11 juin 2018

"13" - Black Sabbath

2013 aura été l'année de deux retours inespérés : David Bowie et Black Sabbath. Deux retours qui, définitivement, sont les derniers de ces deux piliers, Bowie étant mort en 2016 juste avant de nous offrir son testament musical Blackstar, et Black Sabbath a arrêté sa carrière récemment, après une ultime tournée et un double live du nom évident de The End. Live au sein duquel on ne trouve strictement aucune chanson de leur dernier album, 13, qu'ils ont sorti en 2013. Ce qui est une incompréhensible hérésie, tant cet ultime album, à la... [Lire la suite]

10 juin 2018

"Reunion" - Black Sabbath

En 1995, Black Sabbath touche le fond, nadir total, avec Forbidden, un disque nullissime produit par Ernie C de Body Count. Deux ans après cette incroyable contre-performance (dans le genre, c'est pire encore que du Dylan façon Self Portrait ou du U2 façon Pop, dans la catégorie cotnre-performance !), le groupe se reforme pour une tournée. Et quand je dis 'le groupe', pardon, mais je parle du groupe originel, avec Ozzy Osbourne, Tony Iommi (qui n'est de toute façon jamais parti), Geezer Butler (qui revient pour l'occasion) et Bill... [Lire la suite]
01 juin 2018

"Live At Last" - Black Sabbath

Double ration de Black Sabbath aujourd'hui, après Heaven And Hell ce morninge. Mais ce deuxième article sur le groupe pour aujourd'hui sera, lui, plus court que de coutume. Après tout, cet album est une note de bas de page dans la discographie du groupe, rien de plus, alors inutile d'en faire des kilomètres à son sujet. En 1980, le groupe, on l'a vu, a ressuscité avec un nouveau chanteur, Ronnie James Dio, dont la voix haut-perchée et surpuissante n'a d'égale que sa petite taille (il n'était pas grand, le bonhomme, mais tout rikiki,... [Lire la suite]
31 mai 2018

"Never Say Die !" - Black Sabbath

Après un Technical Ecstasy étrange, un peu inégal et surtout enregistré dans la douleur par un groupe au bord de l'implosion, Black Sabbath va vivre une des plus grosses crises de sa carrière : Ozzy Osbourne, en 1977, après la tournée, complètement rétamé par la coke et, en plus, devenu alcoolique à plein temps et en proie à un certain embonpoint (on l'applaudit bien fort pour ce tiercé gagnant), se barre. Le groupe, qui avait déjà composé de nouvelles chansons (ce qui fut assez laborieux ; basé temporairement au Canada (Toronto)... [Lire la suite]
30 mai 2018

"Technical Ecstasy" - Black Sabbath

Décrite par Ozzy Osbourne comme représentant deux robots en train de s'envoyer en l'air sur un escalator (un coup vite fait, alors, vu qu'ils sont sur deux escalators allant l'un vers le bas, l'autre vers le haut), la pochette de Technical Ecstasy, conçue par Hipgnosis, n'est pas exactement le genre de visuel qu'on aurait imaginé pour un disque de Black Sabbath (en même temps, le simili-samouraï au casque de flic de Paranoid non plus). Je ne sais pas exactement ce qui a poussé le groupe à autoriser un artwork pareil pour leur album,... [Lire la suite]
29 mai 2018

"Sabotage" - Black Sabbath

  Alors autant j'avais acheté le précédent opus du groupe, Sabbath Bloody Sabbath, pour sa pochette (et Vol. 4 aussi, d'ailleurs), autant celui-ci, ce n'est pas son artwork qui m'a donné envie de le prendre, mais une simple raison, le complétisme. Sabotage, sixième album de Black Sabbath, sorti en milieu d'année 1975 (et enregistré au Morgan Studio de Londres entre février et mars 1975, produit par le groupe et Mike Butcher), soit un an et demi après le précécent opus, est en effet sorti sous une des plus atroces, ridicules... [Lire la suite]

28 mai 2018

"Sabbath Bloody Sabbath" - Black Sabbath

Ce disque est ultra important pour moi : ce fut non seulement mon premier Black Sabbath, mais aussi un de mes tout premiers albums de heavy metal, avant Motörhead, avant Iron Maiden, avant Metallica, avant Guns'n'Roses (que j'ai un peu de mal à ranger dans le heavy metal ; pour moi, c'est du hard-rock, tout simplement ; mais passons), avant Patrick Bruel...mais non, là, j'déconne. Bruel, c'est pas du heavy metal, c'est du skate-punk. Bon. Ce disque est important pour moi rien que pour ça (en plus, je l'adore, et je l'ai toujours... [Lire la suite]
27 mai 2018

"Vol.4" - Black Sabbath

Nous tenons à remercier la grande COKE Company de Los Angeles. Les crédits de cet album feront jaser. Black Sabbath, qui a effectivement enregistré ce disque au Record Plant de Los Angeles (en mai 1972, le disque sortira en septembre), ne remerciait pas, ici, le fabricant de sodas, on s'en doute. Le groupe a définitivement plongé dans les délices infernaux (les séquelles seront inévitables) de la cocaïne, et ce quatrième album, sobrement intitulé Vol. 4, compte parmi les albums les plus poudreux de l'histoire du rock avec le There's... [Lire la suite]
26 mai 2018

"Master Of Reality" - Black Sabbath

Sorti en 1971, ce disque est pour moi le premier sommet de Black Sabbath. Il inspirera son nom à un groupe de hard-rock à tendance stoner fondé par Chris Goss (producteur de Kyuss et Queens Of The Stone Age) en 1981, Masters Of Reality (dans lequel certains QOTSA, Josh Homme, Nick Oliveri, se sont temporairement illustrés). Bref, cet album, leur troisième, s'appelle Master Of Reality, et s'il y à bien un truc négatif à dire à son sujet, c'est au niveau de sa pochette : elle est, franchement, moyenne : le nom du groupe et de l'album,... [Lire la suite]
25 mai 2018

"Paranoid" - Black Sabbath

On ne peut pas réussir à tous les coups : si le premier album de Black Sabbath était sorti sous une pochette fascinante, ce deuxième album, lui, a eu droit à un foirage en règle. C'est d'autant plus dommage que Paranoid, tel est son nom, est un disque largement plus réussi que Black Sabbath, le premier album, qui était pour le moins inégal (une face A remarquable, une face B décevante). Sorti en 1970, ce deuxième album est un des plus mythiques du groupe, mais ce n'est donc pas grâce à sa pochette, qui représente un, euh, je dirais... [Lire la suite]