01 janvier 2020

"Live In Japan" - Deep Purple

Pour bien commencer la nouvelle année, quoi de mieux qu'une valeur sûre ? Hé oui, Deep Purple est une valeur sûre, un truc bien coté, un produit qui a fait ses preuves et qui ne lasse pas l'auditeur. Dans le genre hard-rock, on a des piliers, Led Zeppelin, AC/DC, Black Sabbath, Motörhead qui a eu droit à quelques excellents papiers sur le blog récemment, Aerosmith, Blue Öyster Cult...et les Deep. Les Purples. Le Pourpre. Eux, quoi. En 1972, le groupe de Blackmore et Gillan publie un double album live (à l'époque vendu au prix d'un... [Lire la suite]

31 décembre 2019

"Weird Scenes Inside The Gold Mine" - The Doors

Quoi de mieux pour achever délicatement une année que de s'écouter un peu de Doors ? Oui, je sais, on pourrait écouter aussi des choses plus calmes, plus paisibles, plus douces, mais allez vous faire secouer, aujourd'hui, ça sera les Doors. Et pas avec une réécriture d'un ancien article concernant un de leurs albums studio, mais avec un album qui n'avait pas encore été abordé ici, tant qu'à faire. OK, c'est pas un album, en fait, c'est un best-of, une compilation, mais dans le genre, celle-ci se pose là. C'est probablement la... [Lire la suite]
24 décembre 2019

Country, Folk, Rock - Johnny Hallyday

Johnny Hallyaday est de retour sur le blog ! Et, pour l'occasion, je vais vous parler de son album Country, Folk, Rock. 15ème opus studio de Johnny Guitar, sorti en 1972, ce disque a la lourde tache de succéder à Flagrant Délit qui reste et restera le dernier vrai disque indispensable de Johnny, pour moi en tout cas. Enregistré dans trois villes différentes à savoir Los Angeles, Paris et Londres (dans cet ordre), cet album, sorti sous une pochette franchement très oubliable, est un cru extrêmement moyen. Country, folk, rock et... [Lire la suite]
30 novembre 2019

Mon Frère - Maxime Le Forestier

En Octobre 1972, Maxime Le Forestier, de son vrai nom Bruno Le Forestier, va sortir un album qui, en un rien de temps, va devenir la bande-son de toute une génération. La pochette du disque est déjà mythique. Le Forestier phtographié à côté d'un rosier et arborant ses cheveux longs et sa grosse barbe de bûcheron. Une tronche qu'il gardera tout au long des années 70, avant de raser sa barbe au début des années 80. Laquelle sera au passage, une décennie difficile pour Le Forestier. Ironiquement appelé "Le Fox-terrier" par Renaud. Bon,... [Lire la suite]
26 novembre 2019

"Cluster II" - Cluster

Après un premier album éminemment abrupt (Cluster '71) en 1971, le groupe de musique expérimentale allemand Cluster sort, en 1972, son deuxième album. Fatalement, ce deuxième album s'appelle Cluster II. Long de 45 minutes (pour 6 titres, dont 2 dépassent largement les 10 minutes), cet album, enregistré à Hambourg, est le premier du groupe sur le label Brain Records, et le premier sur lequel Conny Plank n'est que producteur (enfin, il est aussi, et pour la dernière fois, crédité comme co-auteur des titres). Sa pochette, assez criarde... [Lire la suite]
05 novembre 2019

"Barnstorm" - Joe Walsh

 Joe Walsh est un remarquable guitariste. J'ai pas mal parlé de lui, récemment, via mes chroniques des albums des Eagles qu'il me restait à aborder, car Walsh a fait partie de ce groupe de 1976 à...ben, en fait, comme le groupe n'est pas officiellement fini, à maintenant (mais depuis la mort de Glenn Frey en 2016, c'est peu dire que les Eagles ne s'envoleront plus). Avant de faire partie des Eagles, il a fait partie, et a même démarré sa carrière avec eux, d'un groupe de hard-rock du nom de James Gang (fin des années 60).... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

28 octobre 2019

"Foghat" - Foghat

Si vous vous y connaissez un peu en rock des années 70, il est ma foi fort posible que ce groupe vous dise quelque chose ; après tout, en 1977, ils ont sorti un live (connement intitulé Live, d'ailleurs, mais fallait oser) qui sera une grosse, grosse vente (leur plus importante) et est considéré, malgré qu'il ne soit que simple album (et pour un live, c'est presque dramatique), comme un des plus grands lives de tous les temps. Ce groupe, sinon, britannique et signé sur un label américain (Bearsville Records, le label d'Albert... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
27 octobre 2019

"Elephant's Memory" - Elephant's Memory

  On va parler, aujourd'hui, d'un disque méconnu, très méconnu même. En fait, on peut même parler de disque oublié. Et de groupe vraiment oublié, connu exclusivement pour une seule chose : avoir servi de backing-band à John Lennon en 1972 (et à Yoko Ono de cette même année à 1973). Et encore, ce n'est connu que des fans des Beatles, car je pense que le commun des mortels n'aura vraiment jamais retenu ce groupe américain. Qui, pourtant, porte un nom qui rappelle une forte mémoire : Elephant's Memory. Ce groupe, fondé à New York... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 10:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
26 octobre 2019

"Already Here" - Redbone

On arrive déjà à la fin du cycle Redbone. Et malheureusement, ce cycle ne s'achève pas en fanfare : autant les trois premiers albums du groupe (le premier fut abordé ici il y à plus d'un an, et les deux suivants, récemment) sont à tomber par terre, autant cet album, leur quatrième donc, est un incontestable pas en arrière. Ceci dit, le groupe fera encore moins bien par la suite, et je n'ai vraiment pas envie de me faire caguer la teub à les aborder, ces albums suivants (Wovoka, par exemple), donc si vous ne me faites pas confiance... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
20 octobre 2019

"Catch Bull At Four" - Cat Stevens

Et on arrive donc à mon album préféré de Cat Stevens pour cette quatrième chronique du cycle...qui aborde, le cycle ayant démarré avec le troisième album, son sixième album studio (et sixième tout court, d'ailleurs). Un disque plus long que les précédents, sans être toutefois d'une longueur monumentale : il dure, en effet, un petit peu moins de 40 minutes. Mais Catch Bull At Four a beau durer plus longtemps que la demi-heure bien tassée de Teaser And The Firecat (il dure 7 minutes de plus), son écoute passe tout aussi rapidement que... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,