02 juin 2020

"Survival" - Bob Marley & The Wailers

OK, let's go reparler de Bob Marley & The Wailers !! MaxRSS en avait fait quelques chroniques (albums, Track-by-Track) il y à plusieurs mois, dès son arrivée sur le blog en fait, cet artiste, ce groupe, lui tiennent à coeur. A moi aussi. Sans être un guedin absolu de reggae, j'adore les albums de Bob Marley, l'empereur de ce genre musical, ainsi que plusieurs albums d'autres artistes (War Ina Babylon de Max Romeo & The Upsetters, la bande originale du film The Harder They Come, Equal Rights de Peter Tosh, Marcus Garvey de... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

10 avril 2020

Struggling Man - Jimmy Cliff

Vous savez ce dont je viens de me rendre compte ? C'est que cette nouvelle chronique consacrée à Jimmy Cliff intervient deux mois après, jour pour jour, celle de House Of Exile. Quand j'ai planifié la chronique à la date d'aujourd'hui, le 10 avril, je n'ai même pas fait le rapprochement. Je dois être un génie qui s'ignore. Ben quoi ? On a pas le droit de s'envoyer des fleurs de temps à autres ? C'est quoi cette époque castratrice ? Bon, trêve de divaguations. Ce disque, j'ai une histoire "particulière" avec lui. Il est actuellement... [Lire la suite]
Posté par MaxRss à 12:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 avril 2020

"Mo' Roots" - Taj Mahal

On finit le mini-cycle Taj Mahal (mais rien n'interdit que dans l'avenir il n'y ait d'autres de ses albums ici) par un disque assez éloigné des deux précédents albums abordés (qui étaient ses deux premiers opus ; celui-ci n'est absolument pas son troisième, mais son septième). On l'a vu récemment, Taj Mahal, musicien de blues américain, a démarré sa carrière en fanfare avec deux albums absolument géniaux, Taj Mahal et The Natch'l Blues, deux modèles de blues-rock bien charpentés, enregistrés avec de super musiciens, (Ry Cooder sur... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
20 février 2020

"Pokhara" - Yannick Noah

- Tu suis Roland-Garros, toi ? - Ah oui, j'aime bien, même si je commence vraiment à en avoir marre que ça soit toujours Rodrigo qui gagne. - Rodrigo, oui, 23 fois, ça fait beaucoup. - 24 fois. - Ah oui, 24. C'est quand même plus comme avant, Roland-Garros.  - C'est surtout pas demain la veille qu'un Français regagnera ce tournoi. La dernière fois, c'était quand même en 1983, Yannick Noah contre Mats Wilander, et en trois sets, en plus. Ca, c'était du grand spectacle, quand mon grand-père en parlait, il en frissonnait... [Lire la suite]
18 février 2020

Charango - Yannick Noah

Quai Charles De Gaulle, 6ème arrondissement de Lyon, Siège d'Interpol.  Monsieur Yannick Noah, en cette pièce tenue secrète, nous allons vous soumettre au teste de détecteur de mensonges. Lorsque vous direz la vérité, une lumière verte scientillera et un DING retentira. Lorsque vous mentirez, une lumière rouge scientillera et DRRR retentira. Tout est clair ? Alors, allongez-vous, nous allons implanter les électrodes. Trouvez-vous que Charango est un bon disque ? Non. BRRR ! Premier mensonge !   Trouvez-vous que... [Lire la suite]
10 février 2020

House Of Exile - Jimmy Cliff

Quand on parle de Jamaïque et de reggae, d'instinct le premier nom qui nous vient, c'est celui de Bob Marley. Après, il faut bien avouer que Bob au-dessus de tout. Mais, il arrive aussi que le nom de Peter Tosh fasse surface. Tout comme celui de Bunny Wailer. Mais, il existe un autre reggae-man jamaïcain que l'on a tendance à oublier : Jimmy Cliff. Et c'est de lui dont je vais vous parler aujourd'hui. Mais attention, au cas où vous auriez pu le penser, je ne mets pas Cliff au même niveau que Tosh et Wailer et encore moins au... [Lire la suite]
Posté par MaxRss à 10:40 - - Commentaires [68] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

01 février 2020

Svalutation - Adriano Celentano

Et oui, comme vous le voyez, Adriano Celentano fait sa première apparition sur le blog ! Et il n'y a rien de scandaleux là-dedans car, que l'on aime ou que l'on aime pas, ce chanteur mérite sa place sur un blog musical. Récemment, au cours d'une discussion très enlevée durant laquelle certains chanteurs se sont bien fait dégommer, Clash m'a fait remarquer qu'Adriano Celentano, c'est le Johnny Hallyday italien. Pour deux raisons : la première étant la longévité de la carrière du bonhomme. Johnny n'est plus, mais Celentano est... [Lire la suite]
Posté par MaxRss à 10:00 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
02 janvier 2020

"Sandinista !" - The Clash

Je vous écris une longue lettre parce que je n'ai pas le temps d'en écrire une courte (Blaise Pascal). Hey-Ho, let's go ! (Ramones). La question qui se pose ici est la suivante : Sandinista ! est-il un chef d'oeuvre ? Pour ma part, je ne sais pas vraiment, j'hésite...J'avoue aussi avoir considérablement redécouvert cet album depuis une bonne dizaine d'années (cette chronique est une réécriture, l'ancienne datait d'août 2009 et était assez moyenne), et l'apprécier de plus en plus à chaque écoute. Mais comme ce disque est une sorte... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 15:00 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
27 décembre 2019

Track-by-track : Pouvoirs - Bernard Lavilliers

Je vais être direct les mecs : pour ce nouveau track-by-track sur le blog, le 367ème en tout, c'est un PUTAIN de MONSTRE que je vous propose. Et quand je dis PUTAIN de MONSTRE, je pèse mes mots ! Voici Pouvoirs, le sixième album studio de Bernard Lavilliers. Entre 1975 et 1983, donc du Stéphanois jusqu'à Etat D'Urgence inclus, Nanard Le Gringo n'a sorti que des grands albums. Mais, définitivement, Pouvoirs est au-dessus de la mêlée. Clash m'a d'ailleurs fait remarquer à juste titre que Lavilliers doit être sûrement du même avis... [Lire la suite]
25 décembre 2019

Track-by-track : O Gringo - Bernard Lavilliers

Pour ce 366ème track-by-track, un album studio de Bernard Lavilliers. Et pas n'importe lequel : O Gringo, qui est sorti en 1980 et qui est son septième opus. Bon, autant le dire : ce disque, lors de sa sortie, n'a pas eu de bol car il lui fallait succéder à cet album dantesque qu'est Pouvoirs. Lequel, malgré sa réussite artistique totale, s'est mangé un vilain bide. O Gringo, malgré sa place peu enviable dans la disco de Nanard fera coup double : non seulement c'est une réussite artistique totale et en plus, ce sera un très gros... [Lire la suite]