24 avril 2021

"Live" - Colosseum

Encore un groupe qui, par le biais de cet album, fait son entrée sur le blog : Colosseum. Un groupe qui, en son temps (et il n'a pas duré très longtemps, de 1968 à 1971, même s 'il se reformera à deux reprises : 1994 à 2015, et 2020, troisième reformation encore active), fera un petit peu parler de lui et dont l'album que j'aborde aujourd'hui est sans doute la plus grosse vente. C'est aussi leur cinquième album, leur premier live (double), et ça sera, aussi, leur dernier album pour une période de 24 ans ! De nationalité britannique,... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

19 avril 2021

"What You Hear Is What You Get - Live At Carnegie Hall" - Ike & Tina Turner

Chose incroyable, Ike & Tina Turner, en 1971, ont sorti non pas un, mais deux double albums live. J'en ai abordé un l'autre jour, Live In Paris, voici l'autre, sorti la même année, et en fait, sorti un bon mois avant, en fait. Mais, chose amusante, si Live In Paris - Olympia 1971 est sorti en août 1971, il a été enregistré en janvier (de la même année), alors que le live que voici, lui, tout en étant sorti en juillet, a été enregistré én...avril, soit après celui de la fameuse salle de concerts parisienne ! Si on s'amuse à... [Lire la suite]
18 avril 2021

"Bryter Layter" - Nick Drake

Si on prend la discographie de Nick Drake comme un ensemble indissociable (ce que, personnellement, j'ai toujours fait, vu le peu d'albums, seulement trois), on se rend compte d'un truc marrant : entre le premier et le deuxième album, Drake progresse, étoffe sa musique...et entre le deuxième et le troisième et dernier album, il fait régresser sa musique. Ce n'est pas péjoratif, hein, pas un reproche, mais c'est ainsi. Bon, pour le troisième album, prière d'attendre dans deux jours. Pour le deuxième, c'est ici, c'est le bon étage. Le... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:00 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
12 avril 2021

"Live In Paris - Olympia 1971" - Ike & Tina Turner

Un peu de soul, ça va faire du bien par où ça passe ! Surtout qu'on va parler d'un duo qui, sur le blog, n'est pas super bien représenté (trois albums, je crois, avant celui-là) : Ike & Tina Turner. On ne les présente plus. Tina surtout, qui, une fois séparée de son tyran de mari et partenaire (qui aimait bien tester ses nouveaux combos de coups de poings sur elle...) fera, dans les années 80/90, la carrière solo que l'on sait. Des chansons qui passent encore à la radio, des albums pas toujours réussis (mais Private Dancer... [Lire la suite]
03 avril 2021

"Look At Yourself" - Uriah Heep

On poursuit gentiment le petit cycle Uriah Heep ? On a quitté les Britanniques il y à deux jours avec un deuxième album, Salisbury (sorti en janvier 1971) plutôt curieux, à l'image de sa pochette représentant un char d'assaut britannique (allusion au fait que la plaine de Salisbury est en partie un terrain d'entraînement militaire). Un album en partie raté à cause de son morceau-titre, 16 minutes essentiellement orchestrales qui font un peu coup d'épée dans l'eau. Le groupe a essayé d'innover, d'étoffer leur son, ça n'a pas vraiment... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
02 avril 2021

"Edgar Winter's White Trash" - Edgar Winter's White Trash

 Place maintenant à Edgar Winter. Vous avez sûrement déjà entendu parler de lui, du moins je l'espère fortement, le bonhomme (toujours de ce monde à l'heure où cet article est publié) n'étant tout de même pas un obscur inconnu, mais je sais que son frangin, décédé en 2014, était, lui, bien plus connu : Johnny Winter. Les deux frangins albinos, qui ont régulièrement bossé ensemble, sont pour l'un, Johnny, une des plus grandes figures du blues, et pour l'autre, un artiste franchement méconnu et dont l'oeuvre 70's mérite... [Lire la suite]

01 avril 2021

"Salisbury" - Uriah Heep

Uriah Heep a sorti son premier album en 1970. Un album, on l'a vu récemment, plutôt réussi dans son genre (du heavy metal un peu progressif - mais pas trop ! - et, pour l'époque, assez bourrin), qui sera à peu près aussi bien réceptionné par la presse rock qu'un sixième volet de Taxi le serait de la part des cinéphiles et de Télérama, mais avec le temps, l'album, sous sa pochette un peu cheloue représentant le chanteur du groupe, David Byron, en momie recouverte de toiles d'araignées (ce n'est pas une momie désséchée, fausse ou... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
25 mars 2021

"Chicago III" - Chicago

Le deuxième album de Chicago, Chicago (ou Chicago II ; je ne vais pas revenir sur l'histoire du nom du groupe, relisez les deux précédentes chroniques de ce petit cycle qui prend, aujourd'hui, sa fin), sorti en 1970 (un an après le premier opus), est un double album, un double album bien court (une grosse heure), mais un double quand même, et leur deuxième d'affilée. Il sera, comme le premier album, un retentissant succès, faisant de ce groupe de jazz-rock produit par James William Guercio et constitué de 7 membres un des jalons du... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
18 mars 2021

"Little Feat" - Little Feat

Ca y est, je me suis enfin décidé : un cycle consacré à Little Feat (période Lowell George, je précise ; ça s'arrêtera à Waiting For Colombus, double live de 1978 que j'avais déjà abordé, que je réaborderai peut-être, pour ça on verra). Little Feat, ça fait vraiment longtemps que je voulais en parler. Ce groupe a été fondé en 1969 par deux anciens membres des Mothers Of Invention de Frank Zappa, aussi curieux que ça puisse paraître (compte tenu de la musique jouée par Les Mothers, et celle de Little Feat) : Roy Estrada (basse) et... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
12 mars 2021

"Escalator Over The Hill" - Carla Bley & Paul Haines

Très gros morceau, aujourd'hui, pour lequel je tremble rien qu'à l'idée d'en parler. D'ailleurs, ça fait longtemps que je pensais en parler sur le blog, régulièrement, sans vraiment savoir comment bien en parler, justement. Pourquoi ? Bon, déjà parce que je ne sais pas dans quel catégorie ranger ce truc. Un truc vraiment puissant et remarquable, au passage, n'allez pas croire que j'utilise le mot 'truc' de manière méprisante, non, oh que non. Que non, que non, que non. Que non. Sincèrement, cet album, j'adore. Je ne l'écoute pas... [Lire la suite]