18 février 2018

"Long May You Run" - Stephen Stills & Neil Young (The Stills/Young Band)

Neil Young et Stephen Stills se connaissent depuis des décennies, depuis 1965/1966, période de formation de Buffalo Springfield, leur premier groupe important. Tous deux étaient à la guitare et au chant, selon les morceaux. Après le deuxième opus du groupe (le sublime Buffalo Springfield Again de 1967), Neil se barre, et se lance en solo en 1968 avec un album éponyme pas parfait, mais tout de même rempli de grands morceaux. Stills, lui, à la séparation du groupe, participera à diverses sessions en tant que musicien de studio,... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

11 février 2018

"Zuma" - Neil Young

Je pense qu'il ne doit pas y avoir beaucoup de monde pour affirmer avoir acheté ce disque pour sa pochette. Elle est en effet des plus rebutantes, ce qui n'est hélas pas un cas isolé dans la (plutôt longue, et en perpétuel accroîssement, le bonhomme continuant régulièrement d'enregistrer et de sortir des albums, encore récemment avec un disque fait avec The Promise Of The Real ET un album d'anciens morceaux) discographie de Neil Young. Cet album date de 1975, et il fait suite à une période des plus sombres, dévastatrices même, du... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
03 février 2018

"Year Of The Horse" - Neil Young & Crazy Horse

En 1997, Jim Jarmusch réalise un documentaire sur Neil Young, dans lequel on le suit tout du long de sa tournée de 1996 (tournée promotionnelle de Broken Arrow, un bien mauvais album au demeurant). Le documentaire, assez mal accueilli à sa sortie, s'appelle Year Of The Horse (rappelons que le groupe mythique de Neil Young s'appelle Crazy Horse), et parallèlement au film, un album sortira, aussi en 1997, et portant évidemment, lui aussi le nom de Year Of The Horse. Enregistré durant la tournée, sans précision (on ne sait pas quels... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
25 janvier 2018

"Road Rock 1 : Friends And Relatives" - Neil Young

Vous reprendrez bien un peu de Neil Young ? Ah, ne me dites pas non, car en plus ce l'album que j'aborde aujourd'hui, il y aura bientôt un autre disque, pas encore abordé, du Loner sur le blog. Cet album, celui que j'aborde maintenant, est un live (ceci dit, l'autre aussi en sera un), il date de 2000 et est assez court, car il ne dure que 64 minutes. Oui, une heure, en gros. Mais pour 8 titres seulement, oscillant entre un peu plus de 3 minutes pour le plus court, et carrément 18 minutes pour le plus long. Enregistréau cours d'une... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
01 janvier 2017

"Earth" - Neil Young + The Promise Of The Real

J'aime Neil Young, j'adore Neil Young même, mais franchement, il y à des fois, il ferait mieux de se casser la gueule dans une cage d'ascenseur vide au 15ème étage d'un immeuble plutôt que de sortir certains albums. Ou disons plutôt, pour le cas qui nous intéresse ici, certains projets. En 2015, le Loner a sorti un album intitulé The Monsanto Years, un disque (non chroniqué ici, je le ferai sans doute un jour car j'ai du retard à rattraper, notamment concernant Neil Young) enregistré avec un groupe du nom de The Promise Of The Real,... [Lire la suite]
06 décembre 2014

"Tonight's The Night" - Neil Young

 La fameuse trilogie du fossé... Trois albums faits par Neil Young entre 1973 et 1974, sortis entre 1973 et 1975. Trois albums incroyablement déchirés, sombres, dépressifs, anticonformistes, extrémistes. Le premier, je l'ai réabordé récemment, c'est Time Fades Away, un live sorti en 1973, un disque court (34 minutes) mais intense, certes à moitié rongé par une qualité audio quelque peu rugueuse, mais cet enregistrement live, entièrement constitué d'inédits (L.A., la chanson-titre, Last Dance, Yonder Stands The Sinner...),... [Lire la suite]

28 novembre 2014

"Time Fades Away" - Neil Young

Dans la discographie de Neil Young, cet album tient une place à part. Avec le double album Journey Through The Past (bande originale du film du même nom que Neil a réalisé en 1972), c'est le seul opus de Neil Young à ne pas avoir été édité en CD de façon officielle (possédant une édition CD de Journey Through The Past publiée par un label argentin du nom de Lost Diamonds, je sais qu'il existe, officieusement, en CD ; pour l'autre album, celui dont je vais parler maintenant, je l'ignore, en revanche, mais c'est peu probable, et en... [Lire la suite]
16 mai 2014

"Buffalo Springfield Again" - Buffalo Springfield

J'avais abordé cet album en 2010, et depuis, plus rien concernant non seulement lui, mais Buffalo Springfield. Fallait remédier à celà. Autant je n'ai pas l'intention de réaborder leur premier opus (Buffalo Springfield, de 1966, avec le hit For What It's Worth), autant ce deuxième album, sorti en 1967, et intitulé sobrement Buffalo Springfield Again, j'avais envie de le remettre en avant. Parce que si le premier opus est vraiment correct (des tas de petites chansons sympatoches comme Burned, Flying On The Ground Is Wrong ou Nowadays... [Lire la suite]
24 janvier 2014

"Live At The Fillmore East 1970" - Neil Young & Crazy Horse

Les Archive Series de Neil Young, c'est quand même quelque chose. Des albums live que le Loner distille de temps à autre (le dernier en date propose des extraits d'un concert donné au Cellar Door de Washington en 1970, et c'est sublime, comme toujours), issus de sa réserve personnelle, des cuvées juteuses qu'il a mis en bouteille lui-même dans son château... Pour le moment, si on excepte un live enregistré en 1992 (Dreamin' Man) issu de la tournée de l'album Harvest Moon, et proposant exactement l'intégralité, dans le désordre,... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
09 juin 2013

"Le Noise" - Neil Young

Neil Young est connu pour des albums de folk-rock (ou de folk pure) et des albums de rock sans concession. Le mec a certes signé Helpless (au sein de Crosby, Stills, Nash & Young), Heart Of Gold, After The Gold Rush, Soldier, Comes A Time ou Long May You Run, mais il est aussi considéré comme le parrain du mouvement grunge, un artiste fédérateur pour ce mouvement, une référence, un exemple. Entendre la face B de Rust Never Sleeps, ou l'ensemble de Re.ac.tor, Ragged Glory ou Sleeps With Angels pour s'en convaincre. Il a fait... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 13:30 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,