02 février 2015

"Shadows In The Night" - Bob Dylan

J'ai l'impression que Bob Dylan se fout de plus en plus de nous. Tant du point de vue du contenant que du contenu, ce disque, qui vient de sortir (today, 2 février ; chapeau l'actualité, sur le blog, non ?), est un bon gros foutage de gueule. Durée insignifiante (35 minutes ; après coup, cette durée est probablement la meilleure chose ici, en fait...), pochette de daube (teintes noir et mauve hideuses, artwork type années 60), absence totale de livret dans le boîtier (un feuillet rigide de carton, et puis c'est tout, point barre),... [Lire la suite]

30 janvier 2015

"Man It Feels Like Space Again" - Pond

La pochette ne vous dit rien ? Allons, cherchez bien... Petit indice : 1968. Oui, bravo, vous avez trouvé : Cheap Thrills, de Big Brother & The Holding Company, ce chef d'oeuvre de l'acid-rock, deuxième album du premier groupe d'une certaine Janis Joplin. Un album que je vous encourage FORTEMENT à découvrir et écouter si ce n'est déjà le cas. Mais je ne suis pas là pour parler de Cheap Thrills, mais d'un album sorti le 26 janvier dernier, lundi dernier donc, et qui est signé d'un groupe australien de rock psychédélique du... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 18:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
04 janvier 2015

Yes : la discographie

Aaah, ça faisait longtemps que je n'avais pas fait un article résumant une discographie (officielle, hors compilations) d'un groupe, ici ! En l'occurrence, voici celle d'un des plus fameux groupes de rock progressif : Yes. Comme d'habitude, albums studio et lives officiels uniquement, dans l'ordre, avec un petit avis personnel à chaque fois ! Yes (1969) : Constitué alors de Jon Anderson (chant), Bill Bruford (batterie), Tony Kaye (claviers), Chris Squire (basse) et Peter Banks (guitare), Yes sort son premier opus en 1969, donc.... [Lire la suite]
29 décembre 2014

"The Invitation To The Voyage" - Eugene McGuinness

Un physique à la Robert Pattison (les filles diront en moins craquant) ou à la rigueur à la Paul Weller (leader des Jam puis du Style Council, depuis artiste solo), un prénom old school, un nom de famille qui fleure bon la bière, une voix bien british, Eugene McGuinness a tout ce qu'il faut pour qu'on sache du premier coup qu'il est citoyen de sa Royale Majesté Elizabeth II. Le bonhomme a lancé sa carrière vers 2007, il me semble, et en 2012, a sorti son quatrième opus, un album sorti sous une belle pochette bleu nuit et... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 décembre 2014

"Acoustique" - Bernard Lavilliers

Non, ce disque n'est pas un live ; à la base, j'avais moi aussi cru cela, en découvrant, sur le Net, l'annonce de la sortie de ce nouvel album (sorti récemment, il y à un mois quasiment tout rond) de Bernard Lavilliers. Lui dont le précédent opus, Baron Samedi, ne date que de 2013, ça me semblait donc assez rapide pour sortir un nouvel opus studio. Mais Acoustique est bel et bien un enregistrement studio, constitué de 14 nouvelles versions d'anciennes chansons de Nanard. Quatre d'entre elles sont des duos, et pas mal des chansons... [Lire la suite]
13 décembre 2014

"The 1971 Fillmore East Recordings" - The Allman Brothers Band

  Si un jour quelqu'un me pose la question qui tue, quel est, selon toi, le meilleur album live de rock ?, ma réponse serait soit Made In Japan de Deep Purple, soit At Carnegie Hall de Chicago, soit At Fillmore East des Allman Brothers. Pour le premier (1972), parce qu'il est brut de chez brut, rien n'a été modifié en studio, aucun overdub, aucun rajout de public, pas de remontage studio du style on prend une partie de cette version de la chanson et le reste est issu d'une autre version, d'un autre soir, pour la même chanson. Le... [Lire la suite]

08 décembre 2014

"Love" - The Beatles

Souvenez-vous, fans des Beatles, c'était en 2006 : un nouvel album de votre groupe préféré. Comment qu'il a fait parler de lui-, celui-là ! Love, qu'il s'appelait. Rapidement, la chose a été mise au clair (de lune) : en fait, non, ce n'est pas un nouvel album des Beatles, il n'y à pas de chansons inédites dessus. Et puis, après tout, quand des chansons inédites furent proposées, réellement, aux fans, via les deux premiers Anthology en 1995, ce fut à chaque fois quelque peu frustrant, foutage de gueule, même : Real Love et Free... [Lire la suite]
02 décembre 2014

"Manipulator" - Ty Segall

Attention : chef d'oeuvre total, absolu. Il va être difficile d'en parler. Tout aussi difficile de parler de son auteur, un Américain de 27 ans nommé Ty Segall. Ce mec est hors-normes, sous sa dégaine de Kurt Cobain et sa voix à la Marc Bolan. S'il fallait le comparer à un autre artiste musical, ça serait Todd Rundgren, pour le côté prolifique et touche-à-tout (Ty Segall sort environ deux albums par an !), avec des touches de Bowie par moments, lequel était, dans les années 70, hautement prolifique aussi. Je ne sais pas au juste... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 16:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02 décembre 2014

"Rock Or Bust" - AC/DC

On ne va pas se le cacher, AC/DC est en train de vivre sa pire période depuis février 1980 et la mort de leur premier chanteur, le génial, truculent et charismatique Bon Scott. Cette épreuve, AC/DC avait réussi à la surmonter, engageant Brian Johnson peu de temps après, et enregistrant avec lui Back In Black, immense album à la pochette noir de deuil, un de leurs meilleurs (si ce n'est le meilleur) albums. Même pas morts, les Australiens, semblait vouloir dire ce disque. Les fans sauront, de plus, apprécier à sa juste valeur ce... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
26 novembre 2014

"Stratégie De L'Inespoir" - Hubert-Félix Thiéfaine

Que j'étais content, lors des Victoires de la Musique 2012, de voir Hubert-Félix Thiéfaine, l'illuminé de Dôle, le fou du Jura, le poète allumé et rock franc-comtois, être enfin récompensé de ses efforts, en reportant plusieurs statuettes, pour son album d'alors (Suppléments De Mensonge, 2011) et en tant qu'artiste masculin de l'année. Extrêmement tardive (il est en activité depuis le début des années 70, son premier album date de 1977 ; certes, les Victoires datent de 1985 pour la première cérémonie, mais HFT n'avait jamais, jamais... [Lire la suite]