26 mai 2020

"Just For Love" - Quicksilver Messenger Service

Quicksilver Messenger Service... Ce nom fleure bon le flower power, pas vrai ? Formé en 1965 à San Francisco, le groupe est un des meilleurs représentants de ce que l'on appellera l'acid rock, du rock psychédélique, en fait, avec Jefferson Airplane et Love (aussi originaires de Californie), et était porté par le légendaire guitariste tout vêtu de noir, John Cipollina. Un premier album éponyme très sympa en 1968, un deuxième, essentiellement live et fulgurant (Happy Trails) en 1969, un troisième (Shady Grove) franchement médiocre la... [Lire la suite]

26 février 2018

"Maximum Darkness" - Man

Si j'aborde cet album, c'est parce que je le connais, et si je le connais, c'est grâce à deux choses bien différentes. J'aurais pu le connaître uniquement grâce à l'une de ces deux choses, peu importe laquelle, mais ce fut au final une jonction entre les deux. Compliqué ? Je m'explique. Il y à un livre que j'ai déjà cité plein de fois, parce qu'il recense des albums (111 albums, précisément, des années 60 à 2015) méconnus mais excellents, qu'il faut découvrir ou redécouvrir. Un livre de Manoeuvre, Collector. Si certains albums... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
13 février 2018

"Happy Trails" - Quicksilver Messenger Service

Quicksilver Messenger Service fait partie des groupes cultes de la scène rock (acid-rock, en fait) des années 60, et de la Baie de San Francisco en particulier. Le plus drôle là-dedans est que si le groupe a délivré quelques albums, il n'y en à qu'un, en fin de compte, qui tient la route du point A au point B, un seul album réussi et remarquable du début à la fin. Vous l'aurez compris, c'est de cet album qu'il s'agit. Datant de 1969, cet album est le deuxième du groupe, et il s'appelle Happy Trails. Le premier album, éponyme... [Lire la suite]