21 septembre 2014

"Hang On To Your Heads - Louisiana State University, Baton Rouge, 1975" - Led Zeppelin

Pour ce nouveau bootleg, place à nouveau à Led Zeppelin. Et à un concert de leur tournée américaine de 1975. Une tournée franchement remarquable, le groupe étant la plupart du temps en forme, et, musicalement parlant, par le biais de leur double album Physical Graffiti (1975, justement), au sommet de leur art. Capté le 28 février à la Louisiana State University, à Baton Rouge, en Louisiane, ce bootleg s'appelle Hang On To Your Heads, et, triple, il offre la totalité, avec une excellente qualité audio, de ce concert. Soit presque 3... [Lire la suite]

16 septembre 2014

"Bonzo's Birthday Party" - Led Zeppelin

Il y à des bootlegs de Led Zeppelin qui sont plus connus, appréciés, et même cultes que d'autres. Sincèrement, celui-ci fait partie des plus cultes, au même titre que les concerts de mai 1975 à Earl's Court, du concert de 1970 au Royal Albert Hall donné le jour de l'anniversaire de Jimmy Page, du L.A. Forum 1970 (le fameux Live On Blueberry Hill), de ceux du Madison Square Garden de 1973 (le double live officiel The Song Remains The Same) et 1975, de ceux de Los Angeles 1977, de Knebworth 1979 et de l'Olympia en 1969... [Lire la suite]
15 septembre 2014

"Royal Albert Hall 1970" - Led Zeppelin

Performance bien connue des fans, et au sujet de laquelle on peut s'étonner, au même titre que Knebworth 1979 et Earl's Court 1975, qu'elle ne soit pas officiellement disponible en CD (contrairement à ce qui est dit sur le second visuel de l'article, qui reprend celui du DVD de 2003, j'ai des doutes sur son officialité, mais je peux me tromper). Car, au même titre que ces deux autres performances mythiques (celle de Knebworth est sans doute surestimée, mais bien appréciable, ceci dit), on la trouve sur le double DVD Led Zeppelin DVD... [Lire la suite]
12 septembre 2014

"Windy City Adventure" - Led Zeppelin

L'autre jour, j'ai abordé un petit bootleg de Led Zeppelin proposant des extraits d'une session de répétition scénique (ou balance) faite, hors public, sur la scène du Stadium de Chicago, le 6 juillet 1973, quelques heures avant un concert qu'ils allaient y faire. Voici maintenant le temps d'aborder ce fameux concert, car il existe en bootleg, comme je l'ai d'ailleurs dit en abordant le bootleg du soundcheck (lequel soundcheck, comme je l'avais aussi dit, fut pendant longtemps considéré comme provenant d'une autre session de... [Lire la suite]
11 septembre 2014

"Chicago Stadium 1973 (Soundcheck)" - Led Zeppelin

Ce bootleg de Led Zeppelin est des plus mythiques et controversés. Déjà, il ne s'agit pas d'un concert, mais d'un soundcheck, d'une captation de balance, de répétitions scéniques en vue d'un concert, le jour-même du show, quelques heures plus tôt. Donc, pas de public, pas d'applaudissements. En cela, c'est assez peu fréquent. Ensuite, il y à des doutes sur les lieux du concert, la date. Sur le visuel ci-dessus, il y à la date du 6 juillet 1973, concert de Chicago, au Stadium (effectivement, ce soir-là, Led Zep se produisait à... [Lire la suite]
04 septembre 2014

"Capitol Center, Landover (Maryland) - May 30th, 1977" - Led Zeppelin

Les 25, 26, 28 et 30 mai 1977, Led Zeppelin s'est produit au Capitol Center de Landover, dans le Maryland, aux Etats-Unis, sur le continent américain, sur la planète Terre, et plus précisément (parce que, sinon, vous aurez du mal à situer le lieu des concerts, car je vous connais) dans la galaxie de la Voie Lactée. Je possède chacun de ces concerts, et ai déjà eu l'occasion ici de parler du second, celui du 26 mai, par le biais du bootleg Groovin' High, qui ne propose cependant pas l'intégralité du show (manquent Since I've Been... [Lire la suite]

01 septembre 2014

"The Drum'n'Bass Show" - Led Zeppelin

On le sait (du moins, les fans le savent), la tournée 1977 de Led Zeppelin ne fut pas la plus enthousiasmante : interminables versions de No Quarter (dans les 25 minutes, voire plus) et de Moby Dick (entre 20 et...36 minutes, selon les soirs !), qui était parfois renommé Over The Top par ailleurs ; solo de guitare parfois assez longuet de Page (inspiré par le passage d'archet de Dazed And Confused, lequel morceau, toujours prétexte à de longuets marathons, n'était pas joué en 1977) ; une interprétation aléatoire, surtout pour... [Lire la suite]
30 août 2014

"When We Were Kings" - Led Zeppelin

Alors là... On tient probablement : a) le meilleur bootleg de Led Zeppelin ; b) le meilleur bootleg au monde, tous groupes et genres confondus ; et, avant ça, c) le plus grand concert jamais donné par Led Zeppelin, de toute sa carrière. Enfin, un des plus grands, avec les autres shows donnés en 1975 (celui-ci est le dernier, du 25 mai) dans la mythique arena londonienne d'Earl's Court. C'est aussi un des concerts les plus longs jamais donnés par le groupe (lequel groupe avait l'habitude, alors, de donner de longs, longs shows de... [Lire la suite]
28 août 2014

"Any Port In A Storm : The Lost Soundboard Show" - Led Zeppelin

Si le plus grand concert jamais donné par Led Zeppelin, selon moi, est celui (ou plutôt, ceux !) donné(s) à Earl's Court en mai 1975 - et j'aurai bientôt l'occasion, ici, de parler d'un de ces concerts, celui du 25 mai, par le biais du quadruple bootleg When We Were Kings), la plus grands tournée qu'ils aient jamais donnée est en revanche celle de 1972/73, ayant servi à promouvoir l'album (sorti en 1973) Houses Of The Holy. C'est au cours de cette tournée qui fut des plus éreintantes (à force de concerts et d'abus en tous genres,... [Lire la suite]
09 juin 2014

Disques bonus des rééditions 2014 de "Led Zeppelin I", "Led Zeppelin II" et "Led Zeppelin III" - Led Zeppelin

Quand Led Zeppelin s'est reformé, en 2007, pour un unique concert en décembre à l'O2 Stadium de Londres (avec le fiston de John Bonham, Jason, à la batterie), tout le monde (ou presque) s'est dit oh putain, ça repart, ça va être grandiose. Mais le groupe avait prévenu : pas de tournée, pas d'album, rien que ce concert. Qui sortira en DVD et CD (et sera projeté en salles) en 2012 : Celebration Day. Le groupe y est en forme absolue, l'éclate totale, un live surpuissant. Seuls reproches : une pochette immonde (un reproche non musical,... [Lire la suite]