14 juillet 2020

"Starmania Ou La Passion De Johnny Rockfort Selon Les Evangiles Télévisés" - Michel Berger & Luc Plamondon

Nous, tout c'qu'on veut c'est être heureux, être heureux avant d'êt' vieux... J'ai du succès dans mes affaires, j'ai du succès dans mes amours, je change souvent d'secrétaire... On aura tous un numéro dans le dos, et une étoile sur la peau... Qu'est-ce que j'vais faire de ma vie, moi j'ai envie de rien, j'ai juste envie d'être bien... J'ai la tête qui éclate, j'voudrais seulement dormir, m'étendre sur l'asphalte, et me laisser mourir... Qu'est-ce que c'est que cette starmania ? J'veux tout casser avant d'partir, j'ai pas... [Lire la suite]

25 avril 2020

"Babacar" - France Gall

MaxRSS a abordé, récemment, un album de France Gall, celui de 1975 qui, à défaut d'avoir été le premier album de la Gall (loin de là, même, elle a démarré sa carrière, on le sait, dans les 60's), était son premier album structuré comme tel (les précédents étaient, tous, des assemblages de 45-tours 4-titres, sans âme et sans envergure). Ce premier 'vrai' album, sans titre, était celui de la renaissance : entièrement signé Michel Berger (avec qui France venait de se mettre, ils se marient en 1976, ont un premier enfant en 78 et un... [Lire la suite]
24 avril 2020

"Double Jeu" - France Gall & Michel Berger

Michel Berger est mort le 2 août 1992, d'une attaque cardiaque, il avait 44 ans, ce qui est putainement trop jeune. Deux mois plus tôt, moins de mois plus tôt en fait (le 12 juin), sortait son dernier album, un disque assez à part, car enregistré en duo avec celle qui deviendra rapidement, hélas, sa veuve (et qui nous a quittés, elle aussi, en 2018) : France Gall. Un album en duo, entièrement écit et composé par Berger comme à son habitude. L'album s'appelle Double Jeu, est crédité au duo, et offre 10 titres, pour un total de 48... [Lire la suite]
23 avril 2020

"Ca Ne Tient Pas Debout" - Michel Berger

Entre /Différences en 1985 et cet album, il n'y à, dans la discographie de Michel Berger, qu'un album live, que j'ai par ailleurs abordé hier, Au Zénith. On l'a vu, un live correct mais daté, qui souffre des tares de son époque mais offre tout de même de bons, très bons moments. Berger n'était pas une bête de scène, sa timidité légendaire l'a empêché de faire des tournées interminables à la Hallyday/Goldman, donc ce document live, un de ses rares, est tout de même à écouter ne serait-ce que pour ça. Quant à /Différences, de 1985,... [Lire la suite]
22 avril 2020

"Au Zénith" - Michel Berger

On approche de la fin du cycle Berger, avec cet album, un live, son troisième (après un double en 1980 et un simple en 1984), mais le premier que j'aborde de lui (au fait, si vous voyez des astérisques à la fin de certaines chansons dans le tracklisting plus bas, c'est pour indiquer les chansons qui, sur le CD, manquent à l'appel, soit 4 chansons en tout ; le CD, simple, contient en effet 19 titres, et le double vinyle, 23). A ce sujet, petit coup de gueule de ma part : je ne sais pas combien de temps dure le double vinyle, mais le... [Lire la suite]
21 avril 2020

"/Différences" - Michel Berger

1983 a été l'année de Voyou, album remarquable, quasiment parfait en fait, qui montrait un Michel Berger plus pop que 'chanson', il a popisé sa musique avec des synthés, des mélodies plus entraînantes, un album à la Goldman ou à la Balavoine, son grand ami. Malgré ses 4 tubes (pour 8 titres en tout !), l'album se vendra bien, mais pas des masses, ce qui semble vraiment curieux et même incompréhensible. C'est pourtant un de ses meilleurs albums, et accessoirement mon préféré, du moins je pense. Deux ans plus tard, on arrive à 1985... [Lire la suite]

20 avril 2020

"Voyou" - Michel Berger

  1982 est une année particulière pour Michel Berger : il a essayé, sans, hélas, aucun succès (mais c'était quand même prévisible), de monter un opéra-rock scénique aux USA. Ce qui donnera  Dreams In Stone, disque anglophone enregistré avec des chanteurs ricains (Bill Withers, Roseanne Cash...) et des musiciens soft-rock américains, dont une partie de Toto. L'échec cinglant (et comme je l'ai dit, prévisible : ultra reconnu chez nous, Berger, aux States, n'était rien, et le disque s'est paumé dans la production... [Lire la suite]
19 avril 2020

"Dreams In Stone" - Michel Berger

  En 1981, Michel Berger semble stagner un peu avec Beaurivage, disque sombre, intérieur, mélancolique et peu tubesque (une seule chanson, Mademoiselle Chang, cartonne, le reste de l'album est très discret), qui se vendra d'ailleurs bien moins que le précédent, le cartonneur Beauséjour de 1980. A la suite de la sortie de cet album, Michel Berger, assisté de Philippe Rault (coproducteur), va se lancer dans un projet un peu fou : monter un opéra-rock scénique, aux USA. Projet qui n'aboutira pas, mais donnera tout de même... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
18 avril 2020

France Gall - France Gall

France Gall sur le blog ? Qu'est-ce que c'est que ce bordel ? Ne vous pincez pas, vous ne rêvez pas ! Vous avez bien lu et bien vu. Et puis, entre nous, c'est vrai que c'est pas l'Everest France Gall, mais c'est pas la plaie non plus. Dans le domaine de la variété française féminine, il y a bien pire qu'elle. Vous voulez que je cite des noms ? Oh, ce n'est pas la peine, maintenant que vous me connaissez un peu, je suis sûr que vous savez à quelles chanteuses je pense. Cependant, je vous dois la vérité : en temps normal, jamais il ne... [Lire la suite]
18 avril 2020

"Beaurivage" - Michel Berger

Après le succès de Starmania, Berger va se mettre à vendre ses albums par paquets de douze. Beauséjour, sorti en 1980, son premier en 4 ans, sera sa meilleure vente, un disque orné de trois singles à succès, qui plus est, et ce qui me gâche rien, l'album est vraiment réussi (pas forcément meilleur que les précédents, mais en tout cas, pas moins bon, ça c'est clair). Lui qui avait mis autant de temps pour faire un nouveau disque ne va pas chômer, désormais : en 1981, à peine un an après Beauséjour, Michel Berger sort Beaurivage. Le... [Lire la suite]