06 juillet 2018

"Néapolis - Simple Minds

A l'époque de la sortie de ce disque, les Simple Minds ne sont, quasiment, plus rien. Commercialement, le groupe de Jim Kerr (chant) et Charlie Burchill (guitare, claviers de temps en temps, et autrefois, carrément violon et saxophone aussi !), les deux seuls membres permanents, a connu son apogée en 1985. Un double live anthologique en 1987, deux albums remarquables et ayant bien marché (Street Fighting Years en 1989, Real Life en 1991), puis plus rien. Le groupe a publié un excellent album méconnu, Good News From The Next World,... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 10:03 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

02 juillet 2018

"Graffiti Soul" - Simple Minds

Pour une raison que j'ignore (ce n'est pas une histoire de label, car ce disque est sur le même label que Black & White 050505 qui est facilement trouvable à meilleur prix), cet album des Simple Minds est souvent vendu, neuf, à un prix répulsif (22 € ! Et c'est pas une éditio collector en boîtier cartonné avec livret de 50 pages, vinyle du disque, DVD bonus et morceau du caleçon porté par Jim Kerr au cours du dernier concert de la tournée, non, c'est une édition CD toute simple !), et la plupart du temps, par des revendeurs, pas... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
29 juin 2018

"Big Music" - Simple Minds

Elle ne vous fait pas penser à quelque chose, cette pochette ? Indice : à un album sorti en 1987. Pas un album des Simple Minds, au passage. Oui, bravo, Music For The Masses de Depeche Mode ! On y voyait des mégaphones de sirènes. Là, en surmultiplié et en bon gros bouquet sur fond de nuages, c'est à peu près la même chose, pour cet album sorti en 2015 : Big Music. Le titre (que l'on voit écrit en plusieurs langues : italien, allemand, français, sur les différents amplis sur la pochette) est aussi celui d'une des chansons de... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
26 juin 2018

"Sister Feelings Call" - Simple Minds

Ne cherchez pas une édition CD de cet album des Simple Minds : tel quel, sous cette pochette, avec ce tracklisting de 7 titres, il n'existe probablement pas, officiellement du moins, et dans le cas où il existerait de manière officielle, ça ne serait que par le biais d'un coffret, pas séparément. Cet album est la seconde partie de Sons And Fascination, album que le groupe a publié en 1981 (et que j'ai réabordé tout à l'heure). Les versions CD de Sons And Fascination proposent, sur le même disque, ce Sister Feelings Call. Pourquoi... [Lire la suite]
26 juin 2018

"Sons And Fascination" - Simple Minds

Encore les Simple Minds ? Bah oui. Et tout à l'heure aussi. Un truc à dire au sujet de cet album : la basse y est monstrueuse. Bon, le reste aussi, car sincèrement, Sons And Fascination, quatrième album du groupe de Jim Kerr et Charlie Burchill, est parfait de A à Z, de 1 à 9, du début à la fin et en passant aussi par le milieu. 8 titres (pour environ 45 minutes) juste démentiels, de la new-wave de haute, très haute qualité, le tout sorti sous une pochette bien dans les normes de l'époque (Depeche Mode, New Order, Ultravox, OMD...),... [Lire la suite]
23 juin 2018

"Cry" - Simple Minds

Après un Good News From The Next World très réussi mais au succès plus que modéré en 1995, les Simple Minds (qui à l'époque n'étaient plus, officiellement, que deux : le noyau dur Jim Kerr - chant - et Charlie Burchill - guitare, claviers) se retrouveront dans le total creux de la vague. Tout le monde s'en foutra, d'eux, pour tout dire. Plus bankables du tout. Un Néapolis correct mais secondaire en 1998 ne parviendra absolument pas à surprendre son monde. Le groupe enregistre un album qui ne sortira, en tant que partie intégrante... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

21 juin 2018

"Black & White 050505" - Simple Minds

J'ai toujours été fan des Simple Minds, que j'ai découverts, comme pas mal de monde, avec leur tube Don't You (Forget About Me) de 1984, issu de la bande originale du film Breakfast Club. Une chanson qui fait partie des hits de la période new-wave, chanson que j'ai découvert alors que j'avais environ 10 ans, soit vers 1992, mais que j'avais sans doute du entendre très jeune sans m'en rendre compte, elle n'a jamais cessé (c'est toujours le cas) de passer à la radio. C'est d'ailleurs une des trois chansons des Minds, avec Mandela Day... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
06 avril 2018

"Real Life" - Simple Minds

En 1991, au moment de sortir cet album, les Simple Minds ne sont pas loin de ne plus exister : ils ne sont, en effet, plus que trois. Le chanteur Jim Kerr, le guitariste et claviériste Charlie Burchill (tous deux membres fondateurs, et les seuls à être sur tous les albums du groupe ; en fait, le groupe, quelque part, c'est ce duo) et le batteur Mel Gaynor. Après cet album, Gaynor partira, ce qui fait que l'album suivant, Good News From The Next World (1995) sera fait par un groupe officiellement en duo, avec des invités pour les... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
24 février 2018

"Walk Between Worlds" - Simple Minds

Aaah, les Simple Minds... Un des groupes que je préfère, vraiment. Un des meilleurs groupes de new-wave, qui a démarré sa carrière en pleine ère punk, et dont le premier opus, Life In A Day, date de 1978. Déjà de gros classiques dessus : Someone, Chelsea Girl, Pleasantly Disturbed, le morceau-titre... La suite, d'abord assez arty (Real To Real Cacophony, Empires And Dance) puis franchement new-wave pop (Sons And Fascination et sa suite Sister Feelings Call, New Gold Dream ('81/'82/'83/'84), Sparkle In The Rain...), sera également... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
25 avril 2015

"New Gold Dream ('81/'82/'83/'84)" - Simple Minds

 Décidément, je n'ai pas le bol, en ce moment, je n'aborde ou ne réaborde quasiment que des albums avec des pochettes foirées ou douteuses (Club Ninja, 2870 - ce dernier, de Manset, sera réabordé demain, patience -, Cultösaurus Erectus, Heroes Are Hard To Find). Mais dans 99% des cas, les albums sont, eux, parfaits (Club Ninja excepté). C'est aussi le cas de ce disque sorti en 1982, publié sous une pochettes les plus sauvagement atroces que je connaisse (le côté 'mystique/religieux' n'entre pas en ligne de compte, il... [Lire la suite]