28 juin 2018

"Lust For Life" - Iggy Pop

  Après la fin des Stooges en 1974 (après un Raw Power démentiel produit par Bowie, qui a cependant largement atténué le côté violent de la musique du groupe ; voir le remix de 1997, signé Iggy en personne, et qui explosera les tympans de toute personne l'écoutant au casque à un volume relativement élevé), Iggy Pop est en pleine déroute. Il enregistre un disque avec James Williamson (guitariste des Stooges de Raw Power), le fameux Kill City à la production aussi belle qu'une décharge sauvage sur la Côte d'Azur, album enregistré... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:02 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

29 juillet 2015

"Live : Oy Vey, Baby" - Tin Machine

Et c'est ainsi que se termine la période Tin Machine : sans tambour ni trompette, par un petit album live sorti discrètement en 1992 à la suite d'une tournée mondiale (le It's My Life Tour) qui ne sera pas un succès des plus retentissants (il y aura quand même du monde pour aller les voir, hein, mais le groupe jouait dans de petites salles, volontairement, pas dans des arenas), ni commercial (surtout), ni critique. Court, trop court même (il n'offre que 8 titres, pour un peu moins de 50 minutes !), cet album live de Tin Machine, et... [Lire la suite]
27 juillet 2015

"Tin Machine II" - Tin Machine

Définitivement la moins connue et appréciée des périodes de la carrière de David Bowie, cette période 1988/1992, alias période Tin Machine... Période pendant laquelle Bowie lâcha complètement (enfin, sauf une tournée mondiale en 1990) sa carrière solo pour se consacrer à un groupe qu'il fonda avec les frangins Tony (basse) et Hunt (batterie) Sales (qui, en 1977, jouèrent sur le Lust For Life d'Iggy Pop produit par Bowie), et le guitariste Reeves Gabrels (lequel continuera de jouer avec Bowie durant toutes les années 90), ce fameux... [Lire la suite]
22 juillet 2015

"Tin Machine" - Tin Machine

 Demandez à un fan de David Bowie quelle est sa période préférée de lui, il vous répondra peut-être qu'il préfère la période rock industriel des années 95/97, ou bien la période glam/Ziggy Stardust, ou sa 'trilogie berlinoise' (1977/79), ou bien la période coked-out 1974/76, ou bien sa période 2002/2013. A mon avis, peu de fans citeront la période 1988/1992, période au cours de laquelle Bowie s'est effacé au profit d'un groupe qu'il a fondé, Tin Machine, et avc qui il sortira trois albums dont un live. Pourtant, cette période... [Lire la suite]