11 mai 2020

Ici Londres - Eddy Mitchell

Et voilà, nous y sommes ! À quoi ? Au dernier album studio fait par Eddy Mitchell pendant les années 80. Je m'étais mis en tête d'aborder tous ses albums studio des années 80, c'est chose faite. Ils y sont tous. Enfin non, Fan Album de 1983 manque à l'appel, mais, comme je vous l'ai expliqué en début de chronique consacrée à Racines, j'ai mes raisons d'avoir occulté celui-là. Selon toute logique, cette chronique devrait être la dernière que je consacre à Schmoll. Bien. Ici Londres, enregistré à...ben à Londres, c'est comme le... [Lire la suite]

11 mai 2020

"Le Bonheur De La Tentation" - Hubert-Félix Thiéfaine

Pour son onzième album, en 1996, Hubert-Félix Thiéfaine avait fait les choses en grand : enregistrement dans quatre studios (Paris, Londres, Bruxelles, et chez lui dans le Jura), avec Phil Delire et Tony Carbonare, Carbonare son ancien compère de Machin, qu'il retrouvait après 15 ans de séparation. En fait, HFT a fait, en 1996, deux albums en même temps. Le premier est sorti dans la foulée de l'enregistrement, en 1996 : La Tentation Du Bonheur, excellent album (malgré une chanson pas terrible) sorti sous une pochette blanche et... [Lire la suite]
10 mai 2020

"La Septième Vague" - Laurent Voulzy

Eté 2006, une chanson vient squatter les télévisions (via des extraits de son clip) et les ondes radio : Derniers Baisers. Une chanson de C. Jérôme (non, ne partez pas, reveneeeeeeeeeeeeeeez), enfin non, une chanson des Chats Sauvages à la base (et une reprise de Brian Hyland), mais que C. Jérôme reprendra et popularisera encore mieux. Et cette chanson sera à son tour reprise, en 2006 donc, par Laurent Voulzy. A ce moment précis, en 2006, quand est sortie cette chanson (et l'album qui l'accompagne et dont je vais reparler... [Lire la suite]
10 mai 2020

"La Tentation Du Bonheur" - Hubert-Félix Thiéfaine

Après ses pérégrinations américaines de 1990 et 1993, Thiéfaine va revenir en Europe. Le Jurassien n'a eu de cesse de changer, tout le temps, tous les deux-trois albums environ (en moyenne), de style musical, d'orientation. C'est ainsi qu'entre janvier et juillet 1996 il va, en divers studios européens (chez lui dans le Jura, mais aussi à Bruxelles, Londres et Paris), enregistrer la matière de deux albums, sous la houlette de Phil Délire et Tony Carbonare, le Carbonare de Machin, avec qui HFT n'avait pas collaboré depuis 15 ans... [Lire la suite]
09 mai 2020

"Fragments D'Hébétude" - Hubert-Félix Thiéfaine

Thiéfaine a bien négocié son virage en 1990 : après deux albums ratés au possible, il s'est sorti les doigts, a filé aux USA (New York) et y a enregistré un album peut-être pas grandiose, mais toutefois vraiment plus que correct, et offrant plusieurs (futurs) classiques live, j'ai nommé Chroniques Bluesymentales. HFT revient de loin, et si l'album ne sera pas un succès commercial monstre (c'est le drame de Thiéfaine, même si le chanteur n'a jamais non plus cherché l'adoration des masses populaires, sa légion de fans fidèles lui... [Lire la suite]
08 mai 2020

"Avril" - Laurent Voulzy

Il aura fallu attendre 9 ans entre Bopper En Larmes et Caché Derrière (et ça a valu le coup). Il faudra attendre, encore une fois, 9 ans entre Caché Derrière, sorti en 1992, et l'album studio suivant de Laurent Voulzy, qui sortira donc en 2001. Entre temps, Lolo Star nous offrira un double live (aussi sorti en VHS autrefois, existant désormais en DVD) de la tournée de promotion de son album de 1992, Voulzy Tour (qui est exemplaire), son premier live par ailleurs, et on y trouvait une nouvelle chanson, en enregistrement studio, Du... [Lire la suite]

08 mai 2020

"Chroniques Bluesymentales" - Hubert-Félix Thiéfaine

On peut dire qu'Hubet-Félix Thiéfaine, à la sortie de cet album en 1990, revient de loin. Des USA, précisément (ah ah ah), mais surtout, de deux albums (agrémentés d'un live assez moyen) franchement minables, bien ratés (surtout Eros Über Alles en 1988). Des albums minés par une production qui a énormément mal vieilli, et qui furent, pour le Jurassien, des tentatives quasiment désespérées (mais surtout désespérantes) de sonner FM, tubesque. Des tubes radio, il en aura quelques uns, certes, mais au final, ces deux disques putassiers... [Lire la suite]
07 mai 2020

"Eros Über Alles" - Hubert-Félix Thiéfaine

Alors là, arrive le moment de parler du plus mauvais album du Jurassien. Le suspense est définitivement rompu, détruit, rangé dans un tiroir au fond d'un placard dans une pièce obscure dont la porte est fermée à clé, et la clé jetée dans un méandre de la Seine, vers Jumièges, un soir de pluiiiiiie et de brouillaaaaaard (imagé, hein ?) en plein mois de mars, la veille du confinement. Vous qui pensiez qu'un jour, Thiéfaine ferait un disque encore plus raté que celui-ci, vous pouvez aller vous coucher, dormir tranquille et rêver,... [Lire la suite]
06 mai 2020

"Météo Für Nada" - Hubert-Félix Thiéfaine

Bon... Comme je l'ai dit hier, en 1984, Thiéfaine a sorti son disque le plus sombre, intérieur, personnel, Alambic/Sortie-Sud, disque entièrement composé par son guitariste Claude Mairet (qui, comme de juste, est crédité au même titre que Thiéfaine comme auteur de l'album) tandis qu'HFT en a signé les textes, des textes sombres, dépressifs, sordides... L'album reflète son état d'esprit d'alors : en pleine dépression suite à un accident de moto qui l'a laissé provisoirement incapable de composer, et miné par des rumeurs dégueulasses... [Lire la suite]
05 mai 2020

Mitchell - Eddy Mitchell

Si vous avez une bonne mémoire, vous vous souvenez alors que nous avions quitté Eddy Mitchell sur un Eddy Paris Mitchell qui sentait sacrément la merde. Un disque raté sur lequel seule Klu Klux Klan arrivait à sortir la tête de l'eau. Vous vous souvenez également que ce disque avait une face B absolument catastrophique et chargée jusqu'à la gueule d'arrangements jazzy d'un bien mauvais aloi. Eddy, du long de ses presque 60 années de carrière, n'a pas fait beaucoup de mauvais album, mais ce cru de 1986 en est clairement un. Lequel... [Lire la suite]