05 février 2018

"The Flowers Of Romance" - Public Image Limited

Des bidouillages sonores discrets, sortes de petits plics synthétiques, une batterie qui tabasse violemment, à grands coups secs, et puis...Aaaaaaaaaaallllaaaaaaaaah ! Aaaaaaaaaaaaaalllaaaaaaaah ! Batterie tribale, violente, sèche, brute. Une voix aigüe, narquoise, cynique, difficile à encaisser au premier abord, nous balance des paroles insensées. Pendant 4,45 minutes. Bienvenue dans l'univers totalement frappadingue et sournois du troisième album de Public Image Limited : The Flowers Of Romance. Sorti en 1981, cet album est un... [Lire la suite]

03 février 2018

"Say You Will" - Fleetwood Mac

La première fois que j'ai eu ce disque entre les mains, je me suis dit oh la vache, back to the bon vieux temps of the albums that are franchement trop longs, les mecs. Dernier album studio de Fleetwood Mac à ce jour (récemment, Lindsey Buckingham et Christine McVie ont sorti un album en duo, très comparable au son du Mac de leur période, mais ce n'en est pas un), Say You Will est sorti en 2003. Il contient la bagatelle de 18 titres (dont un déjà connu) pour la bagatelle de 76 minutes. Durant deux minutes de plus que Tusk (1979),... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
02 février 2018

"Foxtrot" - Genesis

J'ai découvert Genesis par des chemins bien détournés : les quelques tubes FM qu'ils ont eu en fin de carrière (quelques uns : Hold On My Heart, Jesus He Knows Me, Throwing It All Away et évidemment I Can't Dance) et les tubes de la carrière solo de Phil Collins. Enfant, je savais très bien, à l'oreille, que le chanteur de I Can't Dance et celui de Sussudio et One More Night était le même. Ce n'est qu'à partir du moment où j'ai commencé à écouter du rock, vers mes 11 ans, que je me suis intéressé à ce genre de musique (ainsi qu'à la... [Lire la suite]
01 février 2018

"The Dance" - Fleetwood Mac

Pour les fans de Fleetwood Mac (du Fleetwood Mac des années 70 à maintenant, je veux dire, pas du Fleetwood Mac des débuts, très différent), cet album sorti en 1997 avait tout du miracle : la reformation ! Celle du line-up mythique de l'ère 1975/1987, la formation ayant délivré des albums aussi immenses que Rumours et Tusk. Cet album de 1997 n'est cependant pas un album studio, mais live, il dure la bagatelle de 79 minutes (pour 17 titres ; une version filmée du concert est plus généreuse avec, je crois, 23 titres, ou bien 22, je ne... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
31 janvier 2018

"Concerts For The People Of Kampuchea" - Collectif

Du 26 au 29 décembre 1979, à l'Hammersmith Odeon de Londres, une série de concerts a eu lieu, tous liés par un seul et même évênement : en venir en aide aux victimes de la guerre civile cambodgienne, alors que le pays allait succomber aux sinistres Khmers Rouges du non moins sinistre Pol Pot. Ces concerts caritatifs ont donné lieu, en 1981, à un double live produit par Chris Thomas, proposant, en 78 minutes, 20 extraits de ces multiples concerts de divers groupes : les Wings, les Who, les Clash, les Pretenders, Queen... Je ne vais... [Lire la suite]
30 janvier 2018

"The End..." - Nico

Lu une fois dans un article d'époque (de Lester Bangs, dans une anthologie de ses textes), un article baptisé "Les suprémacistes du bruit blanc" et dans lequel il s'en prenait aux racistes du rock, des extraits d'interviews de Nico, qui avait eu apparemment des mots franchement dégueulasses sur les Afro-Américains, traitant les Noirs d'animaux, etc, etc, etc... L'écoute de cet album, sorti en 1974, son quatrième, et la pensée de ces déclarations inexcusables peuvent dont prouver qu'on peut être une lamentable conne tout en offrant... [Lire la suite]

29 janvier 2018

"Masters Of Rock" - Pink Floyd

Ouuuuh, voilà un disque qu'il sert à rien. J'ai limite envie de le classer dans les 'ratages et coups de gueules', pas parce que c'est un ratage (musicalement, tout, ici, se tient tout seul comme un grand depuis la date de l'enregistrement, il y à 50 ans), mais parce que c'est un gaspillage de vinyle, une compilation (car ç'en est une) qui ne sert à rien et est du vrai foutage de gueule. Cette compilation est d'abord sortie en 1970 sous le nom The Best Of Pink Floyd (avec une photo du groupe avec David Gilmour, alors qu'il ne joue... [Lire la suite]
29 janvier 2018

"This Year's Model" - Elvis Costello

Declan Patric McManus... Avec un nom pareil, pas étonnant qu'il ait choisi Elvis Costello comme nom de scène. Enfin, c'est pas vraiment lui, mais son manager qui aurait choisi ce pseudo, allusion aussi bien à Presley qu'à une des stars du cinéma comique américain des années 50 (Abbott & Costello). Personnellement, je pense que Buddy Costello aurait bien collé aussi, vu le look très Buddy Holly du bonhomme, mais comme Presley est mort l'année du premier album de Costello (My Aim Is True, avec Watching The Detectives et Less Than... [Lire la suite]
28 janvier 2018

"Desertshore" - Nico

Suite à l'insuccès commercial de son deuxième album The Marble Index en 1969, on aurait pu croire que Nico allait s'en tenir là. Quittant sa maison de disques Elektra (ou bien s'étant fait virer d'elle, c'est possible aussi), l'Allemande, toujours assistée de son ancien lover John Cale, signe sur Reprise Records et va sortir, en 1970, son troisième album : Desertshore. La pochette tant recto que verso de cet album propose, sur un cadre fleuri (j'ai remarqué que la pochette du Bullinamingvase de Roy Harper, de 1977, possède un cadre... [Lire la suite]
28 janvier 2018

"Fear" - John Cale

S'il y à bien une personnalité affiliée au rock (parlant de lui, je n'ose dire 'rock star') qui détonne, c'est John Cale. Ce Gallois encore en activité a commencé ses méfaits vers 1963/64 (il avait alors dans les 22 ans) aux côtés du compositeur, poète et plasticien John Cage (le fameux auteur de 4'33'', un morceau intégralement silencieux de la durée de son titre, et que Cage joua live), il a participé à une prestation de 18 heures des Vexations d'Erik Satie, puis au sein du Dream Syndicate (à l'époque baptisé The Theatre Of... [Lire la suite]