02 septembre 2015

"Discovery" - Electric Light Orchestra

Pour cette dernière (pour l moment) chronique du cycle Electric Light Orchestra, voici ce qui est probablement ma déception du lot. Enfin, déception... Ceci n'est pas le pire album d'ELO, loin de là. Je n'ai pas l'intention de les aborder, mais les albums faits après celui-ci, et notamment Zoom de 2001, sont, eux, vraiment affligeants, il ne s'y passe rien de potable. Discovery, lui, car c'est le titre de l'album, n'est pas un grand disque du groupe, et il fait pâle figure après tous les chefs d'oeuvre (et surtout le précédent... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

31 août 2015

"Out Of The Blue" - Electric Light Orchestra

Il est maintenant temps de parler du magnum opus d'Electric Light Orchestra : Out Of The Blue. J'attendais depuis des jours, depuis la rédaction de la chronique de On The Third Day (le premier album d'ELO abordé ici, et leur troisième opus, sinon), de pouvoir, enfin, parler plus longuement de ce que j'ai, mis à part ça, décrit rapidement, quasiment dans chacune des précédentes chroniques d'albums du groupe, comme étant leur chef d'oeuvre. Si Out Of The Blue, sorti en 1977 sous la forme d'un double album (17 titres pour un total de... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
29 août 2015

"A New World Record" - Electric Light Orchestra

Après un Face The Music (1975) vraiment bon mais que certains jugeront en demi-teinte, Electric Light Orchestra va tout faire péter, en 1976, avec son sixième album en autant d'années (et septième album tout court, en comptant un live en 1974 ; mais je ne compte pas les deux best-ofs sortis entre temps, dont un au nom sympa : Olé ELO) : A New World Record. Intronisant par le biais de la pochette de l'album son nouveau logo (inspiré par celui de la General Electric), logo qui, sur la pochette, est par ailleurs (je parle du vinyle) en... [Lire la suite]
27 août 2015

"Face The Music" - Electric Light Orchestra

Une chaise électrique en plein centre d'une gigantesque salle de métal, surplombée par trois immenses lettres E, L et O, un décor un peu à la Giger mais pas trop. De l'autre côté de la pochette, une vitre avec, le visage collé dessus, pressés les uns sur les autres pour regarder la probable exécution, sept personnages, les sept membres d'Electric Light Orchestra (ou ELO), tous avec un regard rougi (et une vilaine teinte jaunâtre/verdâtre, glauquissime). Voilà pour la pochette, assez tape-à-l'oeil, du sixième album (et cinquième... [Lire la suite]
26 août 2015

"Eldorado" - Electric Light Orchestra

Sorti en 1974, Eldorado est le quatrième album studio d'Electric Light Orchestra, et son cinquième tout court (juste avant, dans la même année, le groupe sortira un live, The Night The Light Went On In Long Beach, un excellent album malgré une qualité sonore déplorable pour le vinyle, ce qui fera que le groupe intentera un procès à sa maison de disque à cause de ça ! - ce fut bien restauré pour le CD). Son vrai titre semble en réalité être Eldorado - A Symphony, et on sent bien, avec ce titre, que le groupe a décidé... [Lire la suite]
25 août 2015

"On The Third Day" - Electric Light Orchestra

Quand je pense qu'il m'aura fallu tout ce temps pour, enfin, penser à aborder, ici, ce groupe... Si je dis ça, c'est parce que ce groupe, je l'adore, et ce depuis quelques années, et c'est pourtant le premier article les concernant. Electric Light Orchestra (ELO pour faire plus court), vous connaissez ? Si vous avez au moins 30/35 ans, et/ou que vous vous intéressez pas mal à la pop music des années 70, la réponse devrait être oui. Ce groupe anglais fondé au tout début des années 70 était, quelque part, un précurseur : parmi les... [Lire la suite]

30 juin 2013

"Flaming Pie" - Paul McCartney

Aaah, ça faisait quelques semaines qu'aucun album de Paul McCartney n'avait été abordé sur le blog, ça commençait sérieusement à faire long, hein ? En attendant que je me décide, un jour, à aborder Press To Play (de 1986) - et ça sera pour le dézinguer, probablement -, place à un disque qui, lui, contrairement à Press To Play, est un des meilleurs absolus de l'ex-Beatles. Il est sorti en 1997 et achève, en quelque sorte, une période heureuse pour Macca, vu qu'un an plus tard, sa femme, Linda, décèdera d'un cancer, et pose ici ses... [Lire la suite]
06 mai 2013

"Concert For George" - Collectif

Fin d'année 2001, George Harrison décède, d'un cancer. Un an plus tard, Brainwashed, son dernier album, sort, de manière, donc, posthume. Un disque produit par son ami Jeff Lynne, qui joue sur le disque, tout comme Dhani, fils de George (et qui a choisi lui-même l'ordre des morceaux apparaissant sur Brainwashed). En cette même année 2002, plusieurs artistes de renom se réunissent au Royal Albert Hall de Londres pour un concert qui sera filmé et enregistré (le tout sortira en 2003) : Concert For George. C'est Eric Clapton, Jeff Lynne... [Lire la suite]
04 mai 2013

"Traveling Wilburys Vol. 3" - Traveling Wilburys

 En 1988, un super-groupe a pris tout le monde de court, les Traveling Wilburys, avec un premier album (Traveling Wilburys Vol. 1) anthologique, de la country-rock à tendance pop, interprétée à plusieurs voix. Les Traveling Wilburys sont une fratrie, cinq frangins réunis avec la même idée en tête, faire de la bonne musique. En fait de frères, ce sont des frères d'armes, plutôt : George Harrison (Nelson Wilbury), Roy Orbison (Lefty Wilbury), Bob Dylan (Lucky Wilbury), Jeff Lynne (Otis Wilbury) et Tom Petty (Charlie T.... [Lire la suite]
01 mai 2013

"Traveling Wilburys Vol. 1" - Traveling Wilburys

 On parle de supergroupe quand plusieurs célébrités musicales venues de groupes divers (ou n'ayant jamais participé à un groupe, d'ailleurs) se réunissent pour en former un, même de manière très éphémère : Blind Faith (Clapton, Winwood, Ginger Baker, Ric Grech), Derek & The Dominoes (Clapton, Duane Allman, Carl Radle, Bobby Whitlock, Jim Gordon), The Plastic Ono Band (Lennon, Yoko, Clapton - décidément ! -, Klaus Voormann, Alan White), Them Crooked Vultures (Josh Homme, John Paul Jones, Dave Grohl), mais aussi, sans citer... [Lire la suite]