07 juin 2018

"Tyr" - Black Sabbath

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais il n'y à, pour le moment, pas beaucoup d'albums de Black Sabbath dans la catégorie infâmante des ratages musicaux. Seventh Star, et autrefois, au cours de sa première chronique, Never Say Die ! mais désormais, pour ce dernier, ce n'est plus le cas (mais de justesse). Voici un autre album du groupe à entrer dans la catégorie : Tyr. Celui-ci, je ne voulais pas, mais alors vraiment pas (contrairement à Seventh Star que je n'ai jamais pu encadrer, et si j'ai été un peu sévère à son égard, je... [Lire la suite]

06 juin 2018

"Mirrors" - Blue Öyster Cult

Au moment de sortir ce disque, Blue Öyster Cult est passé de groupe de hard-rock discret (les débuts, sous divers noms tels que Soft White  Underbelly ou Stalkforrest Band) au succès progressif à superstar de la scène heavy metal. Ce disque arrivera presque à les faire chuter de leur piédestal et les faire plonger en enfer. Les trois premiers albums (Blue Öyster Cult en 1972, Tyranny & Mutation en 1973, Secret Treaties en 1974), entérinés par un double live anthologique en 1975 (On Your Feet Or On Your Knees), les a... [Lire la suite]
06 juin 2018

"Headless Cross" - Black Sabbath

Après un The Eternal Idol enregistré difficilement (départ du chanteur initialement engagé et de quelques musiciens durant les sessions, qui seront remplacés) et ayant connu les affres d'une promotion moyenne ayant entraîné un insuccès absolu, Black Sabbath engage le batteur Cozy Powell (Rainbow) et s'attelle à la préparation d'un nouvel opus, leur 14ème album studio. Dans une indifférence probablement générale, il faut bien le dire : Seventh Star a moyennement marché, The Eternal Idol a été un bide retentissant... Je ne dirai pas... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
05 juin 2018

"The Eternal Idol" - Black Sabbath

En 1985, Tony Iommi enregistre, avec le chanteur Glenn Hughes (à la base bassiste, il a fait partie de Deep Purple sous l'ère Coverdale) et quelques musiciens n'ayant jamais bossé avec Black Sabbath, un disque solo. Enfin, il n'a de solo que son intention, car le management imposera à Iommi de sortir ce disque, Seventh Star, sous le nom du groupe, qui n'est plus un groupe à l'époque, tous les membres ayant quitté le navire (sauf Iommi). Le disque sort en 1986 (la pochette représente Iommi, son nom est indiqué sous celui du groupe,... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:02 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
04 juin 2018

"Seventh Star" - Black Sabbath (Tony Iommi)

Après l'ère Ozzy Osbourne (1969/1978), l'ère Ronnie James Dio (1979/1982), l'ère Ian Gillan (1983), place à l'ère...l'ère con, tout simplement. Pour ce nouvel opus de Black Sabbath, que j'aborde ici pour la toute première fois contrairement à tous les précédents articles (et au suivant), je suis bien emmerdé. Ce disque sorti en 1986 n'était pas conçu pour être un disque de Black Sabbath, et pourtant, ç'en est bel et bien un au final. Seventh Star devait à la base être un projet solo de Tony Iommi, le guitariste du groupe. Quel... [Lire la suite]
03 juin 2018

"Appetite For Destruction" - Guns'n'Roses

Il me vient des envies de hard-rock, en ce moment : cycles AC/DC et Black Sabbath (en réécritures, mais, concernant Sabbath, pas que), réécoutes impulsives, ces derners jours, d'albums des Scorpions, Kiss et Blue Öyster Cult (un de leurs albums, je ne dirai pas lequel, va être réabordé dans une poignée de jours), sans oublier les récents Royal Blood (va falloir que je les aborde, ceux-là !) et les sempiternels Pistolets & Roses, évidemment. Je me suis refait l'intégralité de leurs albums récemment, les Use Your Illusion, malgré... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:02 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

03 juin 2018

"Born Again" - Black Sabbath

Black Sabbath s'est séparé de son deuxième chanteur Ronnie James Dio en 1982, juste après la sortie du double Live Evil (premier live officiellement reconnu par le groupe, mais leur deuxième live en tout). Vinnie Appice, le batteur ayant remplacé Bill Ward en 1981, s'en est allé, lui aussi, en 1982. Il ne reste donc plus, du groupe, que le guitariste, Tony Iommi, et le bassiste, Geezer Butler. Tout semble à recommencer. Le groupe demande conseil à son manager, Don Arden, papa de la future femme d'Ozzy, Sharon. Arden, à la réputation... [Lire la suite]
02 juin 2018

"Live Evil" - Black Sabbath

J'adore la pochette de ce double album live : on y trouve illustrées plusieurs des chansons présentes tout le long des deux disques : le chevalier en armure brandissant une épée illuminée, c'est bien évidemment Neon Knights, le cochon qui débarque, fusil en pogne et en tenue de soldat, c'est War Pigs, le mec en camisole qui hurle représente Paranoid, le diable et l'ange, Heaven And Hell ; on a un sorcier tribal pour Voodoo, un homme armé d'une sorte de garrot et en cagoule pour The Mob Rules, un colosse de métal pour Iron Man, une... [Lire la suite]
02 juin 2018

"Mob Rules" - Black Sabbath

Ce disque est un de mes grands chouchous du groupe, depuis longtemps. J'adore à peu près tout, ici : les morceaux (cinq d'entre eux, et il y en à neuf en tout, pour 40 minutes, font partie de mes préférés du groupe, voire du hard-rock), la production signée, encore une fois (après Heaven And Hell) de Martin Birch, la performance vocale de Ronnie James Dio (clairement un de mes chanteurs de hard préférés), et la pochette, étrange et glauque, signée Greg Hildebrandt, un artiste pictural américain spécialisé dans la SF et la fantasy... [Lire la suite]
01 juin 2018

"Live At Last" - Black Sabbath

Double ration de Black Sabbath aujourd'hui, après Heaven And Hell ce morninge. Mais ce deuxième article sur le groupe pour aujourd'hui sera, lui, plus court que de coutume. Après tout, cet album est une note de bas de page dans la discographie du groupe, rien de plus, alors inutile d'en faire des kilomètres à son sujet. En 1980, le groupe, on l'a vu, a ressuscité avec un nouveau chanteur, Ronnie James Dio, dont la voix haut-perchée et surpuissante n'a d'égale que sa petite taille (il n'était pas grand, le bonhomme, mais tout rikiki,... [Lire la suite]