20 novembre 2009

"The Power To Believe" - King Crimson

Sorti en 2003, The Power To Believe est à ce jour le dernier album studio officiel de King Crimson. C'est un album que les fans du groupe attendaient, car ce n'est rien de dire qu'après un The ConstruKction Of Light (2000) ultra décevant, le groupe était attendu au tournant par des fans armés d'un fusil à pompe, prêts à achever la bande à Fripp en cas de nouvel échec. Force est de constater deux choses avec The Power To Believe (et sa pochette de P.J. Crook, designer attitré des albums les plus récents du groupe, live, albums... [Lire la suite]

19 novembre 2009

"The Deception Of The Thrush" - King Crimson

Entre 1997 et 1999, King Crimson, alors sous la formule du double-trio (Robert Fripp et Adrian Belew aux guitares, Trey Gunn et Tony Levin aux basses, Bill Bruford et Pat Mastelloto aux batteries), décide de se scinder en quatre mini-groupes. Ces quatre petites formations incluant toutes Robert Fripp (normal, il est le leader de Crimso) ont été nommées les ProjeKcts. Le ProjeKct One est composé de Tony Levin (basse, stick, synthés), Trey Gunn (touch guitar), Robert Fripp (guitare) et Bill Bruford (batterie) ; le ProjeKct Two est... [Lire la suite]
10 novembre 2009

"The ConstruKction Of Light" - King Crimson

Sorti en 2000, The ConstruKction Of Light est le plus mauvais album de King Crimson. En fait, leur seul album vraiment mauvais. L'album est à ce jour l'avant-dernier album studio du groupe. Il offre une quatrième partie à la fameuse suite Larks' Tongues In Aspic, démarrée sur l'album du même nom en 1973 (les deux premières parties), poursuivie tardivement en 1984 sur Three Of A Perfect Pair (troisième partie), et achevée ici (partie 4, en...trois parties). The ConstruKction Of Light, avec sa pochette aussi insignifiante que... [Lire la suite]
01 novembre 2009

"THRaKaTTaK" - King Crimson

THRaKaTTaK est un album live de King Crimson sorti en 1996. Comme son nom l'indique, la filiation entre ce live étrange et l'album précédent du groupe, Thrak, est évidente. En fait, THRaKaTTaK est un album enregistré live (les clameurs du public ont été effacées), et contenant 100% d'improvisations, d'expérimentations instrumentales. King Crimson a toujours osé de longues plages expérimentales, sur scène. Ici, environ 57 minutes d'expérimentations, en 8 titres, dont trois titres de 11 minutes chacun. Avec le line-up de l'album... [Lire la suite]
30 octobre 2009

"Sheik Yerbouti" - Frank Zappa

En 1979, Frank Zappa publie un double album enregistré live, mais sur lequel les applaudissements et cris de foule ont été scrupuleusement effacés (bref, un faux album studio). Cet album, une très grosse vente pour Zappa, et un de ses disques les plus connus, c'est Sheik Yerbouti. Sur la pochette très amusante, un Zappa grimé en sheik arabe, le Sheik Yerbouti du titre, à n'en pas douter. Mais le titre de l'album est, surtout, un savoureux jeu de mots avec shake your booty (en français, remue ton popotin). Zappa ne s'est jamais... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 09:55 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
28 octobre 2009

"Thrak" - King Crimson

Malaise. Voilà ce qu'on ressent à l'écoute de ce Thrak datant de 1995, premier album de King Crimson en 11 ans, depuis leur second split survenu en 1984, après l'album Three Of A Perfect Pair. Pour ce come-back quasiment inattendu, Crimso se reforme sous le line-up de la période 'années 80', à savoir Robert Fripp (guitare, mellotron), Adrian Belew (guitare, chant, textes), Tony Levin (basse, choeurs) et Bill Bruford (batterie). Avec, en plus, l'ajout de deux nouveaux musiciens, le batteur Pat Mastellotto et le bassiste/stickman... [Lire la suite]
15 octobre 2009

"Model Man" - King Crimson

Model Man, extrait de l'album Three Of A Perfect Pair de King Crimson (1984). Un album assez sympa (j'apprend à l'aimer, doucement), et plus pop que progressif (et encore...). Parmi les meilleures chansons de l'album, Model Man a ma faveur. Guitare fuzzy de Robert Fripp et d'Adrian Belew, chant très 'byrnien' d'Adrian Belew (influencé par David Byrne des Talking Heads), excellente rythmique de Tony Levin (basse) et Bill Bruford (batterie)... bref, excellente chanson !