28 juin 2012

"Cat Food" - King Crimson

Chanson sortie en single, et issue d'In The Wake Of Poseidon... Pas ma préférée DU TOUT, mais son piano jazzy et free est pas mal, non ? Paroles hautement connes, en revanche, et pourquoi Lake gueule-t-il son texte au lieu de le chanter normalement ?
Posté par ClashDoherty à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

27 juin 2012

"The Devil's Triangle" - King Crimson

Tétanisant, terrifiant instrumental crimsonien...
27 juin 2012

"Pictures Of A City" - King Crimson

Issu d'In The Wake Of Poseidon : Pictures Of A City !
Posté par ClashDoherty à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
27 juin 2012

"Moonchild" - King Crimson

On continue le cycle : Moonchild, long et remarquable morceau commençant comme une ballade acoustique, et se poursuivant en instrumental expérimental assez calme !
27 juin 2012

"I Talk To The Wind" - King Crimson

GROS cycle de clips de King Crimson pour la semaine (tout le reste de la semaine), me concernant ! Les chansons n'ayant pas déjà été abordées en clip, dans l'ordre de parution des albums concernés. On commence avec l'album In The Court Of The Crimson King, et I Talk To The Wind, sublimissime ballade baignée d'une flûte inoubliable !
Posté par ClashDoherty à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
02 mai 2012

"'Heroes'" - David Bowie

Quelques mois après avoir sorti Low, David Bowie enregistre et sort le deuxième volet de sa fameuse trilogie berlinoise (ou trilogie Eno), toujours en 1977 : "Heroes" (les guillemets sont dans le titre). Sous sa pochette en noir & blanc, très sobre, sur laquelle Bowie pose comme un artiste de mime ou un acteur du cinéma expressionniste allemand d'avant-guerre, se cache un disque comptant parmi les plus éclatantes réussites de l'artiste, qui fêtait, en 1977, ses 30 ans (pour l'anecdote). L'album a été enregistré au studio... [Lire la suite]

12 novembre 2011

"Three Of A Perfect Pair" - King Crimson

 Reformé en 1981, King Crimson s'arrêtera encore une fois, en 1985. Entre temps, un an plus tôt, en 1984 donc, le groupe sortira, toujours sous le même line-up depuis 1981 (Fripp, Belew, Levin, Bruford), et cette fois-ci en produisant l'album tout seul (Discipline de 1981 était coproduit avec Rhett Davies, et Beat de 1982, produit par Davies seul). Three Of A Perfect Pair est le troisième volet de leur trilogie pop progressive dont les deux albums que je viens de citer sont les précédents opus. Comme le précédent opus, il est... [Lire la suite]
11 novembre 2011

"Beat" - King Crimson

 La trilogie pop progressive de King Crimson, démarrée en 1981 avec l'album ayant par la même occasion reformé le groupe (Discipline), se poursuit un an plus tard, en 1982 donc (un année magnifique car celle de ma naissance), avec Beat, dont le titre (qui signifie 'battement') est si difficile et gênant à dire pour un francophone. Imaginez-vous à la FNAC, à demander à un vendeur si par hasard cet album ne serait pas dans leurs stocks ! Enfin, bref... Cet album de 1982, le plus court du groupe (8 titres pour 35 minutes), est un... [Lire la suite]
11 novembre 2011

"Discipline" - King Crimson

 En 1974, Robert Fripp, John Wetton et Bill Bruford annoncent publiquement la séparation définitive de King Crimson. Le Roi Cramoisi est mort, en laissant deux enfants : Red, album studio qui sort peu après l'annonce de la séparation, et le live USA, en 1975. Un petit bâtard, double, la compilation A Young Person's Guide To King Crimson, désormais objet de collection car inexistant en CD, est sorti en 1976. Fripp se lance en solo en 1979 (Exposure), il bosse aussi avec Peter Gabriel (trois premiers albums de Gabriel ; il... [Lire la suite]
10 novembre 2011

"Red" - King Crimson

Red est l'album de rupture. Red trace la ligne distinctive entre deux époques, les seventies et les eighties.Red est aussi l'album de synthèse du crimso', le groupe n'expérimente plus ici...Et finalement, c'est ce qui est le plus regrettable, il est clair que l'album est quasi-parfait de bout en bout mais sa relative facilité d'accès, empêche l'auditeur de s'y plonger pleinement ( en ce qui me concerne)....Le crimso' est parfait mais devient par la même occasion, moins intéressant...Synthèse comme le suggère son titre, le rouge est... [Lire la suite]