15 janvier 2018

"Queen" - Queen

Qu'est-ce que ça fait longtemps qu'on n'a pas parlé de Queen ici ! La dernière fois, c'était quand j'avais (enfin) décidé de rajouter ma petite couche à la chronique dévastatrice de drôlerie (un long poème en prose dont la première lettre de chaque vers formait, au final, un avis définitif sur le disque) que Leslie Barsonsec avait fait de Flash Gordon Soundtrack. Autrement dit, Queen et le blog ne s'étaient pas vraiment séparés sous les meilleurs auspices. Dire que j'ai découvert le rock avec ce groupe, en plus ! Donc, logiquement,... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:30 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

14 janvier 2018

"Brothers In Arms" - Dire Straits

 Aaah, Dire Straits, l'archétype (enfin, un des archétypes) du son pop-rock 80's. La machine à tubes qui passent encore à la radio, ces Sultans Of Swing (une semaine sans qu'elle ne passe sur RTL2 est une mauvaise semaine, du moins ça semble le credo de la station), Romeo And Juliet, Lady Writer (qui ne fut pas un si gros succès que ça à sa sortie en 1979), Walk Of Life, Money For Nothing... Deux de ces tubes sont sur l'album que je réaborde aujourd'hui, un album sorti en 1985 et qui a l'insigne honneur d'être sorti à peu près... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
12 janvier 2018

"InFinite" - Deep Purple

On ne les attendait plus. Depuis plusieurs années, Deep Purple publie, à intervalles irréguliers, des albums dans l'ensemble bien formatés et des plus écoutables, mais là, ça faisait quatre ans, depuis le remarquable Now What ?! de 2013, et on était sans nouvelles des Anglais. Vers la fin d'année 2016, la nouvelle filtre : 2017 sera l'année de sortie du 20ème album studio du groupe. Il sort en effet le 7 avril 2017, sous une très belle pochette représentant un brise-glace ayant tracé, dans une mer de glace, le long de son parcours,... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:40 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
12 janvier 2018

"Siren" - Roxy Music

Bon, je suis un tantinet emmerdaillé, là.. Je m'explique. Autrefois (en 2010), j'avais écrit une chronique pour le moins dithyrambique sur cet album, et au fur et à mesure que les années se sont écoulées, je dois dire que mon avis sur ledit album a pas mal évolué. Et, vous vous en doutez, pas vraiment en bien. Cet album, j'avais donc envie de le réaborder en disant vraiment, sincèrement, ce que j'en pense, et j'espère que je ne vais pas être trop méchant pour rien non plus, car, paradoxal, je ne le déteste pas pour autant, ce... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:30 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
10 janvier 2018

"Reality" - David Bowie

La première chose que je me souvienne avoir pensé, en septembre 2003, au moment de la sortie de cet album, c'est : mais c'est quoi cette pochette de daube ? Et la seconde, c'est Mais Bowie n'a-t-il pas sorti un album l'an dernier ? (la réponse à cette dernière question est : oui, l'album Heathen, en juin 2002). On se croyait de retour aux bonnes vieilles années 70, quand nos artistes/groupes favoris sortaient un album par an ! Putain, même U2, dans les années 80, à un moment donné (de 1980 à 1985, pas une année sans album, en... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:30 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02 janvier 2018

"Arthur Or The Decline And Fall Of The British Empire" - The Kinks

Là, ça va envoyer du lourd. Parce que je vais parler du septième album studio des Kinks, et pour moi, probablement leur meilleur, malgré l'excellence absolue de The Kinks Are The Village Green Preservation Society, lequel, sorti en 1968, est leur...sixième album. Récemment (le mois dernier, et donc, l'année dernière), j'ai réabordé l'album de 1968 en terminant ma chronique par, grosso merdo, c'est mon préféré d'eux, et certainement leur meilleur, avec Arthur... juste derrière. Quel con je suis, moi qui commence ma chronique (une... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

29 décembre 2017

"After The Heat" - Eno Moebius Roedelius

Et voici venu le temps non pas des rires et des chants, mais de parler du deuxième et dernier album de la collaboration courte mais impressionnante entre Brian Eno, légendaire et génial non-musicien britannique, et les Allemands de Cluster. Après un Cluster & Eno déjà remarquable, très relaxant et somme toute plutôt accessible en 1977, la collaboration se poursuit, avec l'aide de Conny Plank (ancien membre de Cluster, et leur coproducteur, c'est dans son studio que fut fait l'album et le précédent), en 1978, sous une autre... [Lire la suite]
28 décembre 2017

"Evening Star" - Fripp & Eno

Le premier album de la collaboration entre Brian Eno, le non-musicien de Roxy Music (pendant la période 1972/1973), et Robert Fripp, le guitariste de King Crimson, est sorti en 1973. Il s'appelait (No Pussyfooting) (les parenthèses font partie intégrante du titre), avait été enregistré entre 1972 et 1973 par les deux hommes, et comprenait deux morceaux, un par face, tous deux instrumentaux, tous deux à base de boucles sonores, d'expérimentations de guitare (les fameux et futurs frippertronics et soundscapes, tels que les surnommera... [Lire la suite]
27 décembre 2017

"Cluster & Eno" - Cluster & Eno

Pour Brian Eno, 1977 est une année importante : c'est celle de ses adieux au rock, en quelque sorte, du moins pendant de nombreuses années. En 1977, il participe activement à Low et "Heroes", les deux premiers volets de la trilogie berlinoise de David Bowie (il participera aussi à Lodger, le dernier volet, en 1979), et il enregistre Before And After Science, qui sera son dernier album 'rock' (si on peut dire). Sur cet album, un morceau du nom de By This River, co-écrit et enregistré avec deux musiciens allemands, Hans-Joachim... [Lire la suite]
25 décembre 2017

"Before And After Science" - Brian Eno

Brian Eno n'avait plus rien à prouver, en 1977, quand il publia son cinquième album solo : outre la réussite complète de ses précédents opus (enfin, exception faite d'un Discreet Music quelque peu inégal), il réussit aussi, depuis son départ de Roxy Music en 1973, à prouver qu'il était un vrai catalyseur, collaborant aussi bien avec Robert Fripp (pour deux albums étonnants d'ambiant) que Genesis (via The Lamb Lies Down On Broadway, sur lequel il participe en enossifiant, selon les crédits de pochette, le son de l'album), sans... [Lire la suite]