18 juin 2018

"Easter" - Patti Smith Group

Ce disque est magnifique, magique, hors du temps. Il ne vieillit pas, ou alors très bien, il se bonifie. Je dis ça, parce que cet album, Easter, le troisième de Patti Smith, date de 1978, ce qui signifie qu'il fête cette année ses 40 ans d'existence (il les a fêtés le 3 mars dernier précisément). Ces 11 titres, ces 41 minutes, sonnent aussi majestueusement en 2018 qu'en 1978. C'est à mes humbles yeux et surtout oreilles le sommet de la carrière pourtant loin d'être négligeable (tout le monde n'a pas eu la chance de démarrer sa... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

17 juin 2018

"Blue Sky Mining" - Midnight Oil

Je l'ai dit ici récemment (en réabordant les albums d'AC/DC), mais j'avais déjà eu l'occasion, avant ça, de le dire, l'Australie est une terre de rock. Ce qui, en anglais, est un sympathique jeu de mots, car l'Australie est un pays assez rocailleux (le Mont Kosciusko, Ayers Rock, Hanging Rock, etc). Outre AC/DC, on trouve aussi, parmi les meilleurs (mais pas que : voir le septième groupe que je cite, un groupe de grunge pas spécialement génial) et les plus connus groupes de rock (et hard-rock, punk, etc) originaires de ce pays : The... [Lire la suite]
17 juin 2018

"Tarkus" - Emerson, Lake & Palmer

Aaaah, Emerson, Lake & Palmer... Mais revenez, les mecs, revenez ! Oui, c'est vrai qu'ELP (pour faire plus court) est vraiment un groupe clivant. On aime ou pas le rock progressif. Et parmi les fans de ce genre musical, on aime ou pas ELP. Et quand on n'aime pas, putain, on n'aime VRAIMENT pas. J'aime bien ce groupe, mais je ne le rangerai jamais parmi mes préférés du genre. King Crimson, Genesis, Van Der Graaf Generator et Yes sont bien loin devant. Tellement loin qu'ils ont en fait semé ELP sur la route. Mais quand ELP ... [Lire la suite]
16 juin 2018

"With The Beatles" - The Beatles

  Second album des Beatles, ce disque est au moins aussi important, si ce n'est plus encore, que le premier, sorti quelques mois plus tôt en cette même année 1963. C'était Please Please Me, un disque cependant secondaire dans la discographie du plus grand groupe de rock du monde, un album qui renfermait déjà quelques classiques, c'est vrai (Love Me Do que je n'ai jamais pu encadrer, Please Please Me, I Saw Her Standing There, une époustouflante reprise de Twist And Shout), une pochette mythique prise dans la cage d'escaliers de... [Lire la suite]
16 juin 2018

"(In) Too Much Too Soon" - New York Dolls

Depuis le temps que je voulais le faire, celui-là... Hier, j'ai (enfin) réabordé, depuis le temps que je comptais le faire mais ça traînait sur le blog, le premier album  des New York Dolls. En le réhabilitant pas mal (enfin, je ne l'avais pas défoncé autrefois, mais j'étais quand même bien moins gentil à son égard). Ce groupe mythique, culte, un des principaux instigateurs du futur mouvement punk (attitude provoc', etc), et aussi une des références musicales et vestimentaires des Guns'n'Roses (et du hair-metal en général,... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
15 juin 2018

"Mind Games" - John Lennon

 1970 : premier album solo de John Lennon (on ne compte pas les trois conneries avant-gardistes dont il s'est, en collaboration avec Yoko Ono, rendu coupable entre 1968 et 1969), un disque sublime mais abrasif, touchant mais intense, un album intérieur, psychanalytique, considéré comme trop sec et intérieur pour l'époque (jugé inécoutable). 1971 : Imagine. La même chose, mais avec du chocolat et du sucre-glace dessus, comme le disait, à son propos, Lennon lui-même à l'époque. Deux albums immenses. 1972 : Some Time In New York... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:03 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

15 juin 2018

"New York Dolls" - New York Dolls

Sans ce groupe, vraisemblablement pas de Guns'n'Roses. La bande à Axl Rose et Slash leur a, en effet, piqué pas mal de choses : le look, l'attitude fuck off, un son très violent tout en étant, au final, glam... La référence est des plus évidentes. Les New York Dolls, nom qui vient d'un magasin de réparation de poupées qui était situé à côté d'une boutique dirigée par l'oncle d'un des membres du groupe, a été fondé à...New York (vous ne vous attendiez pas à ça, hein ?) en 1971. Membres originels du groupe : David Johansen (chant),... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:02 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
14 juin 2018

"Fuzzy" - Grant Lee Buffalo

Ce disque est un pur chef d'oeuvre de folk-rock, d'americana, de country-rock, de rock alternatif, de rock tout court, et le meilleur album, probablement, d'un artiste, ou groupe (il s'appelle Grant Lee Philips de son vrai nom, Grant Lee Buffalo est le nom de son groupe), qui connaîtra justement un très beau succès avec, mais ne parviendra pas à le récidiver par la suite. Sorti en 1993 sous une pochette représentant, en gros plan, son principal instigateur, Fuzzy est le premier album de Grant Lee Buffalo. Le groupe en sortira encore... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
13 juin 2018

"Rue De Siam" - Marquis De Sade

Je l'avoue, j'ai, il y à longtemps, acheté ce disque (en vinyle, une réédition) rien que pour sa pochette. Elle m'interpellait, je la trouvais (et la trouve toujours, d'ailleurs) un peu dérangeante. Cette teinte rose, mais surtout ce personnage, cet homme dont on ne voit pas la tête (il est légèrement penché en avant et ça donne l'impression qu'il est décapité), juché sur des chaussures à talons mais vêtu de pantalon et chemise (il se peut aussi que ça soit une femme, ce personnage, ceci dit), debout sur un rebord, au-dessus de... [Lire la suite]
13 juin 2018

"Un Autre Monde" - Téléphone

Téléphone a réussi son coup en 1982 avec Dure Limite, album magistral, rempli de classiques (je ne vais pas les citer ici, allez voir ma chronique de l'album, faite hier), enregistré à Toronto avec Bob Ezrin à la production. Le groupe va mettre deux ans avant de ressortir un album, ce qui va forcément entraîner une forte attente. Cette attente sera comblée en 1984 avec ce cinquième album, le seul de leurs albums à ne pas le montrer en photo sur la pochette (sauf pour le recto et la sous-pochette, photos plus bas). Cette pochette est... [Lire la suite]