07 août 2015

"Son Of Schmilsson" - Harry Nilsson

Connaissez-vous beaucoup de chanteurs capables de dire des paroles telles que (en anglais dans le texte évidemment) Tu a brisé mon coeur/alors, va te faire foutre ou bien Je préfèrerais être mort plutôt que de pisser au lit  ? Ou bien encore  I sang my balls off for you baby (intraduisible, mais ça donnerait à peu près pour toi, j'ai chanté à m'en faire péter les couilles) ? Et pas dans une seule et même chanson, mais dans trois chansons distinctes ! Ce chanteur existe, ou plutôt a existé jusqu'à sa mort en 1994 à un âge... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

06 août 2015

"Lights Out" - UFO

Bon Dieu, ce que j'adore ce groupe. UFO. Un des putain de meilleurs putains de groupes de putain de hard-putain-rock, moi je vous le putain dit. Et cet album, sorti en 1977, est probablement un de leurs meilleurs, malgré ce que j'en pensais autrefois (mon ancienne chronique concernant ce disque, qui remontait à 2010, était du genre un très bon album, mais pas un de leurs sommets ; con que j'étais ! Con !). J'ai donc décidé de la refaire totalement, cette chronique. Voici donc le septième album d'UFO, qui est aussi leur sixième album... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
06 août 2015

"Bridge Of Sighs" - Robin Trower

Récemment, j'ai parlé d'un album live absolument grandiose (malgré sa courte durée de seulement 41 minutes) sorti en 1976, et signé du guitariste Robin Trower, ex-membre de Procol Harum. Voici un autre de ses albums, et il s'agit probablement de son meilleur album studio, et de son meilleur album tout court. Disque d'or à sa sortie (comme quasiment  tout ce que Trower a fait de 1973 à 1976), il est sorti sous une pochette énigmatique et assez proche de celles des albums de rock progressif ou d'ambient, une pochette qui,... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
04 août 2015

"Son Of Dracula" - Harry Nilsson

Une voix hallucinante (aussi bien dans son début de carrière, jusqu'à 1974, qu'à partir de cette année, où il changera quelque peu de style suite à des problèmes d'alcool et de drogue), un style inimitable, un talent fou, un don absolu pour s'entourer des meilleurs et faire toujours partie des meilleurs coups, un éclectisme total... dites bonjour à Harry Nilsson. Décédé en 1994, ce chanteur et songwriter américain est connu pour avoir fait partie de l'entourage des Beatles, et surtout de Lennon et Ringo. Acteur à ses heures perdues,... [Lire la suite]
02 août 2015

"Live !" - Robin Trower

Je ne vous demande pas si vous connaissez Procol Harum : si votre soif de musique, et notamment de rock, est importante au point de lire les articles de ce blog, à mon avis, c'est que vous avez au moins (au moins !) déjà entendu parler de ce groupe de pop/rock à tendance baroque/psyché des années 60, auteur de chansons telles que A Whiter Shade Of Pale (sans doute LE slow dégoulinant qui tue) ou A Salty Dog. Son chanteur, Gary Brooker, possède une voix à la Peter Gabriel avant l'heure, chaude, aigüe, incomparable. Son guitariste... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
01 août 2015

Disques bonus des rééditions 2015 ("Presence", "In Through The Out Door", "CODA") - Led Zeppelin

Enfin, tous les albums de Led Zeppelin (albums studios, je précise) sont réédités en remastérisé, avec bonus-tracks ! C'est en effet le 31 juillet dernier (il y à donc vraiment peu de temps) que les trois derniers albums du groupe qu'il restait sont enfin sortis en plusieurs versions : une 'classique' avec le disque de l'album et le disque bonus (le fameux companion disc comme il est indiqué) et une édition collector monstrueuse en gros coffret avec le disque en CD, le disque en vinyle, un bon gros livret, des photos et documents... [Lire la suite]

29 juillet 2015

"Live : Oy Vey, Baby" - Tin Machine

Et c'est ainsi que se termine la période Tin Machine : sans tambour ni trompette, par un petit album live sorti discrètement en 1992 à la suite d'une tournée mondiale (le It's My Life Tour) qui ne sera pas un succès des plus retentissants (il y aura quand même du monde pour aller les voir, hein, mais le groupe jouait dans de petites salles, volontairement, pas dans des arenas), ni commercial (surtout), ni critique. Court, trop court même (il n'offre que 8 titres, pour un peu moins de 50 minutes !), cet album live de Tin Machine, et... [Lire la suite]
27 juillet 2015

"Tin Machine II" - Tin Machine

Définitivement la moins connue et appréciée des périodes de la carrière de David Bowie, cette période 1988/1992, alias période Tin Machine... Période pendant laquelle Bowie lâcha complètement (enfin, sauf une tournée mondiale en 1990) sa carrière solo pour se consacrer à un groupe qu'il fonda avec les frangins Tony (basse) et Hunt (batterie) Sales (qui, en 1977, jouèrent sur le Lust For Life d'Iggy Pop produit par Bowie), et le guitariste Reeves Gabrels (lequel continuera de jouer avec Bowie durant toutes les années 90), ce fameux... [Lire la suite]
26 juillet 2015

"Live At The BBC"/"On Air - Live At The BBC Vol. 2" - The Beatles

Attention, il s'agit de deux albums distincts, mais cet article les aborde d'un seul tenant. Et je précise d'entrée de jeu que, dans les tracklistings plus bas, ce qui est en italiques correspond aux morceaux non chantés, qui sont des interludes, dialogues, présentations de certains morceaux. inon, ben voici que revoilà les Beatles, les mecs. Ca fait un petit moment que je voulais aborder ces deux albums, mais je n'avais jamais vraiment trouvé la motivation pour le faire. Parce que non seulement ils ne sont pas vraiment... [Lire la suite]
25 juillet 2015

"Songs For A Tailor" - Jack Bruce

Tout le monde connaît Eric Clapton ; sa vie, son oeuvre, son cul. Les différents groupes dans lesquels il a oeuvré avant de se lancer en solo en 1970 (sa carrière est toujours active à ce jour), il a joué au sein des Yardbirds avant d'être remplacé par Jeff Beck ; il a rejoint John Mayall à ce moment-là, temporairement, le temps d'un album prodigieux (Blues Breakers, 1966), puis l'a quitté (à ce moment précis, son surnom affectueux et justifié de God était déjà utilisé par ses premiers fans), afin de fonder un groupe d'enfer, Cream,... [Lire la suite]