25 mars 2018

"Endless Boogie" - John Lee Hooker

Et encore un album que j'aborde et qui l'a été dans le bouquin de la Grosse Tête Manoeuvre. A la différence de pas mal d'albums que j'ai abordé récemment (le Iron Butterfly, le Terje Rypdal, le Man live, que j'aurais cependant du découvrir, comme je l'avais expliqué, d'une autre manière, ou le Dwight Twilley), celui-ci, je le connaissais déjà depuis quelques temps, et si je ne l'avais pas abordé ici depuis, c'est un oubli regrettable. D'autant plus regrettable que j'ai déjà abordé (et récemment, pour la dernière fois) des albums... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:15 - - Commentaires [65] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

21 mars 2018

"Camembert Electrique" - Gong

Tu veux un camembert ? Tiens, un camembert...Tu veux un camembert ? Un camembert... Ne cherchez pas, vous êtes en train d'écouter un des plus bizarres albums de rock français. Un groupe français mené par un Australien du nom de Daevid Allen (Christopher David Allen de son vrai nom, décédé en 2015 à l'âge de 77 ans), ancien membre de Soft Machine (il en a été membre fondateur avec Robert Wyatt, Mike Ratledge et Kevin Ayers, mais n'a participé à aucun album du groupe : alors que le groupe jouait en France, Allen s'est vu interdire... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
19 mars 2018

"Obsolète" - Dashiell Hedayat

Attention : le disque dont vous vous apprêtez à lire la chronique est bizarre, étrange, et même totalement dingue. C'est incontestablement un des trucs les plus fous de l'histoire de la musique française. L'album le plus barge (avec le Camembert Electrique de Gong, de la même année, que j'aborderai ici un de ces jours) enregistré au Château d'Hérouville (Val d'Oise). Sorti en 1971, ce disque est signé d'un artiste multitâches, qui oeuvrait sous divers pseudonymes, et dont le vrai nom était (j'utilise le passé, car il est mort en... [Lire la suite]
14 mars 2018

"Grateful Dead (Skullfuck)" - Grateful Dead

Cet album possède plusieurs noms. En fait, il n'en possède pas. Double live sorti en fin d'année 1971, il aurait dû s'appeler, si on avait laissé le groupe faire, Skullfuck. La maison de disques, Warner Bros. Records, assez curieusement, n'appréciera pas des masses ce nom et leur interdira de le sortir ainsi. Comme le groupe n'en démordait pas, Skullfuck ou rien, ce fut rien. Enfin, si, l'album sortit sous le nom du groupe, Grateful Dead donc. Aujourd'hui, si le nom voulu par le groupe n'est toujours pas officiellement indiqué, les... [Lire la suite]
13 mars 2018

"Motel Shot" - Delaney & Bonnie & Friends

Cet album, abordé dans le bouquin de Manoeuvre (Collector, 2017) mais que je connaissais déjà, est incontestablement le meilleur album (avec le live On Tour With Eric Clapton de 1969, un Clapton qui brille ici par son absence) de Delaney & Bonnie (& Friends). Il date de 1971 et est le quatrième album studio (et cinquième tout court avec le live précité et que j'ai abordé ici récemment) du duo/couple de folksingers américains bien connus pour avoir souvent collaboré (leurs musiciens, surtout, ont été de vrai passe-partout,... [Lire la suite]
13 mars 2018

"Teenage Head" - Flamin' Groovies

Cet album possède une réputation aussi tenace que la colle à métaux : il serait une version simplifiée, garage, presque amateur, du Sticky Fingers des Rolling Stones, lequel date de la même année que lui (1971) et est sorti un mois après (soit en avril). C'est pas moi qui le dit, mais Mick Jagger lui-même qui en avait, à l'époque, fait la remarque, et il estimera d'ailleurs que l'album des Flamin' Groovies, car ce sont eux, avait mieux réussi que les Stones l'alchimie blues des temps modernes. Il n'en faudra pas plus pour : a)... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 10:02 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

12 mars 2018

"Historical Figures And Ancient Heads" - Canned Heat

Canned Heat est un groupe culte, et un groupe ayant eu droit à un peu plus que son quota de morts. C'est bien simple, si on met de côté leur batteur mexicain Aldolfo 'Fito' de la Parra et leur bassiste Larry 'The Mole' Taylor, tous les membres d'époque sont morts. Ca a commencé en 1970 par Alan 'Blind Owl' Wilson, le chanteur/harmoniciste/guitariste rythmique/bottleneck player aux grosses lunettes de myope (il l'était) et à la voix fluette, le chanteur de Going Up The Country et On The Road Again. Puis Bob 'The Bear' Hite, leur gros... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
10 mars 2018

"The Sun, Moon & Herbs" - Dr. John, The Night Tripper

Quoi ? Seulement deux albums du génial Dr. John sur le blog ? Me suis-je dit récemment. En lisant le livre de Manoeuvre, Collector, plus précisément, dans lequel Phil Man aborde ce génial artiste louisianais par le biais de l'album que j'aborde aujourd'hui, album que je connaissais déjà mais que je n'avais toujours pas abordé. Je n'avais abordé, de Dr. John (Malcolm 'Mac' Rebennack de son vrai nom) que les albums Gris-Gris, de 1968 (son premier opus, étrange et génial) et son Dr. John's Gumbo de 1972 (encore plus génial), le premier... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
01 mars 2018

"Killer" - Alice Cooper

Ca y est, on peut le dire, Alice Cooper est lancé. Grâce à Love It To Death, leur troisième opus (je dis 'leur', car jusqu'à 1974 inclus, Alice Cooper, c'est en fait un groupe du nom de son leader), sorti en début d'année 1971, et renfermant au moins deux immenses titres cooperiens : I'm Eighteen et Ballad Of Dwight Fry. En plus, après deux albums assez orientés acid-rock et psychédélique, le groupe a enfin trouvé le son qu'il faut, du hard-rock à tendance un peu glam, le tout produit par Bob Ezrin. La formule ayant été gagnante,... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:10 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
28 février 2018

"Love It To Death" - Alice Cooper

Vous en connaissez beaucoup, vous, des hymnes générationnels ? Polnareff avec Sous Quelle Etoile Suis-Je Né ?, les Who avec My Generation, Big Star avec Thirteen, les Pistols avec Seventeen... et Alice Cooper, évidemment, Alice Cooper avec I'm Eighteen, qui résume si bien cette période de la vie. Selon la légende, c'est en chantant la chanson du Coop' que Johnny Rotten aurait été engagé pour faire partie des Sex Pistols. Cette chanson est le fer de lance du troisième album du bonhomme et de son groupe, un album qui sort en 1971 sous... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,