08 janvier 2017

"Don Juan's Reckless Daughter" - Joni Mitchell

Comment ?!? Un seul album de Joni Mitchell (en l'occurrence The Hissing Of Summer Lawns, 1975) abordé sur le blog ? Mais c'est pas normal, ça ! Limite illégal ! Il est donc temps de se mettre en règle (ou en équerre, ou en rapporteur, enfin, comme vous voulez), grâce à cet article. On va donc reparler de  la blonde folkeuse canadienne à la voix d'ange androgyne. Joni Mitchell, l'immortelle (en même temps, elle n'est pas morte, et heureusement) auteure de Big Yellow Taxi, Woodstock (qu'elle offrit à Crosby, Stills, Nash... [Lire la suite]

30 décembre 2016

"Üdü Wüdü" - Magma

Üdü Wüdü est une des pierres angulaires de la longue discographie de Magma, groupe de jazz français crée par Christian Vander.Un être bien singulier qui est aussi le créateur d'une langue dérivée des langues germaniques: le kobaïen. Il est aussi un des meilleurs batteurs de toute l'histoire de la musique, son jeu aux forts accents martiaux ainsi qu'à ses nombreux contre-temps légendaires ont écrit son mythe!C'est aussi un artiste à la langue bien pendu qui a accusé Notre ami Oldfield de lui avoir fauché (en quelque sorte) ses... [Lire la suite]
Posté par Kingstalker à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
14 octobre 2015

"Night Passage" - Weather Report

Cet article est probablement (mais c'est pas encore certain) le dernier que je ferai concernant Weather Report, si on excepte une chronique complémentaire sur Black Market et Heavy Weather, que je ferai sans doute un jour. Pourquoi être si catégorique à ce sujet ? Parce que, s'il reste en effet pas mal d'albums du Bulletin Météo à aborder, la majorité de ceux-ci ne sont vraiment pas folichons, enfin, selon mon humble avis, et en aborder un de cette catégorie (les 'mauvais albums' de Weather Report) équivaut quelque part à les... [Lire la suite]
11 octobre 2015

"Rickie Lee Jones" - Rickie Lee Jones

D'entrée de jeu, ce disque en jette :  une pochette sublime et sensuelle, qui marque le regard. Pas pour le fond orangé couleur de feu, mais pour cette jeune femme qui, recto commee verso (au verso, la photo a juste été inversée), pose divinement, mais de manière décontractée, cigarillo allumé au bec, tête penchée de côté, une sorte de béret rouge vissé sur ses beaux cheveux blonds et longs. Un look proto bobo, devenu indissociable de l'artiste. Dites bonjour à Rickie Lee Jones, à la voix d'or (il faut l'entendre... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 15:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
01 octobre 2015

"Tale Spinnin'" - Weather Report

Il fallait bien que ça arrive un jour : un album de Weather Report qui ne soit pas un chef d'oeuvre. Ca, il y en à eu, des grands albums du Bulletin Météo, ces I Sing The Body Electric, Black Market, Sweetnighter, Mysterious Traveller, Heavy Weather, autant de grands albums de fusion jazz, des disques intemporels et remarquables. Mais le groupe n'a pas sorti que des grands disques. Mr. Gone, par exemple, ou Night Passage, sont assez moyens. Moins bons que ce disque-ci, sorti en 1975, coincé entre deux chefs d'oeuvres (Mysterious... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
24 septembre 2015

"Mysterious Traveller" - Weather Report

Weather Report, fameux groupe de jazz-fusion, a démarré sa carrière en 1971. C'est à partir de son deuxième album, à moitié live (la face B), I Sing The Body Electric en 1972, que le groupe de Wayne Shorter (saxophones) et Joe Zawinul (claviers), deux anciens participants à des albums de Miles Davis, commence vraiment à faire parler de lui. Puis c'est Sweetnighter en 1973, au moins aussi grandiose, et en 1974, le groupe publie un album que les fans ne manqueront pas, par la suite, de classer parmi leurs sommets les plus absolus (aux... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

12 septembre 2015

"Sweetnighter" - Weather Report

Après un I Sing The Body Electric tout ce qu'il y à de plus monumental en 1972 (et ce, malgré que la seconde face de l'album, live - la première est studio, elle - ne soit plus si percutante désormais, compte tenu qu'un double album live enregistré à Tokyo, et proposant les versions longues des mêmes pistes live, est désormais officiellement disponible de manière internationale ; pour en savoir plus, (re)lire ma chronique récente sur l'album, j'y rentre plus dans les détails), Weather Report, fameux groupe de jazz-rock, de... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
01 septembre 2015

"I Sing The Body Electric" - Weather Report

On va reparler un peu de jazz sur le blog, ça faisait vachement longtemps. De jazz-rock, pour être précis, enfin, de jazz-fusion encore plus précisément. Le Bulletin Météo, ça vous parle ? Pardon, on va les appeler par leur nom anglophone et véritable, si ça ne vous fait rien (non ? Merci) : Weather Report. Ce groupe est mythique. Il a été fondé au tout début des années 70 (leur premier album, éponyme, date de 1971) par deux pointures du jazz ayant oeuvré notamment pour Miles Davis, et il me semble d'ailleurs que c'est en bossant... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
31 août 2015

"The Nightfly" - Donald Fagen

Ce disque sorti  l'année de ma naissance (soit 1982) devrait, selon toute logique, plaire à toute personne aimant Steely Dan, et notamment la période 1977/80 du groupe (les albums AJA et Gaucho). Pourquoi ? Bikoze le principal intéressé ici, l'auteur de ce disque, n'est autre que Donald Fagen, lequel est l'une des deux personnes se cachant derrière cette incroyable entité pop/rock qu'est Steely Dan (l'autre personne est Walter Becker, lequel resplendit par son absence sur cet album, ceci dit). Entité pop/rock ? Pourquoi pas... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
16 août 2015

"Blood, Sweat & Tears 4" - Blood, Sweat & Tears

Après un troisième album (Blood, Sweat & Tears 3) en plus que demi-teinte (beaucoup trop de reprises, certaines à côté de la plaque, aucune prise de risque...), qui fut d'autant plus une cruelle déception pour les fans et la presse que les deux premiers albums étaient, eux, imparables, Blood, Sweat & Tears, groupe de jazz-rock au collectif imposant (8-9 membres !) et au nom inspiré par un fameux discours de Winston Churchill, sort son quatrième album en 1971. Tout aussi sobrement et logiquement que pour le précédent... [Lire la suite]