27 mars 2020

"Desire" - Bob Dylan

Ca faisait longtemps qu'on n'avait pas parlé de Bob Dylan ici, suffisamment pour que la nécessité de réaborder un de ses albums, et incontestablement mon préféré de lui, fasse loi. Dylan, c'est un des artistes sans lesquels je ne pourrais, probablement vivre normalement. On ne saurait suffisamment dire à quel point ce chanteur, cet auteur-compositeur, est important, et quand il a reçu le Prix Nobel de littérature pour son oeuvre, en 2016, je n'ai pu qu'applaudir, malgré le Sub-30 Steakhouse que je tenais alors dans les mains. Car... [Lire la suite]

22 février 2020

Chelsea Girl - Nico

Comme vous le savez tous, Nico fut, le temps d'un album, membre du Velvet Underground. L'album en question ? Le fameux album banane. À l'origine, Nico devait chanter les onze chansons composant cet album mythique, mais Lou Reed s'y opposa. Finalement, elle n'en chantera que trois. Bref, sentant qu'elle n'est pas vraiment membre du groupe et Lou Reed ne s'est certainement pas privé de lui faire savoir, Nico fout le camp une fois l'enregistrement de l'album terminé et part tenter sa chance en solo. Commercialement parlant, ça n'a pas... [Lire la suite]
15 janvier 2020

Never A Dull Moment - Rod Stewart

En 1972, Rod Stewart, alors âgé de 27 ans publie Never A Dull Moment, son quatrième album studio en solo. Et, je peux vous dire que ce disque n'a clairement pas une chance de cocu étant donné qu'il est le successeur de Every Picture Tells A Story, sorti l'année précédente et qui restera ad vitam aeternam le meilleur album de Rod The Mod. Sachant cela, Never A Dull Moment est-il album secondaire ou négligeable ? Absolument pas ! C'est un excellent disque, pas du même niveau que celui qui le précède bien entendu, mais vraiment... [Lire la suite]
08 avril 2018

"Doug Sahm And Band" - Doug Sahm

Doug Sahm est un des artistes que j'ai découverts via le bouquin de (vas-y à la) Manoeuvre. Le fameux rock-critic aux shades éternelles y abordait son album de 1974, Groover's Paradise, à la pochette dessinée et à la production signée de la section rythmique de Creedence Clearwater Revival (Clifford et Cook). Ayant eu envie de me procurer ce disque, mais pas forcément envie de dépenser une folle fortune pour un exemplaire vinyle d'époque (je verrai par la suite), j'ai fait une petite recherche et découvert qu'il existait en CD, dans... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
20 mars 2018

"The Bootleg Series 1 - 3 : [Rare And Unreleased] 1961 - 1991" - Bob Dylan

Attention, gros bloc en perspective. Pas l'article en particulier, même si rien que le tracklisting en bas d'article prend autant de place que l'article lui-même (et même encore plus de place, en fait). Mais cet album est un gros bloc, voilà. D'ailleurs, ce  n'est pas un album, mais une compilation, sortie en 1991 et depuis maintes fois rééditée. Une compilation de presque quatre heures, constituée de trois disques bien remplis, dans les 77 minutes chacun, 58 titres en tout et aucun doublon parmi eux. The Bootleg Series 1 - 3 :... [Lire la suite]
24 février 2018

"New Morning" - Bob Dylan

Dans la discographie de Bob Dylan, il y à un avant et un après Self Portrait. Ce double album de 1970 a en effet été un vrai tournant (et un frein des plus efficaces pour ralentir les plus frénétiques des fans de l'artistes), 74 minutes de musique sirupeuse, niaise, sans envergure, un double album essentiellement constitué de reprises, et les morceaux originaux ne sont pas du grand Dylan. Plus quatre titres issus d'un concert donné au Festival de l'Île de Wight en 1969. Plus deux instrumentaux. Plus un morceau inaugural interprété... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:15 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

08 janvier 2018

"Self Portrait" - Bob Dylan

What is this shit ?  ("C'est quoi, cette merde ?") C'est en ces termes somme toute peu polis que Greil Marcus (rock-critic américain spécialiste es Bob Dylan), dans sa chronique sur l'album dans le magazine Rolling Stone, ouvrait le feu, en 1970. Et sincèrement, il y avait de quoi se poser la question quand on sait que l'album en question était signé Bob Dylan. Et était double. Tudieu, les scuds qui ont dû être envoyés de la part de la presse enflammée, à l'époque de la sortie de l'album, en juin 1970 ! A l'époque où le Barde... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:06 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
02 février 2015

"Shadows In The Night" - Bob Dylan

J'ai l'impression que Bob Dylan se fout de plus en plus de nous. Tant du point de vue du contenant que du contenu, ce disque, qui vient de sortir (today, 2 février ; chapeau l'actualité, sur le blog, non ?), est un bon gros foutage de gueule. Durée insignifiante (35 minutes ; après coup, cette durée est probablement la meilleure chose ici, en fait...), pochette de daube (teintes noir et mauve hideuses, artwork type années 60), absence totale de livret dans le boîtier (un feuillet rigide de carton, et puis c'est tout, point barre),... [Lire la suite]
25 janvier 2015

"Before The Flood" - Bob Dylan & The Band

En 1973, Bob Dylan s'en va de Columbia Records (qui était quand même sa maison de disques attitrée depuis son premier album en 1962) pour passer sur un autre label, nettement moins connu que Columbia : Asylum Records. Fondé au début des années 70 par David Geffen (futur patron de Geffen Records, qui signera, dans les années 80/90, Nirvana, Neil Young, Sonic Youth, Guns'n'Roses...), le label s'est plus ou moins spécialisé dans la country-rock (les Eagles sont sur le label) et la pop adulte MOR - Middle Of the Road - type Jackson... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 09:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
19 janvier 2015

"Saved" - Bob Dylan

Robert Zimmermann, juif de naissance, se convertit en 1979, il devient chrétien. Il enregistre, à Nassau (Bahamas), sous la houlette du légendaire producteur Jerry Wexler (qu'il essaiera de convertir aussi, sans succès !), l'album Slow Train Coming, abum enregistré notamment avec deux membres de Dire Straits (Mark Knopfler, le batteur Pick Withers), lequel groupe venait, au même endroit et avec le même Wexler, d'enregistrer Communiqué. L'album marchera plutôt bien, même si le côté religieux/Jésus-mon-Sauveur-que-j'aime déplaira... [Lire la suite]