11 mai 2020

Ici Londres - Eddy Mitchell

Et voilà, nous y sommes ! À quoi ? Au dernier album studio fait par Eddy Mitchell pendant les années 80. Je m'étais mis en tête d'aborder tous ses albums studio des années 80, c'est chose faite. Ils y sont tous. Enfin non, Fan Album de 1983 manque à l'appel, mais, comme je vous l'ai expliqué en début de chronique consacrée à Racines, j'ai mes raisons d'avoir occulté celui-là. Selon toute logique, cette chronique devrait être la dernière que je consacre à Schmoll. Bien. Ici Londres, enregistré à...ben à Londres, c'est comme le... [Lire la suite]

05 mai 2020

Mitchell - Eddy Mitchell

Si vous avez une bonne mémoire, vous vous souvenez alors que nous avions quitté Eddy Mitchell sur un Eddy Paris Mitchell qui sentait sacrément la merde. Un disque raté sur lequel seule Klu Klux Klan arrivait à sortir la tête de l'eau. Vous vous souvenez également que ce disque avait une face B absolument catastrophique et chargée jusqu'à la gueule d'arrangements jazzy d'un bien mauvais aloi. Eddy, du long de ses presque 60 années de carrière, n'a pas fait beaucoup de mauvais album, mais ce cru de 1986 en est clairement un. Lequel... [Lire la suite]
07 avril 2020

Eddy Paris Mitchell - Eddy Mitchell

Sorti en 1986, Eddy Paris Mitchell est le vingt-cinquième album en studio d'Eddy Mitchell et succède donc à un Racines qui n'était pas parfait, mais quand même d'un très bon niveau. Un album sur lequel on trouvait Nashville Ou Belleville ? et surtout Comme Quand J'Étais Môme. Malheureusement, en ce qui concerne ce cru 1986, l'appréciation va être beaucoup moins positive. D'abord, même si c'est pas dans mes habitudes, je vais pester un peu (ça me fait plaisir) sur le titre de l'album. Bon, je sais bien que le titre d'un album... [Lire la suite]
07 mars 2020

Racines - Eddy Mitchell

Encore du Eddy Mitchell. Je le sais, ça ne va pas plaire à tout le monde, mais, depuis la chronique de Après Minuit, je me suis mis en tête de chroniquer tous les albums de Schmoll jusqu'à la fin des années 80. Racines est le vingt-quatrième album studio d'Eddy, le premier qui sortira sur le label Polydor. Mais...dîtes-moi... il ne manque pas le vingt-troisième par hasard ? Si, mais c'est volontaire de ma part. Ce fameux vingt-troisième album, répondant au nom de Fan Album et sorti en 1983, je n'avais pas du tout envie de poser mes... [Lire la suite]
29 février 2020

Le Cimetière Des Éléphants - Eddy Mitchell

Sorti en 1982, Le Cimetière Des Éléphants est le second album studio d'Eddy Mitchell des années 80, mais c'est aussi son vingt-deuxième album studio en tout, mais c'est aussi le dernier album d'Eddy à paraître chez Barclay. Après 1982, Schmoll sortira ses disques chez Polydor. Ce disque fait suite à Happy Birthday, datant de 1980 qui avait foutrement bien marché grâce à la scie totale qu'est Couleur Menthe À L'Eau (oui, je le dis encore une fois bien haut et bien fort, je hais cette chanson). D'ailleurs, dans ma chronique consacrée... [Lire la suite]
18 février 2020

Happy Birthday - Eddy Mitchell

En 1980, sort Happy Birthday, le vingt-et-unième album studio d'Eddy Mitchell. Et, même s'il cartonne au niveau des ventes, il y a une urgence pour Eddy : celle de sortir un album qui soit au moins correct. Parce que, on ne va pas se mentir : Après Minuit (malgré la présence de Il Ne Rentre Pas Ce Soir) et C'Est Bien Fait (plus desservi qu'autre chose par Tu Peux Préparer Le Café Noir) étaient vraiment moyens. Surtout l'opus de 1978. Vous avez vu la pochette de ce cru cuvée 1980 ? Déjà, rien que le lettrage est sacrément... [Lire la suite]

24 janvier 2020

C'Est Bien Fait - Eddy Mitchell

En 1979, Eddy Mitchell sort C'Est Bien Fait, son vingtième album en studio. Je le rappelle (même si ça n'est pas forcément utile), depuis 1974 et Rocking In Nashville, Schmoll s'est refait une cerise d'enfer. Et, tous les albums qu'il sort (ce qui inclut celui de 1974) sont de véritables succès. Tous contiennent au moins un grand succès du répertoire Mitchellien. Et, il avait bien besoin de ça, car entre 1968 et 1973, l'ami Eddy en a chié un maximum. On peut tranquillement parler d'une période de grosses vaches maigres. A tel point... [Lire la suite]
07 janvier 2020

Après Minuit - Eddy Mitchell

En octobre 1978, sort Après Minuit, le dix-neuvième album studio d'Eddy Mitchell. Et, pour Schmoll, ça roule nickel à l'époque. Depuis 1974 et Rocking In Nashville, le bonhomme enchaîne les succès et est constamment sur le devant de la scène. Il faut dire qu'après son opus de 1974, Eddy a sorti Made In USA, Sur La Route De Memphis et La Dernière Séance qui contenaient tous un, voire plusieurs gros succès du répertoire Mitchellien. Et, en conséquence, ces albums de bonne qualité se vendaient très bien. Après Minuit sera un gros... [Lire la suite]
18 décembre 2019

Mitchellville - Eddy Mitchell

En 1968 et dans une certaine indifférence (rappelons qu'il n'y a aucun tube dessus et aucun classique) sortait Sept Colts Pour Schmoll, le neuvième album studio d'Eddy Mitchell. Très peu de succès donc pour ce disque franchement pas bon qui n'a que pour seule qualité sa super pochette westernienne. Ce que Schmoll ne savait pas à ce moment là, c'est que cet insuccès serait le premier d'une longue série. Car en effet, ce Mitchellville, sorti en 1969, ne rencontrera que très peu de succès également, et, tout comme son prédécesseur,... [Lire la suite]
17 décembre 2019

Sept Colts Pour Schmoll - Eddy Mitchell

Eddy Mitchell est de retour sur le blog. Aujourd'hui, on va parler de son neuvième album studio, sorti en 1968 : Sept Colts Pour Schmoll. Vous le savez sans doute, Schmoll est cinéphile. Bon, peut-être pas un cinéphile super averti, pour ma part, je ne l'imagine pas une seconde se poser le cul dans un fauteuil et mater du Tarkovski ou du Bresson par exemple. Mais, il est cinéphile quand même. Schmoll, ce qui le branche le plus, c'est le Westerns. Pourquoi je parle de ça ? Regardez un peu la pochette ! Laquelle est, il faut le dire,... [Lire la suite]