24 février 2018

"New Morning" - Bob Dylan

Dans la discographie de Bob Dylan, il y à un avant et un après Self Portrait. Ce double album de 1970 a en effet été un vrai tournant (et un frein des plus efficaces pour ralentir les plus frénétiques des fans de l'artistes), 74 minutes de musique sirupeuse, niaise, sans envergure, un double album essentiellement constitué de reprises, et les morceaux originaux ne sont pas du grand Dylan. Plus quatre titres issus d'un concert donné au Festival de l'Île de Wight en 1969. Plus deux instrumentaux. Plus un morceau inaugural interprété... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:15 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 février 2018

"Ginger Baker's Air Force" - Ginger Baker's Air Force

Parlez d'un super-groupe : que des pointures, ici, ou presque (des noms un peu moins connus que d'autres, mais sur les onze membres, oui onze, on a quand même six musiciens qui, dans leur domaine, sont des légendes du rock). C'est un peu ça, un super-groupe : un assemblage, le plus souvent éphémère (ici, ça ne tiendra que deux albums, tous deux en 1970), de musiciens de génie, pour un résultat souvent espéré, attendu comme le Messie, et qui, une fois sur deux, déçoit. Soit sur le coup, soit sur la durée. Ce premier album du Ginger... [Lire la suite]
18 février 2018

"Pass The Distance" - Simon Finn

  Cet album est rarissime. Oublié, presque. Simon Finn. Vous n'avez jamais entendu parler de lui ? C'est normal. Simon Finn, né en 1951 en Angleterre (dans le comté du Surrey), a réalisé son premier album en 1970, et son deuxième album en...2005. Il a par la suite apparemment sorti encore deux autres albums, voire trois, tout du long des années 2000, ayant donc bien rattrapé le temps après 35 ans de silence total.. Je ne sais pas ce que vaut son deuxième album (Magic Moments), ni ses suivants, mais son premier opus, son seul... [Lire la suite]
14 février 2018

"The Black-Man's Burdon" - Eric Burdon & War

Eric Burdon est un des plus grands chanteurs de rock britanniques, et même sans distinction de nationalité. Le mec a démarré sa carrière avec un groupe mythique, les Animals, dont tout le monde se souvient de leur tube House Of The Rising Sun, qu'Hugues Aufray adaptera, pour notre Johnny national, en Le Pénitencier peu de temps après sa sortie. Les mêmes Animals sortiront d'autres hits, dont une reprise de Don't Let Me Be Misunderstood, chanson à la base interprétée par Nina Simone et que le groupe de disco-flamenco Santa Esmeralda... [Lire la suite]
06 février 2018

"(Untitled)" - The Byrds

Oui, cet album n'a pas de nom. Bah ouais, ça arrive. Après tout, en 1971, Led Zeppelin a sorti un quatrième album sans nom, avec des symboles en guise de titre. Mais cet album des Byrds en possède un, en fait, de nom : (Untitled). Et la réédition CD, qui proposera un disque de bonus-tracks (l'album initial étant trop long pour que les bonus-tracks puissent être mis à sa suite sur un seul CD), sera, elle, rebaptisée (Untitled)/(Unissued), qu'est-ce qu'on se marre. Cet album de 1970, à la pochette que j'aime beaucoup (j'ai réussi,... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
29 janvier 2018

"Masters Of Rock" - Pink Floyd

Ouuuuh, voilà un disque qu'il sert à rien. J'ai limite envie de le classer dans les 'ratages et coups de gueules', pas parce que c'est un ratage (musicalement, tout, ici, se tient tout seul comme un grand depuis la date de l'enregistrement, il y à 50 ans), mais parce que c'est un gaspillage de vinyle, une compilation (car ç'en est une) qui ne sert à rien et est du vrai foutage de gueule. Cette compilation est d'abord sortie en 1970 sous le nom The Best Of Pink Floyd (avec une photo du groupe avec David Gilmour, alors qu'il ne joue... [Lire la suite]

28 janvier 2018

"Desertshore" - Nico

Suite à l'insuccès commercial de son deuxième album The Marble Index en 1969, on aurait pu croire que Nico allait s'en tenir là. Quittant sa maison de disques Elektra (ou bien s'étant fait virer d'elle, c'est possible aussi), l'Allemande, toujours assistée de son ancien lover John Cale, signe sur Reprise Records et va sortir, en 1970, son troisième album : Desertshore. La pochette tant recto que verso de cet album propose, sur un cadre fleuri (j'ai remarqué que la pochette du Bullinamingvase de Roy Harper, de 1977, possède un cadre... [Lire la suite]
24 janvier 2018

"Lola Vs Powerman And The Moneygoround, Part 1" - The Kinks

Bon. Parlons peu, mais parlons bien. J'aimerais savoir pourquoi cet album des Kinks est aussi difficile à trouver en vinyle à moins de dépenser 100 € pour un pressage d'époque. Pourquoi il n'a pas été réédité en vinyle au contraire des deux précédents albums du groupe (et d'une manière générale, leurs précédents opus). Mais ce coup de gueule de ma part ne servira à rien, alors autant continuer la chronique tout d'abord en parlant de l'album, et ensuite, en en parlant également. Voici un des meilleurs albums du groupe, et leur... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 12:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
08 janvier 2018

"Self Portrait" - Bob Dylan

What is this shit ?  ("C'est quoi, cette merde ?") C'est en ces termes somme toute peu polis que Greil Marcus (rock-critic américain spécialiste es Bob Dylan), dans sa chronique sur l'album dans le magazine Rolling Stone, ouvrait le feu, en 1970. Et sincèrement, il y avait de quoi se poser la question quand on sait que l'album en question était signé Bob Dylan. Et était double. Tudieu, les scuds qui ont dû être envoyés de la part de la presse enflammée, à l'époque de la sortie de l'album, en juin 1970 ! A l'époque où le Barde... [Lire la suite]
Posté par ClashDoherty à 08:06 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
26 mai 2017

"Reel Music" - The Beatles

On continue avec les Beatles : j'ai un certain retard à rattraper concernant les albums non abordés sur le blog, et ceux des Beatles que je n'ai pas encore abordés en font bien entendu partie. Concernant ce mythique groupe, tous les disques que j'aborderai sont des compilations, ceci dit, d'un intérêt musical secondaire, voire tertiaire, voire même, pour celui que j'aborde aujourd'hui, quaternaire. Mais quand même, ce sont les Beatles, donc ce que l'on trouve sur cette compilation est, comme toujours, remarquable, immense.... [Lire la suite]