10 juillet 2018

"The Idiot" - Iggy Pop

L'album du suicide de Ian Curtis (chanteur de Joy Division). Pas la plus paisible et douce des réputations. Le fait est que le jour de son suicide par pendaison, l'épileptique et ultra-dépressif frêle chanteur à la voix sépulcrale, qui venait de finir les sessions d'enregistrement de Closer (le deuxième et dernier album du groupe), a écouté à plusieurs reprises ce disque, et selon une légende invérifiable, lorsqu'on a découvert le corps, encore chaud, de Curtis pendu au bout de son fil dans sa cuisine, le disque tournait encore, sur... [Lire la suite]

28 juin 2018

"Lust For Life" - Iggy Pop

  Après la fin des Stooges en 1974 (après un Raw Power démentiel produit par Bowie, qui a cependant largement atténué le côté violent de la musique du groupe ; voir le remix de 1997, signé Iggy en personne, et qui explosera les tympans de toute personne l'écoutant au casque à un volume relativement élevé), Iggy Pop est en pleine déroute. Il enregistre un disque avec James Williamson (guitariste des Stooges de Raw Power), le fameux Kill City à la production aussi belle qu'une décharge sauvage sur la Côte d'Azur, album enregistré... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:02 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
06 juin 2018

"1.Outside" - David Bowie

Je suis fan absolu de David Bowie, je ne place personnellement aucun autre artiste devant lui dans mon estime, même les Beatles et les Pink Floyd, que j'adore, seraient classés en-dessous de lui. Sa mort en janvier 2016, au moment de la sortie de Blackstar, fut un vrai traumatisme pour ses fans qui ne s'en sont probablement pas encore remis, en tout cas, je ne m'en suis toujours pas remis, difficile de me dire qu'il n'y aura plus aucun album studio de Bowie (sauf album posthume hypothétique un jour, qui sait ?), qu'il ne fera plus... [Lire la suite]
17 mai 2018

"Hot Space" - Queen

Queen a toujours été un groupe important pour moi. C'est bien simple : né en 1982 (l'année de ce disque, ce qui n'est pas une heureuse coïncidence), j'ai découvert le rock, vraiment, par le biais de ce groupe, vers l'âge de 10/11 ans, soit un ou deux ans après la mort de son chanteur Freddie Mercury. Ayant entendu une ou deux chansons du groupe à la TV ou radio (The Show Must Go On, Headlong, passaient souvent, Innuendo était sorti en 1991, peu avant la mort de Mercury) et les ayant adoré, j'avais demandé qu'on m'offre un de leurs... [Lire la suite]
16 mai 2018

"Let's Dance" - David Bowie

Alors...Vous le savez ans doute, si vous suivez ce blog depuis un moment, mais je suis un immense fan de David Bowie. Mais alors vraiment. C'est sans doute dans un épouvantable accès de masochisme que j'ai décidé de refaire la chronique de cet album, mais même si je commence à regretter, parce que je sais que je vais me faire du mal, tant pis, c'est commencé, alors autant aller jusqu'au bout (n'espérez pas de moi que je refasse de sitôt la chronique de Tonight et Never Let Me Down, les deux albums qu'il fera après celui-ci, en... [Lire la suite]
23 janvier 2018

"All The Young Dudes" - Mott The Hoople

La pochette de cet album n'est peut-être pas la plus belle de tous les temps, mais je l'ai toujours adorée, je ne sais pas au juste pourquoi : ce design un peu ancien, ce gros cadre noir, la liste (pas dans le bon ordre) des morceaux dans un cadre en bas, le lettrage gothique du titre... Un dirait une affiche à l'ancienne mode, début XXème siècle (disons : années 20/30), avec ce qui, pour l'époque, devait être la super plus énième mode masculine. Au dos, c'est plus formaté : dans le même gros cadre noir, des photos individuelles des... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

10 janvier 2018

"Reality" - David Bowie

La première chose que je me souvienne avoir pensé, en septembre 2003, au moment de la sortie de cet album, c'est : mais c'est quoi cette pochette de daube ? Et la seconde, c'est Mais Bowie n'a-t-il pas sorti un album l'an dernier ? (la réponse à cette dernière question est : oui, l'album Heathen, en juin 2002). On se croyait de retour aux bonnes vieilles années 70, quand nos artistes/groupes favoris sortaient un album par an ! Putain, même U2, dans les années 80, à un moment donné (de 1980 à 1985, pas une année sans album, en... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
12 janvier 2016

Bowie...

Rock'n'Roll Suicide... Wild Is The Wind... "Heroes"... Red Sails... Sunday... Life On Mars ?... Changes... Fame... You Belong To Rock'n'Roll... Starman... You Feel So Lonely You Could Die... Heathen (The Rays)... Thursday's Child... Fantastic Voyage... Lazarus... Space Oddity... Station To Station... Ashes To Ashes... Loving The Alien... Buddha Of Suburbia... Little Wonder... Seven Years In Tibet... Strangers When We Meet... Miracle Goodnight... Baby Can Dance... Wild-Eyed Boy From Freecloud... The Bewlay... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 19:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
11 janvier 2016

"Blackstar" - David Bowie

Boulot oblige, je n'ai plus le temps d'écrire sur le blog. Oui, mais franchement, je ne pouvais pas rester assis sur mon cul à ne rien faire d'autre que pleurer comme un bébé à qui on retire sa tétine, là. Aujourd'hui. Lundi 11 janvier 2016 : on apprend la mort de David Bowie. Trois jours plus tôt (le vendredi), sortait son dernier album,en date, désormais dernier album tout court (putain, ça fait mal d'écrire ça) : Blackstar. Précédé il y à quelques semaines d'un clip (la chanson-titre, 10 minutes trip-hoppesques,... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 18:50 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
29 juillet 2015

"Live : Oy Vey, Baby" - Tin Machine

Et c'est ainsi que se termine la période Tin Machine : sans tambour ni trompette, par un petit album live sorti discrètement en 1992 à la suite d'une tournée mondiale (le It's My Life Tour) qui ne sera pas un succès des plus retentissants (il y aura quand même du monde pour aller les voir, hein, mais le groupe jouait dans de petites salles, volontairement, pas dans des arenas), ni commercial (surtout), ni critique. Court, trop court même (il n'offre que 8 titres, pour un peu moins de 50 minutes !), cet album live de Tin Machine, et... [Lire la suite]