16 janvier 2020

"Hollywood" - Johnny Hallyday

MaxRSS a récemment fait un assez long et passionnant cycle sur Johnny Hallyday, dont pas mal d'albums (mais loin de la totalité, il en a quand même sorti plus de 50) studios sont désormais sur le blog. Il avait l'intention d'aborder cet album-ci, moi aussi, et je le remercie vraiment, car ce n'était vraiment pas une obligation, de m'avoir rétrocédé les droits (ah ah ah) sur ce disque, abandonnant de ce fait une chronique qu'il avait déjà rédigée et mise en attente. Vraiment, merci Max, car je ne sais pas trop pourquoi (sans doute... [Lire la suite]

11 janvier 2020

C'Est La Vie - Johnny Hallyday

Lorsque sort cet album en octobre 1977, Johnny Hallyday est au top. Son album précédent, Derrière L'Amour a défoncé les hit-parades. Fallait voir aussi l'enculade de classiques qu'il y avait dessus. Et depuis, Johnny Guitar est partout. Dans les bacs, à la télé et à la radio. Tout roule quoi. C'Est La Vie est son 23ème album en studio et a donc la lourde tâche de succéder à un des best-sellers Hallydayien. Mais voilà, si Derrière L'Amour est intrinsèquement un bon album, ce cru 1977 ne vaut pas tripette. On est à fond dans la... [Lire la suite]
08 janvier 2020

Rock A Memphis - Johnny Hallyday

En 1975, tout comme en 1974, Johnny Hallyday sort deux albums studio. Lesquels sont, repectivement : Rock A Memphis et La Terre Promise. Ce dernier ayant déjà été chroniqué par Clash, je vais donc m'occuper du premier cité. L'album ne contient aucune création originale. Toutes les chansons qui le composent sont des reprises de chansons de rock n'roll. Ce n'est pas un cas isolé dans la discographie Hallydayienne. Johnny a déjà fait ça par le passé. Rappelez-vous de Johnny, Reviens ! Bref, comme son titre l'indique, l'album a été... [Lire la suite]
07 janvier 2020

Après Minuit - Eddy Mitchell

En octobre 1978, sort Après Minuit, le dix-neuvième album studio d'Eddy Mitchell. Et, pour Schmoll, ça roule nickel à l'époque. Depuis 1974 et Rocking In Nashville, le bonhomme enchaîne les succès et est constamment sur le devant de la scène. Il faut dire qu'après son opus de 1974, Eddy a sorti Made In USA, Sur La Route De Memphis et La Dernière Séance qui contenaient tous un, voire plusieurs gros succès du répertoire Mitchellien. Et, en conséquence, ces albums de bonne qualité se vendaient très bien. Après Minuit sera un gros... [Lire la suite]
05 janvier 2020

Rock 'N' Slow - Johnny Hallyday

En 1974, Johnny Hallyday sort deux albums : d'abord Je t'aime, je t'aime, je t'aime et donc celui-ci, intitulé Rock 'n' Slow. Les deux sortent à un peu plus de six mois d'intervalle. Et, si le premier cité est déjà bien foiré, malgré la présence de trois bonnes chansons desus, le deuxième cité, à l'exception d'une chanson, est une merde fumante. Et, quelque part, le fait d'enquiller les albums comme ça, malgré quelques vraies réussites, reflète bien l'histoire même de la carrière de Johnny Guitar : la quantité au détriment de la... [Lire la suite]
04 janvier 2020

Je T'Aime, Je T'Aime, Je T'Aime - Johnny Hallyday

Bon, avant de commencer, je tiens à vous prévenir que, sans savoir pourquoi, je me suis foutu en tête l'idée d'aborder tous les albums que Johnny Hallyday a sortis dans les années 70. Il n'y a que Vie, Flagrant Délit, La Terre Promise, Hamlet et Derrière L'Amour dont je ne parlerai pas, étant donné que Clash a déjà chroniqué les quatre premiers cités et que le dernier a déjà eu sa chronique récemment. Donc, attendez-vous à lire pas mal de chroniques sur Hallyday au cours des prochains jours ! Lorsque sort Je t'aime, je t'aime,... [Lire la suite]

02 janvier 2020

Insolitudes - Johnny Hallyday

En avril 1973, alors qu'il approche des 30 piges, Johnny Hallyday sort Insolitudes, son 16ème album en studio. Insolitudes... vous vous demandez sans doute ce que signifie ce mot ? Tout comme vous avez pu vous demander ce que signifiait "inespoir" quand Thiéfaine a sorti son album Stratégie De L'Inespoir. Si "inespoir" existe, bien qu'il soit un terme employé très rarement, "insolitude" n'existe pas, il n'y a aucune définition. Ce qui, subséquemment, nous amène à penser qu'il s'agit d'un mot-valise regroupant les termes "insolite"... [Lire la suite]
29 décembre 2019

"Puisque C'Est Ecrit" - Jean-Baptiste Gueguan

J'm'appelle Jibé Guéguan Je suis né près d'Guingamp Vous m'connaissez mieux Sous l'nom de Johnny Deux Un beau jour de mai mille neuf cent quat' vingt-trois Je suis né et dès mon premier cri on a dit d'moi ''Ce gosse à la voix de Johnny, ce gosse à la voix de Johnny De Joh-nny'' Ahem. Oui, vous avez donc deviné, on va aujourd'hui parler de Jean-Baptiste Guegan. Impossible d'ignorer de qui il s'agit, n'est-ce pas ? Il faut dire que depuis le décès fatal de Johnny Hallyday en décembre 2017, le même jour que Jean D'Ormesson... [Lire la suite]
27 décembre 2019

Track-by-track : Pouvoirs - Bernard Lavilliers

Je vais être direct les mecs : pour ce nouveau track-by-track sur le blog, le 367ème en tout, c'est un PUTAIN de MONSTRE que je vous propose. Et quand je dis PUTAIN de MONSTRE, je pèse mes mots ! Voici Pouvoirs, le sixième album studio de Bernard Lavilliers. Entre 1975 et 1983, donc du Stéphanois jusqu'à Etat D'Urgence inclus, Nanard Le Gringo n'a sorti que des grands albums. Mais, définitivement, Pouvoirs est au-dessus de la mêlée. Clash m'a d'ailleurs fait remarquer à juste titre que Lavilliers doit être sûrement du même avis... [Lire la suite]
25 décembre 2019

Track-by-track : O Gringo - Bernard Lavilliers

Pour ce 366ème track-by-track, un album studio de Bernard Lavilliers. Et pas n'importe lequel : O Gringo, qui est sorti en 1980 et qui est son septième opus. Bon, autant le dire : ce disque, lors de sa sortie, n'a pas eu de bol car il lui fallait succéder à cet album dantesque qu'est Pouvoirs. Lequel, malgré sa réussite artistique totale, s'est mangé un vilain bide. O Gringo, malgré sa place peu enviable dans la disco de Nanard fera coup double : non seulement c'est une réussite artistique totale et en plus, ce sera un très gros... [Lire la suite]