15 juin 2020

"Hot Rocks 1964 - 1971" - The Rolling Stones

Bordel de Dieu : un album des Stones que je n'avais toujours pas abordé sur le blog ! Il en restait un ! En fait, deux choses :  a) Il n'en reste pas qu'un, car les premiers albums n'ont pas été abordés, dans l'ensemble b) Ce n'est pas vraiment un album, là, pour le coup c) J'ai dit 'deux choses', pas trois, donc virez-moi ce c) d) Oui, je sais, je l'ai déjà faite, celle-là e) Mais c'est quand même moi le patron dans ma chronique, non ? f) Ah, mais. Mais que ça soit ou pas un album, on s'en fout, c'est les Rolling... [Lire la suite]

11 juin 2020

"Bridges To Babylon" - The Rolling Stones

Quand les Stones se "reforment" en 1989 pour Steel Wheels, après trois ans de guéguerre interne ayant quasiment conduit à la fin du groupe (entre Jagger et Richards, ça n'allait plus du tout, d'autres membres du groupe étaient à fond dans la came...), ce fut quasiment miraculeux. Même si beaucoup affirmèrent alors, et continuent de le faire, que, définitivement, les Cailloux n'ont pas, n'ont jamais, retrouvé la forme de leur grande période (1968/1972). Mais Steel Wheels, qui sera suivi d'une tournée mondiale triomphale immortalisée... [Lire la suite]
31 mai 2020

"Flashpoint" - The Rolling Stones

De même que le 4 de Foreigner (réabordé récemment) et le Isolation de Toto, cet album est extrêmement important pour moi. Celui-là peut-être plus encore que les autres. On parle des Rolling fuckin' Stones, ici, après tout, et cet album fut mon premier d'eux. Je me souviens encore de quand le 45-tours Highwire est sorti, alors que je n'avais que 9 ans, c'était donc en 1991. Chanson politique sur la Guerre du Golfe (bon, ça, évidemment, à l'époque, je ne pouvais pas m'en douter), elle cartonnait, c'était la première du groupe en deux... [Lire la suite]
14 janvier 2020

"Between The Buttons" - The Rolling Stones

1966, la culture hippie/flower power, le psychédélisme, font irruption, et ravagent tout. Tout le monde, à commencer par les Beatles, vont vouloir faire du rock psychédélique. Les Rolling Stones aussi vont s'y coller, en 1967, avec deux albums (mais en fait, surtout le deuxième qu'ils sortiront, Their Satanic Majesties' Request, totalement éloigné de ce que les Stones faisaient alors, tellement éloigné que le groupe le reniera quelque peu, en tout cas pendant des années). Mais avant de sortir ce disque bien lysergique (pochette en... [Lire la suite]
20 décembre 2019

"Through The Past, Darkly (Big Hits Vol. 2) - The Rolling Stones

Ici, il convient de s'arrêter un petit peu ; la pochette de cet album n'est-elle pas, après tout, en forme de panneau Stop ? Bon, OK, je sors, mais qui se charge d'écrire la chronique, alors ? OK, je reste. Oui, cette pochette est en forme octogonale, l'album a par la suite été réédité en pochette carrée classique ce qui a nettement moins de gueule, je vous le concède. Je suis bien content de l'avoir en glorieux vinyle d'époque, cet album (précisons d'ailleurs que la forme de la pochette rend celle-ci un peu fragile ; une pochette... [Lire la suite]
30 octobre 2019

Track-by-track : Beggars Banquet - The Rolling Stones

Pour ce 360ème track-by-track, un album des Rolling Stones. Et ce disque, pour le groupe, il a une importance particulière. Il faut comprendre. L'année d'avant, en 1967, les Stones avaient pondu Their Satanic Majesties Request, leur Sgt Pepper à eux, donc en plus méchant, et ça s'était soldé par un accueil très froid. Aussi bien de la part de la critique que du public. La popularité des Stones en avait pris un sacré coup par la gueule. Le groupe lui-même a longtemps chié sur ce skeud, l'estimant totalement raté. Après ce cuisant... [Lire la suite]

29 juin 2018

"It's Only Rock'n'Roll" - The Rolling Stones

Beaucoup de fans estiment qu'avec ce disque, ça y est, les Stones n'avaient plus rien à dire. Le début de la fin, quelque part. Sous une sublime pochette conçue par le regretté Guy Pellaert (qui, la même année, fera la pochette du Diamond Dogs de Bowie). Sorti en 1974, It's Only Rock'n'Roll n'est pourtant pas un mauvais album des Rolling Stones, ni un mauvais album tout court. Bon, c'est vrai, il n'est pas parfait, il est un peu long (48 minutes), il contient deux titres vraiment pas terribles, mais beaucoup de groupes d'un niveau... [Lire la suite]
19 avril 2018

"Stripped" - The Rolling Stones

Tiens, les Rolling Stones, ça faisait longtemps qu'on n'en avait pas parlé (enfin, sauf pour aborder le premier opus solo de Ron Wood et le Jamming With Edward ! de Jagger, Watts, Wyman, Cooder & Hopkins récemment). Histoire d'en reparler, quoi de mieux que de prendre un disque qui n'avait pas encore été abordé ? J'aurais  en effet pu refaire une chronique pour Sticky Fingers ou Goats Head Soup, par exemple, mais non. C'est avec cet album live enregistré et sorti en 1995, et donc une version plus complète, collector, est... [Lire la suite]
11 avril 2018

"Jamming With Edward !" - Nicky Hopkins, Ry Cooder, Mick Jagger, Bill Wyman & Charlie Watts

Ce disque est mythique. Enregistré en 1969, il ne sortira, sur le label des Rolling Stones, qu'en 1972, l'année de sortie de leur double Exile On Main St. qui possède une bien meilleure réputation que lui. Car cet album, qui n'est pas un disque des Rolling Stones malgré que trois des membres du groupe jouent dessus et qu'il soit sorti sous leur label, possède une réputation très merdeuse. On en parle comme d'un disque foiré, inutile, vain, sans intérêt. Il s'en vendra des caisses à sa sortie, résultante du fait que l'album fut vendu... [Lire la suite]
29 décembre 2016

"Blue And Lonesome" - The Rolling Stones

Les enfoirés sont de retour ! Pas les p'tits chanteurs frouzes qui se réunissent une fois par an pour un big concert filmé par TFmuche, non, les autres. Les Cailloux. Les papys. Oui, ces enfoirés-là, putain de merde de renne irlandais ! Si on m'avait dit, en 2016, peu importe quand jusqu'à juillet ou août en tout cas, que les Rolling fuckin' Stones sortiraient un nouvel album studio, je ne l'aurais pas cru. Merde, leur dernier album remonte à 2005 quand même, cet incroyable A Bigger Bang qui, lui-même, remontait à huit ans après le... [Lire la suite]