25 octobre 2019

"Izitso" - Cat Stevens

1975 : Cat Stevens se perd dans un projet conceptuel (avec pochette compliquée et livret, et tout et tout, on a juste évité la pochette ouvrante en trois volets à la Yes ou ELP) qui va se ramasser bien comme il faut dans les charts, étonner (dans le mauvais sens du terme) les fans et fortement contrarier la critique : Numbers. Un disque franchement raté, heureusement court, sur lequel aucun hit ne surnage (normal, y'en à pas !), et qui a bien failli occasionner la fin du contrat de Cat avec sa maison de disques. Ca n'empêche pas Cat... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

24 octobre 2019

Track-by-track : The Idiot - Iggy Pop

Pour ce 358ème track-by-track, c'est un disque d'Iggy Pop que je vous propose. Et pas n'importe lequel : son tout premier album solo sorti en 1977. Rappelant que l'Iguane sort d'une courte (5 ans), mais intense aventure avec les Stooges qui ira de 1969 à 1974. Le groupe n'a eu que très peu de succès mais a pondu notamment Fun House en 1970, un vrai monstre sacré et aujourd'hui considéré comme étant l'un des précurseurs du punk-rock. Raw Power, sorti en 1973 enfoncera le clou en étant encore plus fou et plus violent. Enfin bref,... [Lire la suite]
Posté par MaxRss à 17:09 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
17 octobre 2019

"Eagles Live" - Eagles

Juste avant de réaborder, récemment, The Long Run (après avoir considérablement changé d'avis à son sujet), je me suis rendu compte que je n'avais pas abordé leurs derniers opus : le live de 1980, Hell Freezes Over de 1994 et Long Road Out Of Eden de 2007. Dont acte, je répare cet oubli dès aujourd'hui en abordant (enfin) le live de 1980, et les deux autres albums suivront prochainement. Cet album est donc un live, et il date de 1980. C'est la troisième fois que je le dis en presque autant de lignes, j'espère donc que cette... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
25 août 2018

"(I'm) Stranded" - The Saints

Attention, claque. Non, mais vraiment. Il y à des albums de punk qui dépotent plus que d'autres, et celui-ci fait incontestablement partie du haut du panier, tout en haut de l'anse du panier, même. C'est le premier album des Saints, un groupe qui, par la suite, connaîtra une carrière des plus respectables (obliquant leur musique vers quelque chose de moins brutal, comme le firent aussi les Damned et les Clash), mais qui, cependant, pour l'éternité, restera essentiellement le groupe d'un hit : (I'm) Stranded, chanson mémorable sortie... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 août 2018

"Aja" - Steely Dan

La classe absolue. C'est à peu près ce que je pense à chaque fois que je pose le vinyle noir sur la platine et que j'écoute ce disque. Cet album est classieux, quel que soit le bout par lequel on le prend. Sa pochette ? Avec sa photo signée d'un certain Hideki Fuji (oui, c'est un Japonais), son sobre noir, ce visage asiatique apparaissant discrètement dans la pénombre et ses bandes blanches et rouges (je les soupçonne d'être celles d'un kimono), sans parler de son lettrage stylé, elle est clairement classieuse, cette pochette (au... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:03 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
10 juillet 2018

"The Idiot" - Iggy Pop

L'album du suicide de Ian Curtis (chanteur de Joy Division). Pas la plus paisible et douce des réputations. Le fait est que le jour de son suicide par pendaison, l'épileptique et ultra-dépressif frêle chanteur à la voix sépulcrale, qui venait de finir les sessions d'enregistrement de Closer (le deuxième et dernier album du groupe), a écouté à plusieurs reprises ce disque, et selon une légende invérifiable, lorsqu'on a découvert le corps, encore chaud, de Curtis pendu au bout de son fil dans sa cuisine, le disque tournait encore, sur... [Lire la suite]

04 juillet 2018

"Exodus" - Bob Marley & The Wailers

Entre Bob Marley et Babylone l'Angleterre, c'est une longue histoire d'amour. Le Jamaïcain et ses Wailers, dont le début de carrière (pas encore du reggae, mais du ska et du rocksteady), dans les années 60, fut des plus confidentiels et quasiment restreint à son île, a commencé à connaître le succès en 1973 avec deux albums mémorables : Catch A Fire (dont la pochette de la première édition vinyle est en forme de zippo) et Burnin'. Alors que le rasta commence à vendre ses disques, un gros coup de pouce va survenir : Clapton, en 1974,... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
28 juin 2018

"Lust For Life" - Iggy Pop

  Après la fin des Stooges en 1974 (après un Raw Power démentiel produit par Bowie, qui a cependant largement atténué le côté violent de la musique du groupe ; voir le remix de 1997, signé Iggy en personne, et qui explosera les tympans de toute personne l'écoutant au casque à un volume relativement élevé), Iggy Pop est en pleine déroute. Il enregistre un disque avec James Williamson (guitariste des Stooges de Raw Power), le fameux Kill City à la production aussi belle qu'une décharge sauvage sur la Côte d'Azur, album enregistré... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:02 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
05 juin 2018

"Téléphone" - Téléphone

On en parle encore en 2018, et la tournée de reformation, sous le nom des Insus ?, avec double live et DVD/BR live à la clé, a encore renforcé la réputation : oui, Téléphone est probablement le meilleur groupe de rock français, devant Noir Désir qui, pourtant, dans le genre, est d'enfer aussi (disons que les deux groupes se complètent pas mal, les seconds ayant à peu près démarré leur carrière au moment où les premiers, pour faire un jeu de mots téléphoné sur leur nom, ont raccroché, 1986). Téléphone, dont le premier nom était un... [Lire la suite]
30 mai 2018

"Thrillington" - Percy 'Thrills' Thrillington (Paul McCartney)

Sincèrement, j'aurais voulu le mettre dans une autre catégorie que les 'ratages', celui-là, mais dans quoi le classer ? Rareté quasi absolue depuis sa sortie en 1977, ce disque vient d'être (enfin) réédité en CD (il l'avait déjà été dans les années 90, mais le CD était épuisé depuis pas mal de temps, ou bien vendu très cher) et en vinyle (première réédition vinyle depuis un sacré bail, là aussi). Un pressage vinyle d'époque de cet album est rare, et donc cher, très cher. Trop pour mon budget, malgré que je sois un collectionneur et... [Lire la suite]