23 octobre 2019

Ketchup Electrique - Eddy Mitchell

 On le sait : Eddy Mitchell en a chié des ronds de serviettes au début des années 70 : pas de succès, pas de tubes ou si peu et des albums qui ne cartonnaient pas. Lesquels, il faut le dire, n'étaient vraiment pas grandioses. Pour ma part, à part quelques chansons ça et là, je ne les aime pas. Il est temps de remonter la pente, c'est impératif. En 1973, Schmoll accouche de ce Ketchup électrique. Encore une fois, le succès ne sera pas au rendez-vous. Mais bon, il faut dire que l'album n'offre pas la matière appropriée... [Lire la suite]

22 octobre 2019

Made In U.S.A - Eddy Mitchell

Allez, pour aujourd'hui, on va se taper à nouveau du Eddy Mitchell. Et, on va se taper un bon album. On resitue le contexte : l'année d'avant, Schmoll a sorti Rocking In Nashville qui a cartonné de ouf (fallait voir l'enculade de classiques qu'il y avait dessus aussi) et qui a relancé sa carrière, laquelle était sur une pente très glissante depuis le début des années 70, voire même depuis la fin des années 60. Requinqué en profondeur par le succès de son album, Eddy remet le couvert direct en 1975. Mais, encore une fois, il ne... [Lire la suite]
21 octobre 2019

Rocking In Nashville - Eddy Mitchell

  On va parler un peu d'un album d'Eddy Mitchell. Et pas n'importe lequel. Celui de la rédemption. Au moment où il enregistre et sort ce disque, Schmoll est un peu beaucoup dans la merde. Cela fait plusieurs années qu'il peine à se renouveler. Le succès le fuit. Et ses albums du début des années 70 (1970-1973) ne contiennent aucun titre fort, enfin du moins, pas de titre suffisamment fort susceptible d'intéresser le public. Même si on y trouve quelque bons trucs comme Pneumonie Rock Et Boogie Woogie Toux, Gwendolinda ou encore... [Lire la suite]
06 avril 2012

"Ma Dernière Séance" - Eddy Mitchell

Ce double live, aussi sorti en DVD, capté lors de concerts donnés à l'Olympia les 3, 4 et 5 septembre 2011, mérite bien son titre : Ce sont, en effet, les adieux à la scène d'Eddy Mitchell (il continuera sans doute à enregistrer des albums, et il continuera de tourner pour le cinéma et la télévision, mais les concerts, les tournées, c'est fini désormais, il n'a plus 20 ans depuis longtemps). Ce disque live s'appelle donc Ma Dernière Séance. C'est un album sorti récemment (cette année) et qui, franchement, est très généreux. TRES... [Lire la suite]
05 avril 2012

"La Dernière Séance" - Eddy Mitchell

Après un Sur La Route De Memphis monumental en 1976, Eddy Mitchell retourne dans le Tennessee, pour la quatrième fois de suite, pour y enregistrer un nouvel album qu'il espèrera au moins aussi cartonneur. Il se trompera : l'album, son 18ème studio, ne sera pas aussi cartonneur. Il sera encore plus cartonneur que le précédent, oui, un vrai succès, un disque offrant deux gros tubes d'Eddy. 12 chansons, pour un total de 34 minutes, quasiment 35, voilà ce qu'offre ce nouvel album, La Dernière Séance. La pochette montre Eddy dans une... [Lire la suite]
04 avril 2012

"Sur La Route De Memphis" - Eddy Mitchell

  En 1974, Eddy Mitchell retrouve un vrai succès avec Rocking In Nashville, enregistré à Nashville, Tennessee, comme son titre l'indique. Un an plus tard, Made In USA marchera très fort aussi, preuve que Schmoll est bel et bien de retour. Encore un an plus tard, en 1976 donc, il sort son 17ème opus en studio, un de ses meilleurs, un de ses plus gros succès : Sur La Route De Memphis. Le disque a été, comme les deux précédents, enregistré à Madison (Tennessee), et possède un son très rock'n'roll. D'excellents musiciens du cru ont... [Lire la suite]

29 mars 2012

"Dieu Bénisse Le Rock'n'Roll" - Eddy Mitchell

Après un Rock'n'Roll sympa en 1970 et un Zig-Zag très sympa en 1971, mais ayant tous deux été de semi-succès, Eddy Mitchell, en 1972, sort son treizième opus studio : Dieu Bénisse Le Rock'n'Roll. La pochette est géniale, un Eddy vêtu de couleurs criardes passant devant le portail d'une caathédrale (Notre-Dame-de-Paris) en saluant respectueusement quatre statues de saints qui sont au frontispice et ne sont autres qu'Elvis Presley, Chuck Berry, Gene Vincent et Bill Haley (Haley à gauche, au-dessus, Chuck ; Presley à droite,... [Lire la suite]
28 mars 2012

"Zig-Zag" - Eddy Mitchell

En voilà, un disque étonnant, bizarre et rare (il n'existe quasiment plus en CD, n'est vendu, en état neuf, qu'en vinyle à l'heure actuelle ; c'est déjà ça) ! Déjà, la pochette est spéciale (et rien que pour la pochette, ce disque est un de mes préférés de l'artiste, je l'avoue sans honte). Le personnage que l'on voit dessiné au centre est bel et bien Eddy Mitchell, une des photos de l'article le prouve (une photo des sessions pour la pochette). Grimé en une sorte de paysan, clope au doigt, Mitchell est assez amusant dans le... [Lire la suite]
27 mars 2012

"Rock'n'Roll" - Eddy Mitchell

En 1970, Eddy Mitchell est un peu - un peu - à la ramasse. Avec les Chaussettes Noires, c'était le succès absolu, et en solo, le début de sa carrière (années 60) fut très prometteur. Mais le début des années 70, la période 1970-72, fut difficile : albums réussis, mais n'ayant pas obtenu beaucoup de succès. Johnny Hallyday, son rival (c'est du moins ainsi que les journalistes en parlaient, car Johnny et Eddy ont toujours été bons copains), lui, marche fort, de plus en plus. Mais Claude Moine, de son vrai nom, lui, patauge un peu, il... [Lire la suite]
19 février 2012

"Rio Grande" - Eddy Mitchell

Eddy Mitchell, Claude Moine de son vrai nom, Schmoll pour les intimes, est un des rockeurs français les plus talentueux, si ce n'est le plus talentueux. Plus attachant, convaincant que Johnny Hallyday. Depuis le tout début des années 60, avec son groupe les Chaussettes Noires, ou depuis le début de sa carrière solo en 1963, il n'a eu de cesse de sortir d'excellents albums. Avec pas mal de tubes, surtout dès les années 70 et 80, ces Sur La Route De Memphis, Il Ne Rentre Pas Ce Soir, Pas De Boogie-Woogie, A Crédit Et En Stéréo, La... [Lire la suite]