30 mai 2020

"Gentle Spirit" - Jonathan Wilson

En mars dernier, j'ai parlé, pour la première fois, de Jonathan Wilson, via son album le plus récent, qui venait alors de sortir, Dixie Blur, excellent album de country/folk-rock. Mais comme je le disait alors, je m'étais rendu compte que j'avais totalement oublié, connaud que je suis, de parler de ses autres albums. Dixie Blur est son quatrième (en 9 ans de carrière discographique), et si je ne connais pas (encore) son troisième, Rare Birds, je connais ses deux premiers opus. Celui-ci, sorti en 2011 sous une pochette totalement... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 14:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

28 mai 2020

"Dino Valente" - Dino Valenti

  J'ai récemment parlé ici de Quicksilver Messenger Service (pas pour la première fois sur le blog, mais ça faisait longtemps depuis la dernière fois) via leur album de 1970 Just For Love, un très bon album de rock psychédélique, pas un sommet, mais vraiment du bon boulot en général. J'en avais profité pour parler, un peu, de Dino Valenti, qui chantait sur l'album et avait, à lui seul, signé quasiment toutes les chansons. Ce mec (mort en 1994) faisait partie du groupe à leurs débuts, avant le premier album, et suite à des... [Lire la suite]
26 mai 2020

"Just For Love" - Quicksilver Messenger Service

Quicksilver Messenger Service... Ce nom fleure bon le flower power, pas vrai ? Formé en 1965 à San Francisco, le groupe est un des meilleurs représentants de ce que l'on appellera l'acid rock, du rock psychédélique, en fait, avec Jefferson Airplane et Love (aussi originaires de Californie), et était porté par le légendaire guitariste tout vêtu de noir, John Cipollina. Un premier album éponyme très sympa en 1968, un deuxième, essentiellement live et fulgurant (Happy Trails) en 1969, un troisième (Shady Grove) franchement médiocre la... [Lire la suite]
18 mai 2020

"UFO 2/Flying - One Hour Space Rock" - UFO

Aaah, UFO... Récemment, il y à deux jours en fait, j'ai reparlé des Scorpions (et j'en reparlerai sans doute encore prochainement) via Lovedrive, album de 1979 sur lequel, le temps de trois morceaux, on trouve Michael Schenker, guitariste (et frangin d'un des guitaristes du groupe) qui faisait partie des membres fondateurs des Scorpions, a joué sur leur premier album avant, en 1974, de rejoindre un autre groupe de hard-rock, britannique celui-là, UFO, jusqu'en 1979. UFO, un des meilleurs (et de mes préférés aussi) groupes de hard... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
12 mai 2020

Crown Of Creation - Jefferson Airplane

Comme le dit le proverbe : petit à petit, l'oiseau fait son nid. L'oeuvre de Jefferson Airplane commence à très bien trouver sa place sur votre blog préféré. Place aujourd'hui au quatrième album du groupe, sorti en 1968 : Crown Of Creation. Lequel a une position quelque peu inconfortable dans la discographie de l'Airplane : il succède à After Bathing At Baxter's, album aujourd'hui considéré comme étant le meilleur du groupe. Un jugement avec lequel je ne suis absolument pas d'accord. Pour moi, le meilleur skeud de la bande à... [Lire la suite]
Posté par MaxRss à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 avril 2020

"Thirty Seconds Over Winterland" - Jefferson Airplane

On a pas mal parlé de Jefferson Airplane, ces dernières semaines, MaxRSS et moi. Lui vous a proposé Surrealistic Pillow et Volunteers, deux albums majeurs du groupe (et il vous en proposera sans aucun doute un autre prochainement, enfin, d'ici quelques semaines tout de même), et moi, le moins connu et réussi (mais que j'aime, toutefois, assez) Long John Silver, leur dernier album studio, sorti en 1972. Et cet album, qui suit, et qui est un album live sorti en 1973. Chose qui est toujours assez dramatique avec un album live, il est... [Lire la suite]

06 avril 2020

Third Album - Shocking Blue

Shocking Blue, vous vous souvenez ? Le cas d'un album du groupe avait déjà été abordé il n'y a pas longtemps. En décembre dernier. L'album en question était At Home, de 1969. Lequel était franchement moyen, malgré quatre vraies réussites, dont un instrumental indien. Pour aujourd'hui, c'est donc cet album, répondant au nom de Thrid Album qui va passer à la moulinette. Malgré ce que son titre laisse penser fort logiquement, il ne s'agit pas du troisième album du groupe néerlandais, mais le quatrième. S'il est ainsi nommé, c'est parce... [Lire la suite]
05 avril 2020

After The Rain - Muddy Waters

Dire de la carrière de Muddy Waters qu'elle était au point mort dans les années 60 serait être encore loin de la vérité. Le bluesman n'intéressait plus personne. Mais, en 1968, un album va faire tourner la balance du bon côté : Electric Mud. Même si le disque s'est ramassé une putain de flambée critique au pays de l'Oncle Sam, le public lui, a suivi. Quelque chose a séduit dans ce blues mélangé au rock et au rock psychédélique de l'époque. En Angleterre, en revanche, le disque a été bien accueilli par la critique et également par le... [Lire la suite]
28 mars 2020

"Babylon" - Dr John

Voilà un artiste que j'adore mais qui, malgré tout, reste sous-représenté sur ce blog (cet article est le quatrième sur un de ses albums, et des albums, il en a fait, jusqu'à sa mort en 2019, une bonne trentaine !) : Dr John. Alias, de son vrai blaze, Malcolm John Rebennack, ce musicien et chanteur, fortement inspiré par Professor Longhair (un musicien de blues louisianais), a sorti son premier album en 1968, sur le label ATCO (sous-label un peu underground/expérimental/recherche musicale d'Atlantic, sur lequel on trouvait aussi,... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 11:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
27 mars 2020

"Ladies And Gentlemen We Are Floating In Space" - Spiritualized

Bon, sincèrement, il faut le dire : la pochette ne donne pas envie. Elle est géniale, mais elle n'est pas, comment dire, accrocheuse. Alors en quoi serait-elle géniale ? Parce qu'elle est d'une originalité folle : elle reprend le visuel et le descriptif (la manière dont sont indiquées les informations dans le livret dépliant ; on notera l'absence des paroles, en revanche) d'une notice pharmaceutique, d'une notice de boîte de médicaments. Une tablette de 70 minutes, comme il est indiqué sur le recto (l'album dure 70,03 minutes, on ne... [Lire la suite]