14 mai 2017

"Opération Aphrodite" - Gérard Manset

Jusqu'à il y à environ un an (plus ou moins), le dernier album studio de Gérard Manset remontait à 2008, il s'agissait de Manitoba Ne Répond Plus, un très bon album contenant notamment Comme Un Lego,  chanson que Manset, la même année, offrira à Bashung, qui la chantera sur Bleu Pétrole, son dernier album, sorti un an avant sa mort. Après 2008, silence radio ou presque pour Manset, même si on n'a en fait jamais cessé de parler de lui, de façon interposée : Raphaël, aux Francofolies, reprendra à sa sauce l'intégralité de son... [Lire la suite]

15 janvier 2017

"The Raven That Refused To Sing And Other Stories" - Steven Wilson

  Sous une pochette illustrée d'un dessin qui n'aurait pas dépareillé dans un décor de film de Tim Burton, se cache un des plus beaux et des plus puissants albums de rock progressif de l'histoire de ce mouvement musical (et qu'il ne soit pas dans la liste, maintes fois commentée ici, que j'avais fait il y à longtemps sur le blog signifie tout simplement que je ne connaissais pas cet album à ce moment-là, il n'était peut-être même pas encore sorti, il date de 2013 et il se peut que ma liste avait été faite avant). Sachez que je... [Lire la suite]
26 octobre 2015

"Brave" - Marillion

Attention, sommet. Non, je n'exagère pas. Si Misplaced Childhood (1985) est le sommet de la première partie de la carrière de Marillion (cette première période va de leurs débuts, début des années 80, à 1988 et le départ de leur chanteur Fish), cet album sorti en 1994 est, lui, le sommet de la deuxième partie de leur carrière (1988/...), avec le chanteur Steve Hogarth. Sorti donc en 1994, long de quelques 71 minutes pour, au choix, 11 ou 17 titres (deux des morceaux sont en plusieurs parties, réparties sur une seule plage audio,... [Lire la suite]
13 octobre 2015

"Misplaced Childhood" - Marillion

Attention, car voici que déboule un authentique chef d'oeuvre. Le troisième album de Marillion, fameux groupe de rock progressif anglais fondé au début des années 80. Comme je l'ai déjà dit ici, assez récemment, le long de deux chroniques d'albums du groupe (les premières sur le blog, concernant Marillion), Fugazi et Marbles, je ne suis pas un fan de Marillion, et je n'en serai probablement jamais un. Mais je reconnais une totale évidence : il y à, chez ce groupe, des albums qui me trouent le cul. Brave (que j'aborderai ici un de... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
26 août 2015

"Eldorado" - Electric Light Orchestra

Sorti en 1974, Eldorado est le quatrième album studio d'Electric Light Orchestra, et son cinquième tout court (juste avant, dans la même année, le groupe sortira un live, The Night The Light Went On In Long Beach, un excellent album malgré une qualité sonore déplorable pour le vinyle, ce qui fera que le groupe intentera un procès à sa maison de disque à cause de ça ! - ce fut bien restauré pour le CD). Son vrai titre semble en réalité être Eldorado - A Symphony, et on sent bien, avec ce titre, que le groupe a décidé... [Lire la suite]
02 décembre 2014

"Sirens On The Rooftops" - Genesis

On va reparler un peu de bootlegs, et pour l'occasion, place à Genesis. J'ai déjà eu l'occasion ici de parler de plusieurs de leurs bootlegs : un live de 1973, un de 1976, un de 1977, un de 1975, un de 1983, un autre de 1987... Place à un autre live issu de la tournée The Lamb Lies Down On Broadway (seconde partie de 1974 à 1975), un live de 1975 donné à Phoenix (Arizona) le 28 janvier. L'autre live bootleg de 1975 que j'avais abordé, Broadway Everglades, proposait un concert donné le 11 janvier à Lakeland (Floride), soit... [Lire la suite]

13 septembre 2014

"Broadway Everglades" - Genesis

On le sait, Peter Gabriel a quitté Genesis en 1975, juste à la fin de la tournée mondiale de promotion de leur mythique double album conceptuel The Lamb Lies Down On Broadway (sorti en 1974). Gabriel se sentait à l'étroit, avait envie d'autre chose, de nouveaux horizons (de ce fait, dès son premier album solo, en 1977, il ne se gênera pas pour expérimenter quelques trucs, puis passera rapidement à la world music dès 1980 et son troisième opus solo). Son départ sera pris avec philosophie par le groupe, aucune rancoeur, pas de... [Lire la suite]
19 juillet 2014

"Nadir's Big Chance" - Peter Hammill

Peter Hammill n'avait sans doute pas en tête l'idée de faire un chef d'oeuvre quand il est entré en studio, en fin d'année 1974, pour accoucher de cet album, mais au final, c'est bel et bien ce qu'il a fait. Et attention, je n'exagère pas : ce disque est bel et bien un chef d'oeuvre. Considéré par Hammill lui-même comme un de ses deux albums de chansons pop avec Fool's Mate (qui fut son premier opus solo, après avoir mis en pause son groupe Van Der Graaf Generator, qui reprendra du service en 1975 avec Godbluff), cet album, qui... [Lire la suite]
14 juillet 2014

"(Music Inspired By) The Snow Goose" - Camel

Ca faisait longtemps que Camel n'avait pas eu les honneurs du blog. Camel ? Pas la marque de clopes, hein (malgré que le logo du groupe, leur lettrage plutôt, soit similaire, voire identique, à celui de la fameuse marque au chameau, marque dont le visuel fut plagié par Camel pour leur album Mirage de 1974), mais le groupe de rock progressif anglais. Un groupe à l'ancienne, c'est à dire, pas du rock progressif métallique ou expérimental à la King Crimson/Van Der Graaf Generator. Camel, dont la discographie n'est pas parfaite (trois... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
20 janvier 2014

"Seventh Son Of A Seventh Son" - Iron Maiden

En 1986, l'album Somewhere In Time, sixième album studio d'Iron Maiden, a surpris son monde : des synthétiseurs et guitar-synths, une production très progressive, un son futuriste, ça avait de quoi détonner après une série d'albums de pur heavy-metal, certes parfois progressif (de longs morceaux aux changements de rythmes fréquents), mais quand même féroces et parfois bourrins (ce n'est pas un reproche à leur faire, ils font leur truc, et moi, ça me plaît, alors...). Somewhere In Time a marché, ce fut un succès, mais il a essuyé des... [Lire la suite]