28 mai 2010

"I Got Dem Ol' Kozmic Blues Again Mama !" - Janis Joplin

Sous ce titre à rallonge se cache un album de Janis Joplin, sorti en 1969, soit un an avant la mort de la chanteuse. I Got Dem Ol' Kozmic Blues Again Mama ! a été fait après la séparation entre Janis Joplin et son groupe, Big Brother & The Holding Company. C'est un album assez mythique dans l'histoire de la chanteuse, mais ce n'est pas, pour autant, son meilleur album, ni un des plus grands au monde. Il est juste très bon. En 38 minutes, il offre 8 titres (plus des bonus-tracks en CD), à la fois des reprises et des chansons... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

22 mai 2010

"Sell Out" - The Who

En 1967, les Who sortent The Who Sell Out (ou tout simplement Sell Out), album quasiment conceptuel à la pochette rigolote en forme de quatre fausses publicités commentées mettant en scène chaque membre du groupe dans une posture assez ridicule (ce dont ils n'avaient apparemment pas peur). Pete Townshend tient un gigantesque aérosol de déodorant, Keith Moon est en train de se mettre de la crème sur un bouton énorme sur sa joue, Roger Daltrey baigne dans une baignoire remplie de fayots cuisinés à la sauce tomate, et John Entwisle,... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 09:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
21 mai 2010

"In-A-Gadda-Da-Vida" - Iron Butterfly

Sorti en 1968, In-A-Gadda-Da-Vida est un disque culte, signé du groupe de rock psychédélique américain Iron Butterfly, groupe constitué du chanteur et claviériste Doug Ingle, du guitariste Erik Brann, du bassiste Lee Dorman et du batteur Ron Bushy. Disque culte, car considéré comme le premier disque de hard-rock de l'histoire, et il contient un morceau occupant à lui tout seul la face B de l'album, le morceau-titre, 17 minutes infernales et psychotropes (et mégacultes, même Les Simpsons l'ont utilisé). Mais malgré le statut culte... [Lire la suite]
20 mai 2010

"The End" - The Doors

Oui, je sais, il aurait mieux fallu commencer le cycle par une chanson du premier album éponyme de 1967 plutôt que de l'achever avec une chanson de ce premier album... mais comment mieux finir le cycle autrement qu'avec The End ? Pas ma préférée du groupe (pas mon album préféré du groupe non plus), mais c'est tout simplement... mythique.
Posté par ClashDoherty à 09:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
17 mai 2010

"Safe As Milk" - Captain Beefheart & His Magic Band

Premier album de Captain Beefheart & His Magic Band (Captain Beefheart, de son vrai nom Don Van Vliet), Safe As Milk date de 1967. L'album, déjà totalement barré (mais Trout Mask Replica et Lick My Decals Off, Baby, deux albums qu'il fera par la suite, seront encore plus dingues), est fortement influencé par le blues ; une des idoles de Beefheart semble être Howlin' Wolf, ça se sent totalement dans le chant. L'album, premier sur lequel un certain Ry Cooder (d'alors seulement 20 ans) participe, sera mal accueilli à sa sortie,... [Lire la suite]
16 mai 2010

"Five To One" - The Doors

Chanson terrifiante (la voix de Jim Morrison), car enregistrée par un Morrison totalement bourré et défoncé et ne se contrôlant plus, Five To One (titre à ce jour non expliqué, seul Morrison semblait en avoir l'explication) est le dernier titre du troisième album des Doors, Waiting For The Sun, de 1968, album assez critiqué car faisant la part belle à des chansonnettes d'amour (et initialement prévu comme un disque contenant une suite musicale, The Celebration Of The Lizard, mais le groupe ne pourra pas la faire, l'état de... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 10:30 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

15 mai 2010

"Horse Latitudes" - The Doors

Strange Days, le deuxième album des Doors, possède indéniablement une atmosphère très particulière, assez oppressante par moments, et Horse Latitudes, cinquième morceau (et le plus court) en est le meilleur exemple. Morceau théâtral, poème glauque de Jim Morrison sur le sort peu enviable de chevaux largués à la mer pour permettre à un bâteau de survivre à une tempête, le morceau est étonnant et assez inquiétant, avec ce piano tout sauf conventionnel (le groupe tapera sur les cordes à l'intérieur du piano pour avoir ces... [Lire la suite]
09 mai 2010

"Ogdens' Nut Gone Flake" - The Small Faces

Quatrième album studio des Small Faces, Ogdens' Nut Gone Flake est sorti en 1968. L'album, dont le titre et la pochette sont une parodie d'une marque du nom de Ogdens' Nut-Brown Flake, est sorti, en vinyle, sous un écrin alors totalement inédit et novateur (que Public Image Limited, en 1979 pour leur Metal Box, reprendra) : une boîte métallique et ronde, format 33 tours, imitant la boîte métallique de la marque de tabac parodiée. Rien que pour ça, ce disque psychédélique dont la face B est conceptuelle (les 6 chansons de la... [Lire la suite]
30 avril 2010

"Goodbye And Hello" - Tim Buckley

Goodbye And Hello, sous sa pochette jaune et souriante, est un des meilleurs albums de Tim Buckley, artiste folk américain on ne peut plus maudit (pas mal de ses albums foireront au hit-parade de l'époque, mais heureusement, sont devenus incontournables depuis). L'album, son deuxième, date de 1967. Pour ce disque produit par Jac Holzman et Jerry Yester, Buckley Sr est entouré des guitaristes Lee Underwood, Brian Hartzler et John Farsha (lui-même joue de la guitare), des bassistes Jimmy Bond et Jim Fielder, du claviériste Don Randi... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 14:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
29 avril 2010

"Joy Of A Toy" - Kevin Ayers

Kevin Ayers, chanteur et guitariste fondateur du groupe de rock psychédélique anglais Soft Machine (un temps les rivaux de Pink Floyd), a quitté le groupe en 1969. La même année, il sort son premier album solo, Joy Of A Toy, un disque qui, sous sa très charmante pochette jaune représentant un enfant portant un tambour et un crapaud jouant du tuba, est totalement psychédélique. Un disque qui, pendant longtemps (jusqu'en 2003), sera difficile à dénicher en CD (et non pas jamais édité en CD, comme certains magazines, au moment de la... [Lire la suite]