31 août 2015

"Out Of The Blue" - Electric Light Orchestra

Il est maintenant temps de parler du magnum opus d'Electric Light Orchestra : Out Of The Blue. J'attendais depuis des jours, depuis la rédaction de la chronique de On The Third Day (le premier album d'ELO abordé ici, et leur troisième opus, sinon), de pouvoir, enfin, parler plus longuement de ce que j'ai, mis à part ça, décrit rapidement, quasiment dans chacune des précédentes chroniques d'albums du groupe, comme étant leur chef d'oeuvre. Si Out Of The Blue, sorti en 1977 sous la forme d'un double album (17 titres pour un total de... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

31 août 2015

"Octopus" - Gentle Giant

Sous cette belle pochette signée Roger Dean (auteur notamment des splendides pochettes d'albums de Yes : Fragile, Close To The Edge...), voici que se pointe le quatrième album de Gentle Giant, groupe de rock progressif anglais des années 70. Un groupe assez peu représentatif du prog-rock que le Gentil Géant, quand on y pense, car là où les autres groupes du genre (Yes, Emerson, Lake & Palmer, Genesis, Camel, Van Der Graaf Generator et bien entendu King Crimson) avaient l'habitude de livrer des albums avec de longs morcaux de 10... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
30 août 2015

"Fugazi" - Marillion

Amateurs de rock progressif qui désespériez de ne pas trouver un seul article sur ce groupe pourtant phare du genre, réjouissez-vous, voici que Marillion déboule sur le blog ! Je sais, je sais, il aurait été foutralement plus logique de commencer par parler du premier album de ce groupe anglais, Script For A Jester's Tear (1983), mais c'est avec le deuxième album, sorti en 1984 sous une des plus belles pochettes du rock progressif (selon l'avis de pas mal de monde) et baptisé Fugazi, que j'ai préféré démarrer, étant donné que j'ai... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
29 août 2015

"A New World Record" - Electric Light Orchestra

Après un Face The Music (1975) vraiment bon mais que certains jugeront en demi-teinte, Electric Light Orchestra va tout faire péter, en 1976, avec son sixième album en autant d'années (et septième album tout court, en comptant un live en 1974 ; mais je ne compte pas les deux best-ofs sortis entre temps, dont un au nom sympa : Olé ELO) : A New World Record. Intronisant par le biais de la pochette de l'album son nouveau logo (inspiré par celui de la General Electric), logo qui, sur la pochette, est par ailleurs (je parle du vinyle) en... [Lire la suite]
29 août 2015

"Seven" - Bob Seger

De son propre avis, il est la seule star du rock capable de se promener dans les rues sans qu'on ne lui fonce dessus pour un autographe, la seule star du rock dont la femme lui dira de tondre la pelouse vu qu'il n'a pas grand chose à faire en ce moment. Son nom ? Bob Seger. Le natif du Michigan  est en effet une rock-star, mais ce rival de Bruce Springsteen n'aura jamais eu vraiment le succès phénoménal du Boss d'Asbury Park, New Jersey. Bob Seger a démarré sa carrière à la fin des années 60. Quand cet album sort en 1974,... [Lire la suite]
28 août 2015

"1984 (For The Love Of Big Brother)" - Eurythmics

S'il y à bien un groupe qui me pose des problèmes (enfin, problèmes : terme un peu fort...), c'est Eurythmics. On ne présente plus ce duo new-wave/électropop des années 80, constitué d'un couple (divorcé depuis bien des années), la chanteuse Annie Lennox et le multi-instrumentiste Dave Stewart. C'est d'abord sous l'appellation The Tourists que le duo se lance dans la musique, ça sera un bide retentissant. Changeant de formule, ils deviennent Eurythmics, dont le premier opus, In The Garden, sera lui aussi un bide. C'est à partir du... [Lire la suite]

28 août 2015

"Party Girls/Broken Poets" - Elliott Murphy

S'il y à bien un album que je ne m'attendais pas à aimer à ce point, c'est celui-là. Non pas parce que c'est un album d'Elliott Murphy car, comme je l'ai dit ici récemment, j'aime énormément ce chanteur/songwriter américain, j'ai même abordé, ici, tout aussi récemment, ses cinq premiers albums. Celui-ci est d'ailleurs son sixième, donc c'est dans la continuité. Mais je ne sais pas, je ne le sentais pas trop, ce disque : sa pochette (mon exemplaire, vinyle, possède un autre visuel, voir plus bas) est assez quelconque, une simple... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
27 août 2015

"Face The Music" - Electric Light Orchestra

Une chaise électrique en plein centre d'une gigantesque salle de métal, surplombée par trois immenses lettres E, L et O, un décor un peu à la Giger mais pas trop. De l'autre côté de la pochette, une vitre avec, le visage collé dessus, pressés les uns sur les autres pour regarder la probable exécution, sept personnages, les sept membres d'Electric Light Orchestra (ou ELO), tous avec un regard rougi (et une vilaine teinte jaunâtre/verdâtre, glauquissime). Voilà pour la pochette, assez tape-à-l'oeil, du sixième album (et cinquième... [Lire la suite]
27 août 2015

"Never Say Die !" - Black Sabbath

C'est le temps de parler du pire album de Black Sabbath...enfin, du pire de leur première période, qui s'achève justement avec cet album, et c'est déjà ça. La première période, c'est la fameuse période avec Ozzy Osbourne au chant, de 1969 à 1978. Cette période, la plus connue et mythique, et une des meilleures (soit dit en passant, la période suivante, 1980/81, avec Dio au chant, est au moins aussi bonne, avec deux albums studios immenses, et un live dantesque, et c'est ma préférée aussi), a permis au groupe de publier des... [Lire la suite]
26 août 2015

"Eldorado" - Electric Light Orchestra

Sorti en 1974, Eldorado est le quatrième album studio d'Electric Light Orchestra, et son cinquième tout court (juste avant, dans la même année, le groupe sortira un live, The Night The Light Went On In Long Beach, un excellent album malgré une qualité sonore déplorable pour le vinyle, ce qui fera que le groupe intentera un procès à sa maison de disque à cause de ça ! - ce fut bien restauré pour le CD). Son vrai titre semble en réalité être Eldorado - A Symphony, et on sent bien, avec ce titre, que le groupe a décidé... [Lire la suite]