniste, qui, devant l'aspect du nouvel album sorti en 2000 et que j'aborde aujourd'hui, a sans doute préféré s'abstenir, à moins que Mike Scott lui-même ne lui ai demandé de patienter un peu. Car ce qu'il faut savoir, c'est que ce nouvel album des Waterboys, sorti... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
11 septembre 2020

"The Beatles Discomania" - François Plassat

Pour ce nouveau Music Books, un livre qui compte beaucoup pour moi.  Ce livre, je l'ai acheté en 2012, quelques mois après sa sortie, vu qu'il date de 2011 (au passage, l'illustration ci-dessus n'est pas celle de mon édition, les photos de Lennon et Harrison ne sont pas les mêmes ; soit le livre a été réédité avec cette couverture, soit...je ne sais pas, en fait). C'est un livre qui comblera, je pense, aussi bien les néophytes que les connaisseurs, et qui concerne, même pas besoin de le dire en fait, les Beatles.  The... [Lire la suite]
04 septembre 2020

"With The Beatles" - Jérôme Soligny

Allez, pour ce nouveau Music Books, on va parler d'un petit groupe vraiment obscur : les Beatles. En fait, on va même très certainement en reparler ensuite via le prochain article de cette catégorie consacrée aux livres sur le rock (et sur la musique en général, même si pour le moment, seul le rock est concerné dans cette catégorie), donc s'il y à des fans de ce groupe (et je pense qu'il doit en exister quelques uns de par les visiteurs de ce blog...), qu'ils se réjouissent.  Pour cet article, c'est d'un livre très joli que je... [Lire la suite]

03 septembre 2020

100

100 ? Cent quoi ? 100 albums qui comptent énormément pour moi, tout simplement, les 100 albums de chevet, ceux de l'île déserte (à supposer que cette île soit convenablement équipée d'une installation électrique de compète, avec chaîne hi-fi et platine vinyle, sans risques de pannes ou de courts-circuits à cause du sable et de l'eau de mer, évidemment), ceux de toute une vie... Cette liste les propose, par ordre non pas de préférence (je n'ai même pas essayé de les classer ainsi, c'est impossible me concernant), mais... [Lire la suite]
03 septembre 2020

"Banga" - Patti Smith

That I could not find in the night/I found through him. - Constantine's Dream. On l'a vu hier, Patti Smith s'est essayée, en 2007, à l'exercice de l'album de reprises. Sa contribution à ce genre parfois décrié (on dit souvent, mais ce n'est pas systématiquement le cas et pour elle, ce n'était clairement pas le cas d'ailleurs, que quand un artiste musical, ou un groupe, fait un disque de reprises, c'est qu'il est rincé, vidé, à sec, sans inspiration, et que c'est mauvais signe ; le fait est que c'est parfois terriblement vrai, même... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
02 septembre 2020

"Twelve" - Patti Smith

One pill makes you larger/And one pill makes you small/And the ones that mother gives you/Don't do nothing at all. - White Rabbit. On l'a vu hier, Patti Smith, pour son premier album sur le majestueux label Columbia, a publié, en 2004, le remarquable Trampin', album totalement réussi, offrant des chansons mémorables bien dans l'esprit pattismithien (Gandhi, Jubilee, Radio Baghdad). Personne ne pouvait alors se douter que cet album serait son dernier album de chansons originales pour un moment. En effet, son album suivant, son... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
01 septembre 2020

"Degradation Trip Volumes 1 et 2" - Jerry Cantrell

  1995. Au moment de la sortie de leur album éponyme, Alice In Chains est un groupe moribond. Sur Dirt (1992), la seconde livraison, le chanteur, Layne Staley s'était déjà épanché sur son addiction (aux opiacés et autres substances illicites). Dixit les propres aveux de son entourage, l'artiste démiurgique n'est plus qu'un leader fantoche, les yeux harassés et le visage émacié. C'est donc dans la neurasthénie et la contrition que Layne Staley rempile pour un troisième effort. Alice In Chains (le disque) sera donc l'ultime... [Lire la suite]