11 mai 2021

"No Nukes" - MUSE (Musicians United for Safe Energy)

Je ne sais pas pour vous, mais moi, j'adore les lives collectifs. Les albums qui résument un festival (Woodstock, Wattstax, Glastonbury...), les concerts caricatifs (The Concert For Bangla Desh, Concerts For The People Of Kampuchea), les concerts spéciaux type The Last Waltz du Band ou Knebworth... J'en ai proposé pas mal sur le blog depuis plusieurs années (et Wattstax très récemment), en voici un autre que je voulais faire depuis longtemps. Le 28 mars 1979, la centrale nucléaire de Three Mile Island, près de Harrisburg en... [Lire la suite]

06 février 2021

"Stephen Stills 2" - Stephen Stills

Est-ce que vous reprendriez bien un peu de Stills ? Ca tombe bien, car après avoir, hier, réabordé (depuis le temps que je voulais le refaire...) le premier opus solo de l'ombrageux musicien sudiste, je vous propose aujourd'hui son deuxième album. Lequel, lui, en revanche, marque aujourrd'hui sa première entrée sur le blog. Ca peut sembler étonnant, mais les albums de Stills en solo, le premier excepté, n'ont en effet jamais été abordés ici. Bon, tous ne sont pas géniaux (Thoroughfare Gap, Right By You, le deuxième et dernier... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
05 février 2021

"Stephen Stills" - Stephen Stills

Après un album de Nash, un album de Stills ! Et j'ai envie de dire que la pochette donne le ton, on est en plein hiver, et le pauvre Stills semble presque se geler les couilles à jouer de la guitare dans la neige. Bon, Stills... Personnage apparemment des plus salopards, un mec du genre colérique, ombrageux, viril, macho, du genre à toujours vouloir prendre l'ascendant sur les autres (Buffalo Springfield et CS&N (&Y) évidemment). Dans sa vie personnelle aussi, apparemment : marié en 1973 avec Véronique Sanson (ils ont un... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
27 janvier 2021

"Journey Through The Past" - Neil Young

A L'heure actuelle, cet album est, avec l'album live Time Fades Away (1973), le seul album de Neil Young qui n'existe pas, officiellement, en CD (officiellement, parce que j'ai une édition CD non officielle).  Mais Time Fades Away est quand même mieux loti : on le trouve en téléchargement légal en MP3, et il a été réédité en vinyle, lui (on attend cependant avec une impatience de plus en plus insupportable que le Loner daigne enfin le proposer en CD, il en avait été question dans le volume 2 de son Archive, mais au final,... [Lire la suite]
21 janvier 2021

"Super Session" - Mike Bloomfield, Al Kooper & Stephen Stills

Si votre truc, c'est le rock un peu bluesy, un peu jazz, en provenance directe des années 60, alors je ne peux que vous conseiller ultra ardemment (tellement ardemment que ça crame) l'écoute de cet album, si jamais vous ne le connaîtriez pas encore. Mais si vous écoutez du rock depuis un bon moment et que vous vous intéressez à plein de choses, alors, je pense que je pisse dans le vent, parce que logiquement, vous connaissez. Vous devez même connaître très bien. Cet album est légendaire, il sera, à sa sortie (en 1968), l'objet d'un... [Lire la suite]
28 octobre 2020

"Hotel California : Les Années Folk-Rock (1965-1980)" - Barney Hoskyns

Pour ce nouveau numéro de Music Books, un livre découvert ici, via des conversations par commentaires interposés, c'était même, il me semble, sur le premier article de cette catégorie, qui avait entraîné pas mal de réactions (positives, sinon j'aurais cessé, probablement, cette catégorie qui, pour le moment, est plutôt du genre régulière). Ce livre est signé Barney Hoskyns, journaliste musical britannique (il a un temps été rédacteur en chef de Mojo, un magazine musical) dont on a parlé ici il y à quelques semaines via un autre... [Lire la suite]

04 février 2020

"CSNY 1974" - Crosby, Stills, Nash & Young

Bon, là, je m'attaque à un très gros morceau. En 2014 est sorti un gros coffret, bien épais, de 3 CD et 1 DVD, avec en plus un très imposant livret riche en photos (mais comprenant aussi un long texte rétrospectif), d'une épaisseur de 188 pages (presque un livre, en fait). Le tout était vendu aux alentours de 60 €, et généralement, c'est autour d'une bonne cinquantaine d'euros que ce coffret se vend désormais. Il en a aussi été tiré un album simple (petit livret de deux-trois pages, un seul CD, pas de DVD, visuel identique) vendu au... [Lire la suite]
30 mars 2018

"Crosby, Stills & Nash" - Crosby, Stills & Nash

A quoi bon détruire, par l'analyse froide et bien française, la chaleur d'un moment heureux, d'une musique bouleversante ? Il existe un disque qui est en vente en France, et dont aucun mot ne pourra jamais rendre compte de la beauté. - Philippe Paringaux, Rock'n'Folk N°37 (Février 1970). Putain, ça va pas être facile de passer derrière, hein ? Je vais essayer quand même, fou que je suis. Mais il faut dire qu'il a raison, le Paringaux : cet album est tellement beau qu'il en est quasiment inchroniquable. Et si vous ne savez pas qui... [Lire la suite]
18 février 2018

"Long May You Run" - Stephen Stills & Neil Young (The Stills/Young Band)

Neil Young et Stephen Stills se connaissent depuis des décennies, depuis 1965/1966, période de formation de Buffalo Springfield, leur premier groupe important. Tous deux étaient à la guitare et au chant, selon les morceaux. Après le deuxième opus du groupe (le sublime Buffalo Springfield Again de 1967), Neil se barre, et se lance en solo en 1968 avec un album éponyme pas parfait, mais tout de même rempli de grands morceaux. Stills, lui, à la séparation du groupe, participera à diverses sessions en tant que musicien de studio,... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
16 mai 2014

"Buffalo Springfield Again" - Buffalo Springfield

J'avais abordé cet album en 2010, et depuis, plus rien concernant non seulement lui, mais Buffalo Springfield. Fallait remédier à celà. Autant je n'ai pas l'intention de réaborder leur premier opus (Buffalo Springfield, de 1966, avec le hit For What It's Worth), autant ce deuxième album, sorti en 1967, et intitulé sobrement Buffalo Springfield Again, j'avais envie de le remettre en avant. Parce que si le premier opus est vraiment correct (des tas de petites chansons sympatoches comme Burned, Flying On The Ground Is Wrong ou Nowadays... [Lire la suite]